LTDE

Smartphone : un changement sur trois à cause de la batterie

 |   |  375  mots
(Crédits : Pixabay)
Ce sont principalement les jeunes, selon une étude, qui changent de mobile en raison d’un problème lié à sa batterie. Un acte qui intervient au bout de deux ans après l’achat, en moyenne.

Sur un smartphone, la batterie, c'est bien souvent l'élément qui fâche : c'est (pile !) au moment où on va en avoir le plus besoin qu'elle commence à faiblir ! Sans compter l'impression selon laquelle, plus le temps passe, plus elle se décharge vite. Quand bien même on suit religieusement les conseils pour l'économiser (ne la recharger qu'une fois presque vide, fermer les applications ouvertes etc.).

Le cabinet d'études et de sondages GECE a mené l'enquête auprès des Français, pour le compte de la société Bigben, au début de l'été. Résultat : 39% des Français ayant un smartphone ont dû le changer à cause d'un souci de batterie. Les plus jeunes sont les moins patients (43% de changements chez les 25-34 ans, 27% pour les 55 ans et plus). Le changement, à l'arrivée, intervient en moyenne deux ans après l'achat. On relève même 25% des cas de changements survenus dans l'année suivant l'achat !

Un chargeur pour la maison, un autre pour le bureau

Le cœur du problème n'est pas forcément à chercher dans la batterie-même mais, selon l'étude, peut-être dans le chargeur... Pas moins de 59% des mobinautes auraient en effet déjà rencontré le cas du chargeur ou de son câble devenu hors d'usage. Un incident qui arrive, en moyenne, un an et demi après l'achat. Sans que les auteurs du document ne fassent de lien direct, on note toutefois que 45% des personnes interrogées ont « déjà abîmé » leur chargeur ou câble de recharge. C'est d'ailleurs le plus souvent ce dernier qui est en cause (69% des situations).

Nous posséderions en outre, en moyenne, entre deux et trois chargeurs de smartphone, ce qui s'explique, sans doute, par le fait que nous ayons pris l'habitude d'en avoir, par exemple, un au bureau et l'autre à la maison ! Fini les oublis fâcheux... Ainsi, 79% des mobinautes déclarent avoir un chargeur ou un câble de recharge 53% des cadres déclarent avoir un chargeur ou un câble de recharge qu'ils laissent sur leur lieu de travail. Enfin 45% des mobinautes en possède un dédié exclusivement à leur voiture, histoire de s'assurer un maximum de batterie le plus souvent possible.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :