Un nouveau drapeau néo-zélandais sans l'Union Jack ?

 |   |  347  mots
John Key, le Premier ministre néo-zélandais, a milité en faveur d'un changement estimant que le drapeau actuel est une relique coloniale trop facile à confondre avec le drapeau australien.
John Key, le Premier ministre néo-zélandais, a milité en faveur d'un changement estimant que le drapeau actuel est une "relique coloniale trop facile à confondre avec le drapeau australien". (Crédits : www.govt.nz)
En mars, les Néo-Zélandais devront décider s'ils choisissent d'adopter un nouveau drapeau ou préfèrent garder l'actuel. Le nouvel emblème qui devrait être soumis au vote met en avant la fougère grise, un symbole national, et ne comporte pas d'Union Jack souvent vu comme une "relique coloniale".

"Si le drapeau néo-zélandais venait à changer, quel drapeau préfèreriez-vous ?" Tel est l'intitulé du vote soumis aux Néo-Zélandais à partir du 2 novembre jusqu'à vendredi 11 décembre (les votes sont clos à cette date). Cinq drapeaux ont été proposés aux Néo-zélandais. Quatre ont été choisis par un panel de douze personnes. Un cinquième choix a été rajouté sous la pression de nombreux citoyens. Ils ont été désignés parmi près de 10.300 propositions soumises, dont certaines très fantaisistes.

Selon les résultats provisoires de ce vote organisé par voie postale, le design conçu par Kyle Lockwood, un architecte, a obtenu 50,53% des suffrages exprimés. Au total, 1,376,544 personnes se sont exprimées sur une population de 4,5 millions d'habitant.

Le drapeau favori présente notamment une fougère argentée. On retrouve ce symbole national sur le maillot de l'équipe de rugby - les All Black - ou sur des pièces de monnaie. Le deuxième choix est également une œuvre Kyle Lockwood. Seule les couleurs diffèrent par rapport au premier choix. Pour les résultats définitifs du vote, il faudra attendre le 15 décembre.

Nouveau drapeau néo-zélandais

Le drapeau proposé par Kyle Lockwood susceptible de devenir le nouvel emblème national.

Un drapeau sans Union Jack ?

Entre le 3 et le 24 mars 2016, il sera demandé aux citoyens néo-zélandais s'ils préfèrent garder leur drapeau actuel ou le changer. Sauf énorme surprise, celui de Kyle Lockwood sera soumis au vote. Un changement serait un symbole fort, puisque l'Union Jack, drapeau du Royaume-Uni, disparaîtrait. John Key, le Premier ministre néo-zélandais, a milité en faveur d'un changement estimant que le drapeau actuel est une "relique coloniale trop facile à confondre avec le drapeau australien".

 A noter que ce double référendum coûterait 26 millions de dollars néo-zélandais, soit environ 15 millions d'euros, selon le Le NZ Herald.

Drapeau nouvelle zélande

Le drapeau néo-zélandais officiel.

Capture d'écran

 Les quatre premiers drapeaux sélectionnés et soumis au vote.

Cinquième drapeau

Le cinquième drapeau soumis au vote suite à de nombreuses demandes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2015 à 13:06 :
il est dommage de s'affranchir des règles de l'héraldisme pour un emblème national. Il finit inexorablement par ressembler à un logo publicitaire.
Réponse de le 11/12/2015 à 13:44 :
Restons chevaleresque et laissons les choisir !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :