La Poste dans le collimateur de la justice pour travail dissimulé

Une information judiciaire visant La Poste sur le travail des facteurs a été ouverte à Besançon pour travail dissimulé et entrave à l'inspection du travail. Cette procédure concerne les facteurs du Doubs et potentiellement ceux de toute la France.

2 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les facteurs seraient mal rémunérés par La Poste. Une information judiciaire visant l'établissement postal pour travail dissimulé, heures supplémentaires non déclarées et entrave à l'inspection du travail a été ouverte à Besançon.

L'ouverture de la procédure qui concerne le non paiement des dépassements horaires effectués par les facteurs du Doubs, mais potentiellement de toute la France, a été confirmée à l'agence Reuters par le parquet. Cette information avait été révélée par L'Est républicain dans son édition de ce vendredi.

Elle s'appuie sur des procès verbaux de l'inspection du travail alertée par le syndicat Sud PTT, précise le quotidien. "La Poste paye les facteurs non à l'heure mais pour une charge de travail", a expliqué à Reuters Julien Juif, délégué Sud PTT du Doubs dont le syndicat s'est porté partie civile. "Les gens, pour réaliser leur travail, arrivent parfois avant l'heure, ne prennent pas de pause, et ce temps n'est jamais comptabilisé", a-t-il ajouté.

Ces dépassements horaires représentent fréquemment quatre à cinq heures par semaine, selon le syndicaliste. L'inspection du travail a constaté les faits le 16 mars dernier. Elle a demandé à la direction d'établir un système d'enregistrement des temps de travail, sans succès semble-t-il. La mission des inspecteurs ne concerne que les salariés de droit privé qui sont désormais majoritaires, souligne Sud, au sein de La Poste, devenue société anonyme le 1er mars dernier.

En cas de condamnation de l'entreprise, le syndicat estime que la jurisprudence devrait bénéficier aux 100.000 facteurs de France. La direction courrier de La Poste Bourgogne Franche-Comté, contactée par Reuters, n'a pas souhaité commenter des faits dont elle dit n'avoir pas encore été saisie.

"Toute heure supplémentaire est payée à La Poste", affirme toutefois un porte-parole, reconnaissant qu'il n'existe, pour les facteurs, ni système d'enregistrement des horaires, ni pointage. "La tournée d'un facteur est mesurée sur une moyenne. Si le chef d'équipe constate qu'il y a, de manière récurrente, dépassement des horaires, la tournée est accompagnée et on voit alors si heures supplémentaires il y a", ajoute-t-il.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 25/06/2012 à 16:53
Signaler
moi factrice depuis 12 ans je confirme ces dires, 3/4 d heures non payées par jours .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.