Au salon américain de Detroit, c'est la fête des grosses voitures qui font rêver

 |   |  1043  mots
Voici la préfiguration du futur best seller américain, le pick-up Ford F 2014
Voici la préfiguration du futur "best seller" américain, le pick-up Ford "F" 2014
Le salon de Detroit s'ouvre lundi 13 janvier aux professionnels. Au programme: des grosses voitures puissantes. On verra les nouveaux Ford "F" pick-ups de 13ème génération et la sportive Mustang, la Corvette Z 06 de GM... Les allemands s'annoncent aussi en force.

Detroit, premier salon automobile de l'année, ouvre ses portes aux professionnels lundi 13 janvier. Ici, point de petits véhicules citadins, de micro-moteurs trois cylindres! Non, les Etats-Unis demeurent contre vents et marées le paradis de la grosse voiture, qui en jette. Dans la capitale en faillite de l'industrie auto américaine, Ford tiendra la vedette avec le renouvellement attendu de son fameux "F", le "Full Size pick-up", qui caracole en tête des ventes sur le marché américain, tous véhicules confondus, depuis plus de trente ans.

Ford, vedette du salon

Place à la treizième génération depuis 1948! Un modèle clé, puisque le constructeur à l'ovale bleu a vendu plus de 750.000 unités de l'actuelle mouture aux États-Unis en 2013. Ford fabrique son F-150 - le plus petit qui mesure quand même 5,50 mètres, soit 2 mètres de plus qu'une Renault Twingo - près de son siège social à Dearborn (Michigan) et à Kansas City (Missouri). Les monstrueuses versions "Super Duty" allongées F-250 à F-550 sont assemblées, elles, à Louisville (Kentucky). Géant peut-être, mais le nouveau venu revendique un poids réduit grâce au recours à l'aluminium et des "petits" moteurs - à l'échelle américaine -  au programme.

Ford "F" 2014 (photo du concept Atlas présenté début 2013)FORD ATLAS

Sur le stand Ford devrait aussi trôner la future Mustang, digne descendante du coupé qui a fait rêver dans les années 60. Plus de neuf millions d'exemplaires ont été vendus au total depuis. Ford estime qu'il pourra vendre plus de 100.000 nouvelles Mustang en année pleine, dont toutefois 10% au maximum seulement hors d'Amérique du nord. Parallèlement au gros V8 de 426 chevaux, une "petite" motorisation turbo de 2,3  litres de cylindrée moins évocatrice mais (un peu) moins émettrice de CO2 est attendue. Il  y aura quand même plus de 300 chevaux  sous le capot. Évidemment, cette Mustang, qui sera commercialisée en Europe, continuera d'être produite aux États-Unis, dans l'usine de Flat Rock, dans le Michigan.

La Ford Mustang 2014Ford lance la nouvelle Mustang à l'assaut du marché mondial

 La Corvette, symbole de la sportive yankee

Chez GM, on ne sait pas encore grand chose des nouveautés à venir. Mais le numéro un de Detroit devrait mettre l'accent sur son coupé à hautes performances Corvette Z 06, doté a priori d'un énorme V8 turbo d'une monstrueuse cylindrée de 6,2 litres développant 600 chevaux. C'est le symbole de la sportive traditionnelle yankee, avec toute sa démesure. Economies d'énergie, réduction des rejets de CO2? Bof.

Chez Chrysler, on évoque plus modestement, au milieu des gros Jeep Grand Cherokee et de son "petit" frère Cherokee déjà connus, la présentation de la nouvelle berline de gamme moyenne inférieure qui succédera à l'actuelle 200, un modèle très ancien dont les origines remontent à la Sebring datant du temps où Chrysler était fusionné avec l'allemand Daimler (Mercedes). Le nouveau modèle devrait reposer sur une plate-forme... Alfa Romeo, en vertu de l'alliance Fiat-Chrysler. L'italien vient même d'annoncer la reprise de la totalité du capital du troisième "grand" de l'automobile américaine. Mais, si cette voiture s'annonce relativement modeste, il y aura aussi sur le stand toute la panoplie des énormes engins, dont le pick-up Ram, rival du Ford "F".

Les allemands en force

Toutefois, paradoxalement, à Detroit, les... allemands en pleine offensive mondiale feront une démonstration de force. Quitte à ravir la vedette aux groupes locaux. Mercedes va notamment dévoiler pour la première fois sur un salon sa toute nouvelle Mercedes C. Mais, ce ne sera pas la version de base dotée d'un diesel Renault, qui sera exposée sous les néons de l'horrible parallèlépipède de béton gris du Cobo Hall dans la non moins affreuse ville de Detroit. Non, ici on aura les versions les plus puissantes, celles qui séduisent outre-Atlantique. Voilà en tous cas un "best seller" traditionnel du constructeur à l'étoile, puisque, depuis son lancement en 2007, le modèle actuel s'est écoulé à plus de 2,4 millions d'exemplaires. Pas mal.

La nouvelle C sera produite à Brême (Allemagne) mais aussi , plus tard, aux... Etats-Unis, au Brésil et sans doute en Chine. Accessoirement, Mercedes présentera aussi à Detroit une version AMG de son prochain 4x4 compact GLA. Au programme de ce modèle affûté: 360 chevaux avec des accélérations a priori dignes d'une Porsche 911!

Nouvelle Mercedes Classe Cmercedes Classe C 2014

Audi ne sera pas en reste. La marque d'Ingolstadt présentera le concept d'un futur petit "SUV" attendu pour une commercialisation en 2016.  BMW dévoilera les nouvelles M3 et M4 ultra-sportives avec un six cylindres bi-turbo développe la bagatelle de 431 chevaux. Le suédois Volvo annonce d'ores et déjà le concept de son futur gros 4x4 pour remplacer l'actuel XC90 au haut de sa gamme.

Concept du futur Volvo XC90Volvo XC Concept

Lexus, marque haut de gamme de Toyota, se fend aussi du concept d'un futur coupé de série très performant, la RC-F, avec un V8 de plus de 450 chevaux. Quand on vous disait que, à Detroit, c'est la fête de la bagnole, celle qui fait rêver! Plus de 850.000 visiteurs sont attendus sur le salon.

La Lexus RC-FLexus RC-F

Bonne année pour le marché

Detroit s'ouvre sous de bons auspices, avec un marché américain en plein boom. Les ventes de véhicules neufs ont progressé de 7,6% à 15,6 millions d'unités en 2013 aux Etats-Unis, selon la base de données Autodata. Le marché se rapproche des 17 millions de 2005, qui constituent un record historique. Loin des 10,3 millions de l'année noire 2009. General Motors, l'ancien allié de PSA, a enregistré une hausse de 11% de ses ventes en 2013 à 2,8 millions de véhicules. Ford, deuxième constructeur des Etats-Unis, affichait un bond de 11% à 2,49 millions sur l'année. Chrysler a crû de 9% à 1,8 million d'unités. Chrysler n'est toutefois que le quatrième acteur aux Etats-Unis... derrière Toyota.

Le marché auto américain a été porté l'an dernier essentiellement par le boom continu des pick-ups, spécialité des ex -"Big Three" de Detroit, surfant sur la bonne tenue du marché du BTP. Les 4x4 ont également affiché une belle tenue, profitant de prix du carburant relativement bas. Pour 2014, le marché auto américain devrait atteindre 16 à 17 millions de voitures neuves, selon les prévisions de  Ford.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2014 à 21:09 :
Quelle laideur !
a écrit le 13/01/2014 à 16:00 :
Ce que l'on comprend mal, (pourtant tellement évident en marketing), c'est comment les Allemands qui présentent des monstres politiquement incorrects de 460 ch, font pour battre nos constructeurs nationaux sur le créneau des voitures les moins polluantes, alors que nos constructeurs ne produisent plus que des bagnoles pour verts fauchés." Il y a quelque chose qui cloche la dedans", le socialisme écolo branché peut-être, ou bien c'est un concept de 1 sur quelque chose, inverse d'une tendance qui pourtant se confirme, comme le chômage par exemple. On finira par en crever, mais on sera guéri comme disait Pol pot.
a écrit le 13/01/2014 à 11:02 :
Les américains ne savent faire que des produits avec des technologies qui ont 10 ans de retard sur les européens (Français et allemand ). D' ailleurs la techno, ils s' en fichent. Ils veulent du gros, du polluant, du tape à l' oeil. Si vous avez un problème d excés de testostérone, c' est ce qu' il vous faut.
Réponse de le 13/01/2014 à 13:41 :
Excusez, mais Renault est remarqué pour accumuler les retards technologiques ...
a écrit le 13/01/2014 à 9:25 :
Ouf, voilà une industrie qui va contribuer à épuiser rapidement les stocks de pétroles de schistes aux US. On peut rêver devant ces grosses voitures, au rêve américain, mais il faut "raison garder", les US ne sont pas sur la bonne pente et on peut le regretter, car leur déclin est facteur de déstabilisation et nous en subirons sûrement les conséquences.
a écrit le 13/01/2014 à 7:58 :
C'est tout de même triste et nul de voir sans cesse ces journalistes Francais la ramener a chaque article; ils mettent de la politique dans chaque sujet... La météo? Le changement climatique... Les bagnoles, la pollution... La santé, les animaux, la pêche, la chasse, le cure, tout y passe. Quelle arrogance bien Francaise... Que de jalousie bien socialiste... Que de mépris bien humaniste. Bravo ALAIN-GABRIEL!!!
a écrit le 12/01/2014 à 22:01 :
Et pendant ce temps-là, en France on roulera en twingo, vivent les taxes sur l'essence et le malus soi-disant écolo
a écrit le 12/01/2014 à 18:54 :
Ben ouais, ça fait rêver ... avec la Ford F on n'est pas dans les tristounettes productions de messieurs Renault et Peugeot, nos Laurel et Hardy nationaux. La clio et la 107 c'est pas vraiment dynamisant pour l'économie. Ca donne juste envie de rester au lit, de toucher les allocs et de vider un pack de mousses devant le match à la tv.
a écrit le 12/01/2014 à 18:43 :
Tous ces véhicules sentent l'exces en tout genre. Quant on n'a pas de vraies ruptures technologiques ,on ne peut que travailler sur le design et in fine aboutir a un style ampoulé et grotesque.
Réponse de le 13/01/2014 à 7:14 :
c est vrais elles ne sont pas aussi belles que
Velsatis , zx, visa , La R14 , fuego..... qui avaient toutes un style et un design a couper le souffle.
Réponse de le 19/01/2014 à 21:16 :
Je ne vois pas avec qu elle 4x4 européen je pourrais tiré mon plateau chargé de 220 bottes de foin , de la Drôme a la corse. Et combien Aurai-je consommé avec mon ancien Toyota à d j 100 , vu qu'il aurait fallu faire 3 voyages!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :