Renault lance K-ZE une voiture électrique pour conquérir les émergents

Carlos Ghosn accélère sa stratégie électrique en lançant un modèle taillé sur mesure pour le marché chinois, premier marché du monde pour ce segment. 100% électrique, le K-ZE se veut abordable, à l'image du Kwid dont il a emprunté le design. Le patron de Renault a également détaillé sa stratégie mondiale d'électrification qui inclut désormais des voitures hybrides rechargeables, une première pour la marque française.
Nabil Bourassi

2 mn

Avec le K-ZE, Carlos Ghosn espère s'imposer en Chine, premier marché mondial de la voiture électrique.
Avec le K-ZE, Carlos Ghosn espère s'imposer en Chine, premier marché mondial de la voiture électrique. (Crédits : Renault)

"Le futur de la mobilité, c'est la voiture électrique", a tonné Carlos Ghosn à la veille du Mondial de l'automobile de Paris, plus convaincu et surtout conforté que jamais de son choix de miser sur la voiture électrique environ dix ans avant la plupart de ses concurrents (dès 2009). Contre toute attente, le patron de Renault a levé le voile sur le K-ZE et qui apparait comme le premier volet d'une nouvelle offensive électrique.

La Chine, marché incontournable de la voiture électrique

Il s'agit d'un SUV 100% électrique qui sera lancé en 2019 en Chine. Cette voiture construite sur la même plateforme (CMF-A) que le Kwid, la voiture très bon marché commercialisée en Inde et au Brésil, a l'ambition d'affronter le très complexe marché automobile chinois élu terre d'élection par la voiture électrique.

Renault K-ZE

"Ce marché est en hausse de 80% et va atteindre pour la seule année 2018 les 800.000 immatriculations", rappelle Gilles Normand, directeur de la division électromobilité de Renault, et d'ajouter: "en Europe, ce segment représentera 200.000 voitures cette année, un chiffre tout de même en hausse de 40%".

Renault est en pleine offensive en Chine où il a immatriculé 150.000 voitures sur les 8 premiers mois de l'année, seulement deux ans après y avoir planté son drapeau. Pour l'heure la gamme est encore limitée à deux voitures, le Koleos et le Kadjar, mais Renault a planifié un catalogue de neuf modèles d'ici 2022, dont trois voitures 100% électrique, à la faveur d'une extension du contrat de licence obtenu fin 2017. Carlos Ghosn vise 550.000 ventes en Chine d'ici 2022 (dont 150.000 utilitaires).

Voiture abordable

Le K-ZE se veut très compétitif. Le groupe automobile français estime que la fourchette d'entrée sur marché chinois de la voiture électrique se situe autour de 80.000 à 100.000 yuans (entre 10.000 et 12.500 euros). Long de 3,70 m, le K-ZE disposera d'une autonomie de 250 km en norme NEDC.

Renault K-ZE

Carlos Ghosn en a profité pour annoncer la suite de sa stratégie d'électrification de sa gamme. Il a confirmé que la gamme 100% électrique sera composée de 8 modèles en tout, utilitaires compris comme le Master ZE, dernier-né de la gamme. Mais Renault a annoncé que la prochaine Clio sera disponible en version hybride, et les Mégane et Captur auront une version hybride rechargeable.

Nabil Bourassi

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 15/10/2018 à 4:39
Signaler
le coffre est minuscule comme c'est souvent le cas

à écrit le 03/10/2018 à 11:49
Signaler
La chine un pays émergent ? Faudrait peut être émerger en europe à l'ouest...

le 18/10/2018 à 19:56
Signaler
BIEN VU !

à écrit le 02/10/2018 à 23:43
Signaler
@ Hydrogène : 1) il est plus facile d'avoir des bornes de recharges électriques dans un immeuble ou dans la rue voisine que des stations hydrogène beaucoup plus contraignantes et coûteuses 2) la recharge rapide prend désormais moins de 10 minutes 3) ...

à écrit le 02/10/2018 à 22:17
Signaler
250km d'autonomie"théorique", 150 en conditions normales et pas au Tibet! Combien d'arrêts et donc de temps pour aller de Pekin à Hong Kong? Une vie? Voilà de quoi ne pas s'ennuyer!

à écrit le 02/10/2018 à 19:40
Signaler
Vous oubliez 2 points non négligeable : pour les gens qui vivent en appartement, l'électrique n'a aucun avenir sauf à mettre des bornes de recharge sur 20 à 30 % des places de parking, ce qui est inenvisageable. Par ailleurs, pour les personnes qui p...

à écrit le 02/10/2018 à 17:49
Signaler
les français doivent attendre ... combien de temps pour avoir ces véhicules...ont pourra toujours se retourner sur les véhicules étranger..

à écrit le 02/10/2018 à 17:01
Signaler
C'est donc pour cela que les chinois construisent des centaines de centrales au charbon, pour que Renault puisse vendre ses VE drôle de conception de l'écologie

le 02/10/2018 à 22:20
Signaler
Excellent, vous lisez donc" Futura "vous aussi?

à écrit le 02/10/2018 à 14:56
Signaler
Que Renault nous fasse des voitures hybrides rechargeables avec un moteur thermique au flex fuel. L'E80 est a moins de 0.70€ le litre, soit moitié moins cher que l'essence E10-85

à écrit le 02/10/2018 à 13:34
Signaler
Attendons l'hydrogène . La batterie c'est idiot hors des grandes villes . La batterie n'à rien d'écologique et son prix est exorbitant

le 02/10/2018 à 15:33
Signaler
Sauf que l'hydrogène entraîne des pertes depuis l'électrolyse jusqu'à son transport à la pile à combustible et que cette dernière dans un véhicule a au mieux un rendement de 65% mais le bilan global du "puits à la roue" + "réservoir à al roue" est bi...

à écrit le 02/10/2018 à 13:21
Signaler
Renault a, ou avait, une longueur d'avance dans le domaine du VE, depuis longtemps, mais il est bien connu qu'il ne faut pas avoir raison trop tôt. La technologie a reçu peu de soutiens, paradoxalement dans un pays qui a tout misé sur la fée électric...

à écrit le 02/10/2018 à 10:32
Signaler
On attend des voitures mieux profilées de moins de 400 kg qui roulent principalement au solaire comme Lightyear One etc pas de lourds véhicules du passé qui consomment toujours trop d'énergie et de ressources. Renatult comme Peugeot ont un temps de r...

à écrit le 02/10/2018 à 9:55
Signaler
Il serait aussi intéressant de lancer une petite bagnole du type ancienne R5 de faible masse, limité à 110 km/h, dépourvue de tous ces gadgets et qui ne consommerait que 2,5 L/100. Cette technologie est sans doute disponible sur étagère.

le 02/10/2018 à 11:48
Signaler
Oui mais comme il faut sans arrêt générer de la marge bénéficiaire pour l'actionnaire on ne revient jamais en arrière mais c'est vous qui avez raison. Quand je vois la nouvelle kalachnikov électrique je me dis que c'est simple et que donc cela ne...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.