Véhicule autonome : Axa s'associe à Navya pour inventer l'assurance de demain

 |   |  336  mots
Axa proposera à Navya des solutions d'assurance pour l'accompagner dans son activité de constructeur ainsi que des offres d'assurance sur mesure pour ses clients opérateurs. A La Défense, les Navya sont exploitées par Keolis.
Axa proposera à Navya des solutions d'assurance pour l'accompagner dans son activité de constructeur ainsi que "des offres d'assurance sur mesure pour ses clients opérateurs." A La Défense, les Navya sont exploitées par Keolis. (Crédits : Navya)
Dans le cadre du Mondial de l'auto, qui se tient du 4 au 14 octobre, l'assureur et le constructeur de navettes sans conducteur ont annoncé un partenariat de trois ans pour concevoir des offres adaptées aux risques spécifiques à ce nouveau mode de mobilité.

Les véhicules autonomes sont un casse-tête pour les assureurs. Qui sera responsable en cas d'accident ? L'opérateur, le constructeur, le développeur de l'algorithme, le passager ? Même si la révolution des véhicules sans conducteur doit se traduire par une forte baisse des sinistres, elle pose de réelles questions à tout le secteur.

Lire aussi : Mondial de Paris: la fête de l'automobile gâchée par la fin de l'euphorie

L'assureur français Axa a décidé de s'y atteler en conditions réelles en signant un partenariat stratégique de trois ans avec le constructeur lyonnais de navettes autonomes, Navya. Annoncé ce mercredi 3 octobre à l'occasion de l'ouverture du Mondial de l'auto, ce partenariat a pour objectif de « développer des solutions d'assurance adaptées aux véhicules autonomes ».

Récolte de données

L'assureur proposera à Navya des solutions d'assurance pour l'accompagner dans son activité de constructeur ainsi que « des offres d'assurance sur mesure pour ses clients opérateurs. » A La Défense, les navettes de Navya sont exploitées par l'opérateur Keolis (groupe SNCF).

Lire aussi : Mondial de l'automobile de Paris: une fête sur fond d'inquiétudes

Il espère également « grâce au partage de données, approfondir sa connaissance des véhicules autonomes », afin de concevoir des solutions d'assurance en corrélation avec cette nouvelle forme de mobilité.

« En accompagnant [Navya] dans son développement, nous allons approfondir notre connaissance des risques liés à l'émergence des véhicules autonomes afin de proposer des offres et services toujours plus adaptés à nos clients. Dans la continuité de nos collaborations déjà annoncées avec des nouveaux acteurs innovants du transport, ce partenariat renforce notre ambition d'être l'assureur référent des nouvelles formes de mobilité », a commenté Guillaume Borie, le directeur de l'innovation du groupe Axa, cité dans le communiqué.

Axa a en effet déjà signé un contrat avec la plateforme de covoiturage Blablacar et avec celle de location de voitures entre particuliers Ouicar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :