Airbus Helicopters vole vers une commande de 12 Caracal en Irak

Après avoir vendu 12 Caracal aux Émirats Arabes Unis fin 2021, Airbus Helicopters caresse l'espoir de décrocher une nouvelle belle commande en Irak (12 H225M).
Michel Cabirol

2 mn

Le Caracal d'Airbus Helicopters va-t-il bondir en Irak ?
Le Caracal d'Airbus Helicopters va-t-il bondir en Irak ? (Crédits : Airbus Helicopters)

Le Caracal survolera-t-il le désert irakien après celui des Émirats Arabes Unis ? Selon des sources concordantes, le prospect est chaud depuis plusieurs semaines pour Airbus Helicopters en Irak, qui souhaite s'offrir 12 H225M. Pour autant, la négociation pour la vente de ces hélicoptères rencontre quelques sérieux freins. Notamment de la part de Bercy. Le ministère de l'Économie semble réticent à accorder des garanties bancaires aux entreprises tricolores exportant dans ce pays, qui n'a pas une excellente réputation en matière de paiement même si l'Irak a payé fin 2021 la dernière tranche de l'indemnisation au profit du Koweït après son invasion en 1990. C'est bien sûr le cas pour les garanties bancaires demandées par Airbus Helicopters mais aussi par Dassault Aviation, qui propose quant à lui 14 Rafale à l'Irak.

En outre, Bagdad, dont les revenus dépendent à 98% de ses exportations de pétrole (10% des réserves mondiales), n'a pas non plus les budgets au ministère de la Défense pour s'offrir ces systèmes d'armes. Enfin, la concurrence franco-française pour être le premier à décrocher une commande pour ponctionner le budget de la défense peut être contre-productive pour les industriels tricolores. Certains observateurs évoquaient en début d'année un paiement en pétrole pour l'achat de 14 Rafale. L'Irak va bénéficier fortement de cette hausse des prix et de la production, via ses recettes d'exportation, en 2022.

56 commandes début 2021

Au premier trimestre 2022, Airbus Helicopters a enregistré 56 commandes nettes (contre 40 au premier trimestre 2021) et a remporté le contrat de modernisation de l'hélicoptère d'attaque Tigre au standard Mark III. L'année 2022 pourrait être une année fructueuse. En Inde, le Caracal pourrait être adopté par les Coast Guard (environ 18 appareils). Des campagnes d'essais en vol sont prévues en 2022, sur lesquelles Airbus Helicopters sera présent. En Norvège, malgré les tensions sur le NH90, Airbus Helicopters propose aux forces spéciales... le NH90 (18 appareils) tandis que Leonardo joue la carte du AW149. Enfin, lors de la tournée d'Emmanuel Macron au Moyen Orient fin 2021, il a déjà engrangé pour 2022 une commande des Émirats Arabes Unis (12 Caracal), qui fait beaucoup de bien à Marignane. Mais qui devra être mise en vigueur.

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 11/05/2022 à 14:59
Signaler
C'est très bien, mais qu'en disent les américains ? Parce que je suppose qu'ils ne sont pas l'arme au pied ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.