Scor renoue avec le profit après les catastrophes du début 2011

 |   |  235  mots
Copyright Reuters
Le groupe de réassurance Scor a annoncé jeudi avoir renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre

Le groupe de réassurance Scor a annoncé jeudi avoir renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, une reprise qui intervient après une perte causée début 2011 par la série de catastrophes naturelles en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon.

Scor a enregistré un résultat net trimestriel de 120 millions d'euros, stable par rapport à la même période en 2010 mais qui permet au groupe d'afficher 40 millions de profits pour la première moitié de l'année.

Le ratio combiné, un indicateur qui mesure la rentabilité des assureurs dommages, est redescendu au deuxième trimestre à 92,6% contre 135,2% au cours du premier trimestre marqué par le séisme au Japon.

Le groupe dirigé par Denis Kessler avait fait savoir le 5 juillet que le coût exceptionnellement élevé des catastrophes naturelles survenues au premier trimestre l'avait amené à émettre 75 millions d'euros d'actions afin de renforcer ses capitaux propres, dans le cadre d'un mécanisme automatique de protection.

Denis Kessler s'est félicité jeudi dans un communiqué du fait que Scor ait eu la "capacité à absorber des chocs majeurs comme les catastrophes naturelles du premier trimestre" et que sa politique de protection du capital ait porté ses fruits lors de ces événements.

Les primes brutes émises par le groupe au deuxième trimestre s'élèvent à 1,735 milliard d'euros, une hausse de 5,5% par rapport à la même période l'année dernière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :