Vallourec remporte un important contrat avec Total

 |   |  251  mots
Le coût de ce projet est estimé à 16 milliards de dollars.
Le coût de ce projet est estimé à 16 milliards de dollars. (Crédits : reuters.com)
Le fabricant de tubes sans soudure a annoncé avoir remporté un "important contrat" auprès du groupe pétrolier Total pour équiper son projet pétrolier de Kaombo, en eaux très profondes en Angola.

Marché conclu entre Total et Vallourec. Le fabricant de tubes sans soudure Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium, a annoncé vendredi 14 novembre avoir remporté un "important contrat" - dont le montant n'a pas été communiqué - auprès du groupe pétrolier Total pour équiper son projet pétrolier de Kaombo, dans des eaux très profondes , à environ 260 kilomètres au large de Luanda, capitale de l'Angola.

Le groupe français fournira 27.000 tonnes de "solutions tubulaires" à Total "pour équiper des puits de pétrole offshore, à des profondeurs d'eau comprises entre 1.400 et 2.000 mètres, permettant d'exploiter des réservoirs jusqu'à 5.000 mètres de profondeur", a-t-il indiqué dans un communiqué. Vallourec a précisé qu'il fournirait ses tubes de qualité "premium", "les plus perfectionnés" de sa production.

16 milliards de dollars

L'entreprise, qui est sortie du Cac 40 en juin dernier, a rappelé que le champ de pétrole Kaombo était "l'un des plus grands projets pétroliers exploités par Total dans cette zone" et que "les conditions de forage y sont particulièrement difficiles".

Le géant pétrolier français avait annoncé en avril le lancement de ce projet en eaux très profondes, dont le coût est estimé à 16 milliards de dollars. Les six gisements du bloc 32 (sur les 12 champs découverts) s'étendent sur une surface de 800 kilomètres carrés et produiront 230.000 barils de pétrole par jour, pour des réserves estimées à 650 millions de barils. Le démarrage de la production est prévu en 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :