Remaniement : le recentrage vers les territoires attendra

 |  | 677 mots
Lecture 4 min.
Jacqueline Gourault conserve son super-ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales.
Jacqueline Gourault conserve son super-ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales. (Crédits : Gonzalo Fuentes)
Le gouvernement de Jean Castex acte le dépeçage du super-ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, alors que les élus locaux sont dans l'attente de mesures fortes de la part de l'exécutif.

Des "politiques concrètes" de différenciation, d'association et de clarification, voire des expérimentations. Interviewé par la presse quotidienne régionale vendredi dernier, Emmanuel Macron promettait de relancer la "grande conférence des territoires" pour répondre aux demandes des élus locaux. Jusqu'à l'été 2018, date du boycott par les associations des maires de France (AMF), des départements et des régions à la suite de trop nombreux différends, ces rassemblements permettaient de réunir l'exécutif et les collectivités territoriales.

Dès l'automne 2018, pour renouer le dialogue, le président de la République créé un super-ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales avec à sa tête Jacqueline Gourault. Sous sa responsabilité, deux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/07/2020 à 11:04 :
Une source d’informations supplémentaire pour recouper avec d’autres

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :