Réfugiés : Bruxelles fait des concessions à la Turquie en échange de son aide

Selon Angela Merkel, l'UE pourrait débloquer trois milliards d'euros d'aide en faveur d'Ankara. Bruxelles promet aussi d'assouplir l'octroi de visas aux ressortissants de la Turquie qui, en échange, promet de l'aider à garder les réfugiés syriens sur le sol turc et les empêcher d'affluer en Europe.
La chancelière allemande a ajouté que les dirigeants européens étaient convenus de relancer le processus d'adhésion de la Turquie à l'UE.
La chancelière allemande a ajouté que les dirigeants européens étaient convenus de relancer le processus d'adhésion de la Turquie à l'UE. (Crédits : Reuters)

L'Europe doit aider Ankara "à prendre soin des réfugiés" et à mieux surveiller ses frontières, a insisté la chancelière allemande Angela Merkel, jeudi 15 octobre, martelant qu'il n'était pas acceptable que l'espace maritime entre la Turquie et la Grèce soit "aux mains des passeurs". S'exprimant lors d'un sommet de l'UE consacré notamment à la coopération avec Ankara sur cette question des réfugiés, la chancelière allemande a annoncé que Bruxelles pourrait débloquer trois milliards d'euros pour la Turquie. Une aide d'ailleurs réclamée par Ankara.

Angela Merkel a souligné que la Turquie avait déjà dépensé plus de sept milliards d'euros pour l'accueil de plus de deux millions de réfugiés syriens sur son sol et qu'elle n'avait reçu qu'un milliard d'euros d'aide extérieure. Cela ferait donc sens que l'UE fournisse une contribution équivalente dans les années à venir, a-t-elle jugé. Aucun montant n'a toutefois été arrêté et beaucoup dépendra des mesures concrètes mises en œuvre par les deux parties, a-t-elle ajouté.

Accélération de la libéralisation des visas

En outre, la chancelière allemande a ajouté que les dirigeants européens étaient convenus de relancer le processus d'adhésion de la Turquie à l'UE.

Au terme du Conseil qui s'est achevé aux premières heures du jour vendredi et a laissé des questions en suspens, il a été offert à la Turquie la perspective d'une accélération de la libéralisation de ses visas, sous réserve qu'elle respecte certains engagements.

Pour rappel, la Commission européenne a dévoilé son "plan d'action commun" avec la Turquie dont le pays joue un rôle pivot dans la crise des réfugiés  le 7 octobre. L'UE se dit donc prête à faire des "concessions" à la Turquie mais en échange d'engagements sérieux de sa part pour tarir le flux de migrants vers l'Europe, ont prévenu les dirigeants européens réunis jeudi à Bruxelles.

     Lire >> Réfugiés: ce que dit le projet d'accord entre l'UE et la Turquie

(Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 03/04/2017 à 23:57
Signaler
un ancien ambassadeur de l'UE ? Mais l'EU n'est pas un pays ! Il n'y a pas de président pour élire cet ambassadeur. Je vais voter Marine le dimanche 23 avril (et le 7 mai si besoin).

à écrit le 17/10/2015 à 21:22
Signaler
"la chancelière allemande a ajouté que les dirigeants européens étaient convenus de relancer le processus d'adhésion de la Turquie à l'UE"... Quoi ????? C'est décidé, je vote Marine Le Pen aux prochaines élections.

à écrit le 17/10/2015 à 11:17
Signaler
Finalement, l'échange va avoir lieu ... La Turquie va garder sur son sol irakiens et syriens et l'UE va accueillir des turcs !

à écrit le 16/10/2015 à 16:49
Signaler
On croit rêver. La championne de l'orthodoxie budgétaire, Madame MERKEL, laxiste en matière d'immigration. Après avoir ouvert tout grand les frontières de l'Europe à des "réfugiés" soi-disant politiques, Madame la Chancelière a pris la esur de l'ampl...

à écrit le 16/10/2015 à 15:46
Signaler
Céder sur tout deux semaines avant les élections turques?! Parce que Merkel, qui a la prescience d'une girouette, s'est rendu compte que son opinion publique, favorable aux migrations de grande ampleur en septembre, tourne casaque en octobre?? Favori...

à écrit le 16/10/2015 à 12:30
Signaler
Enfin, nous y voila , l'UE baisse son pantalon devant la Turquie

à écrit le 16/10/2015 à 9:59
Signaler
Relancer le processus d'adhésion de la Turquie d'Erdogan à l'UE ? La Turquie est elle un pays dont les conditions économiques, politiques, religieuses, fiscales, législatives, etc... soient proches de celles de notre UE (déjà pas trop unifiées, en ...

le 16/10/2015 à 13:00
Signaler
Hahahaa je suis mort de rire, je vous invites à visiter la Turquie,la qualité De vie y est bien meilleur qu en France, les gens habitent dans des 110m2 en moyennes même dans les grandes villes, les hôpitaux français ressemble à des poubelles en co...

le 16/10/2015 à 14:28
Signaler
Vous avez raison pour la qualité de vie dans les quartiers chics d'Ankara d'Antalaya ou Istanbul. Ou sur les 3% du territoire grec du continent européen. Mais ce pays est à 97% situé en Asie ou au Moyen Orient. Et ne respecte pas ses minorités (ex: K...

le 16/10/2015 à 21:49
Signaler
non, ce n'est pas uniquement dans ces villes, mais dans tous le pays la qualité de vie y est largement meilleur et je ne parle pas des quartier chics. prenons une ville d anatolie comme konya pour 1/3 du smic on peut louer un appartement neuf de 110m...

le 16/10/2015 à 21:50
Signaler
non, ce n'est pas uniquement dans ces villes, mais dans tous le pays la qualité de vie y est largement meilleur et je ne parle pas des quartier chics. prenons une ville d anatolie comme konya pour 1/3 du smic on peut louer un appartement neuf de 110m...

à écrit le 16/10/2015 à 9:16
Signaler
C'est bien le cirage de babouches commence...voir continue...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.