Thalys : le projet de fusion avec Eurostar est confirmé pour 2021

 |  | 796 mots
(Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Mis entre parenthèses pendant le confinement, le projet de fusionner Thalys et Eurostar a été relancé au début de l'été et doit être effectif en 2021, annonce à La Tribune Bertrand Gosselin, le directeur général de Thalys. Pour l'heure, la société ferroviaire franco-belge est confrontée à une chute "brutale" de son trafic en raison de la mise en place, fin août, de nouvelles mesures restrictives en Belgique et en Allemagne. Pour autant, Thalys a décidé de maintenir l'essentiel de son offre en septembre pour accompagner la reprise. Une offre tarifaire pour les entreprises est en cours de préparation.

Le rebond du Covid-19 ces dernières semaines douche les espoirs de reprise des entreprises de transport. Pour un grand nombre d'entre elles, les mois de juillet et août ont été relativement satisfaisants en termes de fréquentation après trois mois d'arrêt total ou quasi-total de leur activité pendant le confinement. Mais les courbes de trafic ne se prolongent pas en septembre. Au contraire, elles piquent du nez avec la recrudescence des contaminations et les restrictions aux voyages qui les accompagnent dans de nombreux pays. C'est le cas de la plupart des compagnies aériennes et des entreprises ferroviaires, notamment Thalys. La société ferroviaire détenue à 60% par la SNCF et 40% par la SNCB a vu ses réservations fondre comme neige au soleil avec les mesures restrictives imposées fin août par la Belgique et l'Allemagne aux passagers se rendant en France.

« L'été s'est plus ou moins bien passé, mais depuis...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2020 à 10:16 :
le début des privatisations serait il en marche ou le désengagement de notre état a suivre
a écrit le 10/09/2020 à 8:38 :
"de nouvelles mesures restrictives en Belgique et en Allemagne"*

Ils sont tendus les allemands en ce moment non ? On arrête pas de lire leurs affirmations des régions françaises à risque pour le covid... non mais de quoi je me mêle ? Et pourquoi nos médias français diffusent ces informations internes à l'Allemagne ? Tout ce petit monde sait il que l'empire prévu pour durer mille ans a perdu ?

Scandaleux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :