Qui est Fisker, ce rival de Tesla qui vise Wall Street ?

 |   |  828  mots
Le Fisker Ocean sera lancé fin 2021 et sera un concurrent direct du Tesla Model Y et dont il annonce un prix plus serré encore.
Le Fisker Ocean sera lancé fin 2021 et sera un concurrent direct du Tesla Model Y et dont il annonce un prix plus serré encore. (Crédits : DR)
Le concurrent américain de Tesla a annoncé son introduction en Bourse et se valorise environ 3 milliards de dollars. Il accélère son développement un an et demi avant le lancement de l'Ocean, un SUV 100% électrique et compétitif. L'histoire de Fisker Inc est une saga américaine à rebondissements, et son fondateur Henrik Fisker tient le monde de l'automobile en haleine en prétendant maîtriser la technologie de la batterie solide considérée comme la technologie de rupture de demain. Récit.

A l'heure où nous bouclons cet article, Tesla bondit encore en Bourse (+12%) et sa valorisation dépasse désormais les 323 milliards de dollars... Soit une augmentation de 140% en trois mois, contre +33% pour un Nasdaq en plein rattrapage de crise du Covid-19. Idem, l'accueil enthousiaste des investisseurs à l'introduction en Bourse de Nikola début juin, un fabricant de camions à hydrogène... Il n'y a pas de doute; il y a une véritable appétence des investisseurs pour les valeurs tournées vers l'électromobilité, et c'est bien là-dessus que compte surfer Henrik Fisker (photo ci-dessous) qui a annoncé lundi, l'introduction en Bourse de Fisker Inc, sa marque automobile rivale de Tesla sur la voiture 100% électrique, également installée en Californie.

3 milliards de valorisation

Le montage consiste en une fusion de Fisker Inc avec Spartan Energy Acquisition, une filiale de la société d'investissement Apollo Global Management, et spécialisée dans les rachats d'entreprises de l'énergie. L'entité...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/07/2020 à 9:33 :
Ils se préparent à envahir le monde les américains, on peut parier que là aussi la finance américaine va suivre et construire ainsi à partir de rien ou pas grand chose deux gros constructeurs de véhicules électriques.

Et ya les andouilles qui croient encore qu'ils sont campés sur le seul moteur thermique ! Ils avancent sans arrêt il ne faut pas s'étonner que notre vieille oligarchie européenne en déclin soit autant à la ramasse elle qui continue de financer les mouvements xénophobes car ils en sont toujours là.

Ah oui puis elle peut pas s'empêcher de gazer les gens également, une véritable drogue le truc là...
a écrit le 14/07/2020 à 7:02 :
Depuis l'arrestation du Président Ghosn, le Groupe Renault a été géré par Mme Delbos, comptable, ne connaissant rien à l'automobile !
a écrit le 13/07/2020 à 18:31 :
On a l'air fin avec notre constructeur national au low's ange qui avait pris de l'avance dans l'électrique, à fait une scène de ménage interne au nom d'une soit disant affaire d'espionnage pour une technologie israélienne sans lendemain...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :