Ne l'appelez plus GDF Suez mais "Engie"

 |  | 291 mots
Le siège de GDF Suez devrait également subir quelques changements, selon toute logique.
Le siège de GDF Suez devrait également subir quelques changements, selon toute logique. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Le nouveau nom du géant français de l'énergie devrait être annoncé ce vendredi en interne par le PDG Gérard Mestrallet et dévoilé publiquement mardi 28 avril.

"Engie". À la prononciation, on pourrait confondre avec le titre d'une chanson des Rolling Stones mais il s'agit en fait du nouveau nom de GDF Suez. Le géant français de l'énergie va en effet se rebaptiser, a indiqué jeudi 23 avril l'hebdomadaire La Lettre de L'Expansion.

Gérard Mestrallet, le PDG du groupe industriel, "va annoncer vendredi le nouveau nom en interne" et "dévoilera publiquement la nouvelle appellation ce mardi, lors de l'assemblée générale du groupe", est-il précisé sur le site internet du journal.

Contactée par l'AFP, l'entreprise n'a pas souhaité s'exprimer. Cependant, le groupe a convoqué les médias à une conférence de presse vendredi à midi, "pour une annonce importante sur la marque", selon le texte de l'invitation reçue.

Réorganisation du groupe

Ce changement de nom, s'il est confirmé, interviendrait alors que l'énergéticien a présenté début avril un projet de réorganisation du groupe, axé davantage sur les territoires que sur les métiers, dans le but d'"accélérer son développement" en étant plus réactif et en se rapprochant de ses clients. Cette nouvelle organisation devrait être effective "début 2016", selon le groupe.

GDF Suez prévoit notamment de créer dix entités chapeautant tous les métiers du groupe dans une zone géographique donnée, en lieu et place de l'ancienne organisation par branches. La réorganisation pourrait affecter "6.000 salariés" du fait de la mutualisation ou de la fusion d'activités, estiment les syndicats.

Cette nouvelle organisation s'inscrit dans un contexte de bouleversement du marché de l'énergie en Europe ces dernières années, avec une consommation d'électricité et de gaz atone, voire en baisse.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2015 à 0:32 :
"Engie" (ça ne veut rien dire) + un slogan anglophone = Démagogie stupide !
a écrit le 24/04/2015 à 23:33 :
Ce serait d'utiliser le français, au moins dans les pays francophones, surtout pour une firme française. Les étrangers aiment bien aussi les noms français.
a écrit le 24/04/2015 à 22:42 :
"une consommation d'électricité et de gaz atone, voire en baisse" c'est bon signe, en isolant les logements, chauffant un degré de moins et utilisant les appareils électriques économes, ça baisse ! Et c'est pas terminé. Les hivers doux n'arrangent rien non plus, mais c'est aléatoire, parfois froids quand même.
Ça fait quatre ans que j'ai changé de fournisseur, je paie moins cher chez Ant***z (y a pas de miracle, selon gros ou petit consommateur, un fournisseur est plus adapté qu'un autre niveau facture finale).
a écrit le 24/04/2015 à 20:43 :
Ce changement de nom, ne fera pas oublier, la privatisation de GDF, dont le gouvernement a encaissè le cout de la vente, sans en faire participer le peuple qui avait fait son financement avec ses impots. Immoral Non ?
a écrit le 24/04/2015 à 19:33 :
ça sert à quoi? et combien ça coûte?
a écrit le 24/04/2015 à 15:14 :
Voilà pourquoi ce groupe fait du harcèlement commercial actuellement pour vendre à la fois du gaz et de l'électricité à prix fixe pendant trois ans. Une période de paix en quelque sorte. "Et qui dira à Boris quand la paix sera rompue ?"
Réponse de le 24/04/2015 à 22:46 :
"prix fixe pendant trois ans" aïe, quand ça a tendance à baisser, c'est pas le "mieux".
EDF vend aussi du gaz, GDF, euh, Engie vend aussi de l'électricité, un vrai labyrinthe pour s'y retrouver. ENI est venu me démarcher mais faisant attention à ma consommation, et chauffant à 18°C, je ne consomme pas assez pour être client chez eux (tarifs gaz bloqués trois ans)(mais je n'avais rien demandé).
"harcèlement commercial" non, propositions commerciales. A savoir qui ça arrange, eux ou le client ? Il faut REFUSER !
a écrit le 24/04/2015 à 14:38 :
Ridicule. A quand une loi interdisant l'usage du français en France? Il faudrait au moins que nos dirigeants commencent à maîtriser l'anglais.

This is so clever to adopt such mainstream name in a global world where only local is the key of success...
a écrit le 24/04/2015 à 13:43 :
Engie,
Dis moi oui
Oh oui
a écrit le 24/04/2015 à 12:31 :
Voila qui change tout !!Un bon motif pour refaire la déco des bureaux ,changer le logo.etc etc
C'est une boite faussement privatisé, c'est surtout pour marquer son coté toujours service public.
a écrit le 24/04/2015 à 12:14 :
Et dans 5 ans, on refait la même dans l'autre sens, on regroupant par métier! Bref, nouveau patron, notre plan à la c-n!
a écrit le 24/04/2015 à 11:06 :
Ca change tout.... Et dire qu'on paye des PDG énarques HEC X machin pour avoir des idées aussi plates... Et l'agence de pub qui a trouvé le nom a dû se gaver en expliquant que c'est révolutionnaire...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :