Sephora, prête à mettre le cap sur l'Iran

La filiale de distribution sélective de produits de beauté et parfums appartenant au groupe LVMH négocie avec un partenaire iranien l'ouverture prochaine de plusieurs enseignes dans le pays.
Marina Torre

2 mn

La chaîne de cosmétiques qui comptait 2000 magasins dans le monde à fin 2014 prévoit une implantation en Iran dès 2016.
La chaîne de cosmétiques qui comptait 2000 magasins dans le monde à fin 2014 prévoit une implantation en Iran dès 2016. (Crédits : Reuters)

Une nouvelle multinationale française fait de l'œil à l'Iran. La chaîne Sephora prévoirait en effet d'ouvrir jusqu'à 7 magasins dans le pays l'an prochain. L'accord en vue de développer ces nouvelles boutiques avec un partenaire local est sur le point d'aboutir, selon des informations dévoilées par Reuters.

Pour l'heure, aucune autorisation officielle n'a toutefois été émise, précise l'agence iranienne Tasnim, qui cite le directeur de la Chambre des Métiers à Téhéran, Ali Fazeli. "Si les opérations de la marque respectent les lois et réglementations du pays, la Chambre ne voit aucun problème dans le fait d'émettre des licences pour qui ce que soit", a précisé  ce dernier.

Un marché à 10 milliards d'euros en 2020?

Pour la chaîne de distribution de parfums et de produits de beauté appartenant au groupe LVMH ce sera l'occasion d'espérer capter des parts d'un marché de la beauté en pleine expansion. Déjà évalué à 3,53 milliards d'euros - le deuxième de la région après l'Arabie saoudite, d'après de cabinet d'études Euromonitor - les prévisions anticipent un volume de vente de plus de 10 milliards d'euros d'ici cinq ans.

Dans la région, la chaîne a d'ailleurs ouvert en août 2015 un magasin dans la zone duty free de l'aéroport d'Abu Dhabi.

Les entreprises françaises cherchent à profiter de la levée des sanctions

Depuis l'accord de Vienne sur le programme nucléaire et la perspective d'une levée progressive des sanctions économiques contre la République islamique, plusieurs grandes entreprises ont annoncé leur intention de démarrer des activités commerciales en Iran ; un pays qui compte 80 millions d'habitants.

Le français AccorHotel a ainsi fait part mi-octobre de son intention d'ouvrir deux hôtels, un Ibis et un Novotel, près de l'aéroport de Téhéran.

    |Lire: Le Français AccorHôtels à la conquête de l'Iran

Un groupe de 130 entrepreneurs français emmenés par Mathias Fekl, le secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur, s'est en outre envolé pour Téhéran au mois de septembre.

  |Lire: Que vont chercher en Iran les entreprises de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées ?

Marina Torre

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.