EDF : un vaste système de marchés truqués mis à jour

 |   |  239  mots
Le salarié a quitté l'entreprise dans la foulée. Il s'agit d'un cas isolé, souligne l'électricien. (Photo : Reuters)
"Le salarié a quitté l'entreprise dans la foulée. Il s'agit d'un cas isolé", souligne l'électricien. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
EDF a été alerté en 2011 par le responsable d'une société qui refusait de payer des pots-de-vin à l'un de ses cadres. Ce dernier aurait reçu plusieurs centaines de milliers d'euros, il reconnaît une partie des faits

Vingt-quatre personnes, dont un ancien cadre d'EDF, ont été mises en examen en 2013 et 2014, impliquées dans un système de marchés truqués chez le producteur d'électricité, a indiqué lundi à l'AFP le procureur de la République de Nanterre.

Selon une source proche du dossier, les mis en examen pourraient être renvoyés prochainement devant la justice pour "corruption" et "abus de biens sociaux".

Enveloppes d'argent et dons en nature

Le principal inculpé, chargé de passer des marchés pour le compte d'EDF auprès de fournisseurs aurait perçu entre 2008 et 2010 plusieurs centaines de milliers d'euros sous forme d'enveloppes d'argent mais aussi de dons en nature : voitures, grands crus, aquarium, travaux dans sa maison...

En juillet 2011, EDF, alerté par le responsable d'une société qui refusait de payer, se constitue partie civile et dépose plainte.

"Un cas isolé" selon EDF

"Le salarié a quitté l'entreprise dans la foulée. Il s'agit d'un cas isolé", souligne l'électricien, qui rappelle que "de nombreux dispositifs anti-fraude" existent au sein de l'entreprise et que "les achats sont soumis à des contrôles stricts"

De son côté, le cadre incriminé reconnaît l'essentiel des faits qui lui sont reprochés et "assume ses responsabilités", selon son avocat, Me Patrick Maisonneuve.

Vingt-trois autres personnes ont été mises en examen dans ce dossier, pour l'essentiel des responsables de sociétés qui ont accédé aux demandes du cadre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2014 à 10:21 :
Je complète mon impression. Une lecture de l'article peut s'entendre de la manière suivante : (EDF nous assurant que "il s'agit d'un cas isolé") pour tout cadre de l'électricien qui serait dénoncé et amené à plonger en justice, 23 responsables de sociétés prestataires de service pourraient plonger avec. Message indirect destiné à tous les prestataires d'EDF qui ont déjà dû accepter ce type de racket (pour diverses raisons) voire qui l'ont devancé (au motif qu'ils connaissaient les pratiques de l'électricien et de ses cadres)... fermez la.
a écrit le 22/07/2014 à 14:01 :
"EDF a été alerté en 2011 par le responsable d'une société qui refusait de payer des pots-de-vin à l'un de ses cadres" ; EDF "se constitue partie civile et dépose plainte" ; "Vingt-trois autres personnes ont été mises en examen dans ce dossier, pour l'essentiel des responsables de sociétés qui ont accédé aux demandes du cadre". En conclusion je ne suis pas sûre que M. Petit Entrepreneur (qui a écrit "J'ai un ami qui a du verser 400 000 euros à une administration pour avoir un GROS marché, il a du accepter car...") ait bien fait de révéler cela.
a écrit le 22/07/2014 à 9:45 :
EDF une boite qui presse le citron à ses sous-traitants et qui augmente ses tarifs quand sa mauvaise gestion dérape. Rien de nouveau sous le soleil
a écrit le 22/07/2014 à 7:53 :
Au fait ou en est l'affaire du CE ? Si elle est quelque part ailleurs que dans un placard .
a écrit le 22/07/2014 à 7:50 :
on parle de EDF...voyez avec la SNCF: comparaison avec cheminot français et allemand, conducteurs TGV Paris jusqu"à Francfort = 4500 / 6000 eur/mois, semaine 25 h, retraire à 50 ans ! le même ,mais allemand , salaire = 1500/2500 eur durée travail 41h/ semaine; retraite à 67 ans !! alors, la SNCF????source Y Calvi @ "C 'dans l'Air" !!!!
a écrit le 22/07/2014 à 7:37 :
Il avait l exemple de son CE....gangrene par les syndicats mafieux...instruction judiciaire et...rien...trop copains avec les politiques... Un cas isolé...bien sur si on ferme les yeux... la France est corrompue ..du bas en haut...et meme dans l administration mais chuutt.. on risque la greve...SNCM...pas corrompue aussi....et on se couche devant...on a peur de tout en France..faut pas deranger le business entre politiques, syndicats et copains
Réponse de le 22/07/2014 à 7:52 :
on a peur de tout, OUI! en France, on ne peut même plus discuter, sans être taxé de raciste"! , mais toujours dans le même sens !! du mou pour le FN !!!!!!
a écrit le 21/07/2014 à 21:59 :
Regardez du coté des acheteurs de mon pseudo, c'est pire !
a écrit le 21/07/2014 à 21:53 :
J'ai un ami qui a du verser 400 000 euros à une administration pour avoir un GROS marché, il a du accepter car il avait racheté une boite à redresser !
Réponse de le 21/07/2014 à 22:02 :
Au hasard, est-ce que cela aurait à voir avec mon pseudo ?
a écrit le 21/07/2014 à 21:33 :
Etait il membre de la CGT ?
a écrit le 21/07/2014 à 21:30 :
il n'y a qu'à compter le nombre de dizaines de milliers bateaux de plaisance dans les ports pour comprendre que ceux-ci ne sont pas achetés avec le seul salaire des cadres acheteurs dans le privé ou dans la fonction publique ou les entreprises nationalisées !
a écrit le 21/07/2014 à 18:08 :
Les hommes seront toujours les mêmes.
A ceux qui tirent à boulets rouges sur EDF ou la SNCF, sachez que que certains patrons de services achats ou des conducteurs de travaux ne sont pas d'une probité exemplaire. J'en ai croisé quelques uns dans ma carrière et en général, les réputations sont rarement usurpées. Les boites mettent un certain temps à s'en séparer; licenciement discret car ce genre de gugusses sait toujours avoir des moyens de pression sur la direction. La seule différence avec le cas présent est que ça ne se termine pas dans la presse
Réponse de le 21/07/2014 à 21:33 :
Il faut des peines minimums pour cela : 5 ans de prison minimum et 300 000€ d'amendes! Ah mais zut! On fait pareille ailleurs... Dans le publique, les ministères... Ils sont condamneront jamais entre eux... Hé hé hé hé... Vive la France!
a écrit le 21/07/2014 à 17:04 :
cette entreprise est propriété des camarades
a écrit le 21/07/2014 à 16:52 :
Le départ du Président de la SNCF n'était pas annoncé pour remplacer celui d'EDF ?
La nomination du nouveau Président de la nouvelle SNCF doit intervenir d'ici la fin de l'été.
Et la confiance du Secrétaire d'Etat au Transport non renouvelée ?
a écrit le 21/07/2014 à 15:57 :
Et en corse RAS ???
a écrit le 21/07/2014 à 15:51 :
Comme quoi, quand on dit (je dis) que les marchés publics sont truqués et que les dirigeants politiques sont corrompus, malheureusement le nombre d'affaires que la justice découvrira ira en s'accroissant, elle peut aussi creuser du coté de la RATP
Réponse de le 21/07/2014 à 16:20 :
ou avez vous vu qu'il s'agissait de dirigeants politiques?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :