Téléchargez
notre application
Ouvrir

Dossier Scandale Volkswagen et crise du "Dieselgate"

Accusé de tromperie aux États-Unis, le groupe allemand a reconnu avoir installé, sur 11 millions de véhicules équipés de moteur diesel commercialisés dans le monde entre 2009 et 2015, un logiciel de trucage qui minore la mesure des émissions polluantes afin de contourner les tests antipollution. Parce que cette affaire aux multiples rebondissements a déclenché un véritable cataclysme dans l'industrie automobile, on parle désormais de "Dieselgate".

Scandale Volkswagen : un cadre américain arrêté par le FBI

Un an et demi après le début de l'affaire des diesels truqués du groupe allemand, le FBI a procédé à une arrestation. Oliver Schmidt, responsable de la conformité réglementaire aux Etats-Unis, est soupçonné d'avoir joué un rôle-clé dans la... 3