Areva et BP choisis pour deux méga-centrales solaires en Australie

Areva a été choisi par le gouvernement australien, dans le cadre de son « Solar Flagships Program », pour construire une centrale solaire thermique de 250 MW (comprenant une partie au gaz naturel qui fournira 15% de la puissance). Un projet de 1,2 milliard de dollars australiens qui recevra une aide publique de 464 millions de dollars aus.

2 mn

Copyright Reuters

Le consortium Solar Dawn mené par le géant nucléaire français comprend aussi la compagnie d?énergie australienne CS Energy et le producteur local d?énergie renouvelable Wind Prospect. Ce projet fait partie des plus grands mondiaux.
La centrale sera située à Chinchilla, Queensland, près de la toute récente centrale à charbon de 750 MW de Kogan Creek (qui est gérée par CS ENergy). Elle utilisera la technologie de réflecteurs Fresnel du groupe australien Ausra, qu?Areva a racheté l?an dernier pour créer Areva Solar. Areva, qui avait récemment signé en Australie son premier contrat de solaire thermique, a remporté cet appel d?offres notamment contre Siemens.
Le patron de la branche énergie renouvelables d?Areva, Anil Srivastava, a précisé qu?Areva prendrait aussi, exceptionnellement, une participation dans le projet et chercherait des partenaires financiers supplémentaires.

BP Solar gagne la partie PV
Autre vainqueur, le groupe BP Solar, filiale du pétrolier BP, allié à l?australien Pacific Hydro et à l?espagnol Fotowatio Renewable Ventures, chargés de construire une centrale photovoltaïque de 150 MW à Moree (Nouvelles Galles du sud). Un projet de 923 millions de dollars aus., qui recevra une aide de 306 millions au titre du "Solar Flagships Program", plus 120 millions de dollars aus. du gouvernement. Il utilisera les panneaux de BP Solar.
Le gouvernement australien préfère attribuer de grosses subventions à des projets précis plutôt que de mettre en place un système de tarif aidé de rachat de l?électricité solaire, du moins pour l?instant, et espère que ces grands projets feront baisser les coûts.
Parmi les perdants, les leaders mondiaux des cellules photovoltaïques First Solar (USA) et Suntech (Chine), chacun allié à des compagnies d?énergie locales.
Les deux projets, annoncés par le premier ministre Julia Gillard, pourront alimenter 115.000 foyers australiens.

Green Business - le site de référence

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.