Total s'offre le champion tricolore du gaz vert

Total a fait l'acquisition de l'entreprise Fonroche Biogaz qui détient 10% du marché français de la méthanisation.
(Crédits : REGIS DUVIGNAU)

Total accélère dans le gaz vert. Le géant pétrolier et gazier a annoncé, ce lundi 11 janvier, avoir fait l'acquisition de Fonroche Biogaz, le leader français du secteur avec 10% de parts de marché. Le montant et les termes de l'acquisition n'ont pas été dévoilés.

Le biogaz est un gaz renouvelable produit par la fermentation de matières organiques, comme les résidus agricoles, les déchets organiques des ménages et des restaurants, ou encore des boues de stations d'épurationSa purification conduit à la production de biométhane, qui a les mêmes propriétés que le gaz naturel et peut donc être injecté dans les réseaux de distribution ou utilisé comme carburant alternatif pour la mobilité.

Fonroche Biogaz compte aujourd'hui sept unités de méthanisation représentant une capacité installée proche de 500 gigawattheures, soit le double de sa capacité de production en 2019. L'entreprise agenaise, qui emploie 85 collaborateurs, devrait mettre en service très prochainement quatre autres usines de méthanisation. Sa première unité a été installée en 2015 à Villeneuve sur Lot (47).

Une acquisition stratégique

"Nous avons l'intention de produire 1,5 térawattheure (TWh) de biométhane par an d'ici 2025 et Fonroche Biogaz est donc la pierre angulaire de notre développement sur ce marché", précise dans un communiqué Philippe Sauquet, directeur général Gas, Renewables and Power de Total, qui vise la neutralité carbone à l'horizon 2050.

Sur son site Internet, Fonroche Biogaz explique vouloir atteindre 1 térawattheure de capacité de production installée à l'horizon 2023. En France, la capacité de production de biométhane est aujourd'hui évaluée à 3,6 térawattheures par an, soit une progression de 56% par rapport à l'an dernier. Cependant, la part du biogaz dans la consommation tricolore de gaz naturel demeure encore anecdotique : environ 1%. Le gouvernement a fixé un objectif de 7% à 10% en 2028.

Total déjà présent sur ce segment

Ce n'est pas la première incursion de Total sur le marché du gaz vert. Le groupe, qui se présente désormais comme une entreprise multi-énergies, est déjà présent dans ce segment via ses filiales Méthanergy (cogénération à partir de biogaz) en France, PitPoint au Benelux et Clean Energy aux États-Unis (50% des stations de gaz du pays) dont Total détient 25%.

En décembre 2020, Total a aussi signé un Memorandum of Understanding (MoU) avec Clean Energy afin de créer une joint-venture à 50/50 de 100 millions de dollars pour développer des projets de production de gaz renouvelable aux Etats-Unis. D'ici 2030, Total prévoit de produire 4 à 6 TWh de biométhane par an.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 11/01/2021 à 17:30
Signaler
TOTAL c'est SUPER ça sort de l'ORDINAIRE

le 11/01/2021 à 19:05
Signaler
Ca sort surtout du Q des vaches des syndiqués de la FNSEA qui vend littéralement de la m*** subventionnée par nos impôts!

à écrit le 11/01/2021 à 14:32
Signaler
il faudrait installer des ballons gonflables aux fesses des vaches, c'est la premiere source de gaz en europe bon, cela dit meme le gaz c'est pas compatible avec l'ecologie politique qui vise a transformer les gens en hommes prehistoriques ( dans l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.