LTDE

Smart Energies 2018 : data et citoyen au cœur des préoccupations

 |   |  387  mots
(Crédits : Pixabay)
Aujourd’hui et demain, La Défense accueille la 8e édition du salon Smart Energies, où se regroupent tous les acteurs de la filière. L’occasion de découvrir les dernières tendances qui agitent le secteur.

En quelques éditions, le salon Smart Energies s'est affirmé comme le rendez-vous incontournable pour comprendre les enjeux énergétiques de demain. Cette année, près de 3 500 participants et 80 exposants issus de start-up, de grands groupes ou des collectivités territoriales, se retrouvent à Paris pour évoquer les principales innovations en matière de transition énergétique. Des ateliers aux rendez-vous d'affaires, voici quelques thèmes qui devraient nourrir les discussions durant ces deux jours :

Les données, un facteur indispensable

Comme chaque année, Smart Energies se déroule sur deux fronts : l'espace « Expo », un salon où les professionnels se retrouvent lors d'ateliers mais aussi de rencontres, et l'espace « Summit », un cycle de conférences où les acteurs majeurs du secteur (Dalkia, Enedis, collectivités...) livrent leur expertise sur différents thèmes.

Dans chaque cas, la question de la gestion des données et de son apport dans l'optimisation énergétique tiendra une place prépondérante. Big data, monitoring des données, blockchain, planification énergétique des territoires... Aucune dimension n'est laissée de côté. La présence d'acteurs innovants comme Energiency, OpenDataSoft ou Energisme devrait également permettre d'évoquer les possibilités offertes par ces nouveaux outils.

Utilisateur et acteur

Depuis quelques mois, les chiffres confirment que l'autoconsommation est un mouvement de fond dans le secteur de l'énergie (un Français sur deux se dit prêt à investir dans une installation photovoltaïque pour produire sa propre électricité, selon un sondage OpinonWay). Ce nouveau mode de consommation, tout comme le rôle que doit jouer l'utilisateur dans la flexibilité du réseau, sera mis en avant lors des ateliers et, notamment, de la première journée du « Summit ».

Nouveauté 2018, le salon Smart Energies accueille un « Innovation Lab » où sont présentés des projets innovants. On pourra y découvrir les dernières nouveautés en matière de stockage (PowiDian), mais aussi de développement de la filière hydrogène (le projet GHRYD, 1er démonstrateur sur l'injection d'hydrogène dans les réseaux de gaz). Enfin, demain, on connaîtra le nom des trois lauréats des Smart Awards. L'an dernier, Actility, Sobre et le démonstrateur smart grid Smile avaient été récompensés.

Le salon avait alors rassemblé plus de 3 400 participants et plus de quatre-vingt exposants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :