La France, seul pays à s'enfoncer dans un déficit commercial abyssal avec ses partenaires de l'UE (3/5)

Le groupe de réflexions Mars propose une étude en cinq volets sur l'influence française dans l'Union européenne que La Tribune va publier tout au long de cette semaine. Troisième volet : en contrepartie de sa générosité financière, la France bénéficie-t-elle d'un « juste retour » dans le commerce intra-UE ?
La France est en effet le seul contributeur net à connaître un déficit commercial abyssal au sein du marché unique, et le seul qui ne compense pas ce déficit par des excédents hors UE. Pire, ce déficit commercial s'accroît d'année en année et le seul partenaire majeur avec lequel son solde commercial était structurellement en excédent était... le Royaume-Uni. (Le groupe Mars)
"La France est en effet le seul contributeur net à connaître un déficit commercial abyssal au sein du marché unique, et le seul qui ne compense pas ce déficit par des excédents hors UE. Pire, ce déficit commercial s'accroît d'année en année et le seul partenaire majeur avec lequel son solde commercial était structurellement en excédent était... le Royaume-Uni". (Le groupe Mars) (Crédits : Fabian Bimmer)

Illustration du fameux « en même temps » : alors que le solde net de nos relations financières avec l'UE plonge à - 10 milliards d'euros par an, notre solde commercial ne cesse de se dégrader par la faute d'un euro trop fort et d'une incapacité à exploiter les opportunités de la guerre économique organisée par l'UE pour policer les rivalités en son sein, à coups de normes et de subventions que nous sommes de moins en moins habiles à influencer en vue de favoriser nos intérêts économiques dans les autres pays européens. On ne peut plus laisser le marché intérieur européen détruire notre économie via les exportations allemandes et les importations néerlandaises en provenance d'Asie consolidées par le droit et les financements européens.

La France est en effet le seul contributeur net à connaître un déficit commercial abyssal au sein du marché unique, et le seul qui ne compense pas ce déficit par des excédents hors UE. Pire, ce déficit commercial s'accroît d'année en année et le seul partenaire majeur avec lequel son solde commercial était structurellement en excédent était... le Royaume-Uni.

OOOG

OOOH

France : un déficit commercial de 56,7 milliards en 2021

D'après les chiffres de la douane, le déficit commercial de la France en 2021 vis-à-vis de ses principaux partenaires européens est le suivant : Allemagne (- 13 milliards d'euros), Italie (- 7 milliards), Belgique (- 8,5 milliards), Espagne (- 6 milliards), Pays-Bas (- 9 milliards). Au total, le déficit commercial de la France vis-à-vis de l'UE-27 s'établit précisément à - 56,7 milliards d'euros, en accroissement de plus de 10 milliards en un an. Par rapport aux données d'Eurostat, ce chiffre rend compte avec plus de précision des échanges avec la Belgique et surtout les Pays-Bas, par où transitent la majorité de nos importations de biens et d'énergie avec l'Asie (y compris le golfe persique). Il n'en reste pas moins significatif, et inquiétant.

Graphique sur l'évolution des échanges avec les principaux partenaires européens de la France entre 2019 et 2021 (Milliard d'euros, source : douanes)

OOOI

Quelle influence de la France dans l'UE ?

Avec un déficit commercial intra-UE abyssal (multiplié par 7 en 20 ans) et un solde net de 10 milliards (multiplié par 4 en 20 ans en part du RNB) entre des contributions en hausse et des retours en baisse, n'est-il pas temps de s'interroger sur la politique française d'influence au sein de l'UE ?

En effet notre influence en Europe n'a fait que diminuer à proportion de nos déficits, alors même que notre position de créancier nous donnait un levier que personne n'a eu l'idée d'actionner depuis vingt ans. N'est-il pas temps de changer, ne serait-ce que pour préserver le développement harmonieux au sein de l'UE ?

Nos partenaires étant satisfaits de la situation, et la cause de nos échecs n'étant à imputer qu'à nous-mêmes, il va de soi que l'initiative ne pourra venir que de nous et d'une politique volontariste en rupture avec la culture de résignation actuellement dominante à Paris, quitte à imposer à nos partenaires le fait accompli si la négociation ne mène nulle part, comme c'est le cas depuis 20 ans. Nous n'avons désormais plus grand-chose à perdre et plus de marges de manœuvre financières et juridiques à gagner, au profit notamment du financement des investissements de défense.

                --------------------------------------------------------------------------------

Lire ou relire les deux premiers volets de cette étude de Mars :

Comment les Français financent l'effort de guerre polonais et l'industrie de défense extra-européenne

De quoi la France bénéficie-t-elle en « juste retour » de sa générosité envers l'Union européenne ?

                --------------------------------------------------------------------------------

(*) Le groupe Mars, constitué d'une trentaine de personnalités françaises issues d'horizons différents, des secteurs public et privé et du monde universitaire, se mobilise pour produire des analyses relatives aux enjeux concernant les intérêts stratégiques relatifs à l'industrie de défense et de sécurité et les choix technologiques et industriels qui sont à la base de la souveraineté de la France.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 20/11/2022 à 14:50
Signaler
"nous allons mettre à plat l'économie russe"

à écrit le 17/11/2022 à 19:28
Signaler
C'est risible d'observer les européistes défendre la France contre ses voisins de l'UERSS en omettant la fuite de capitaux européens transitant d'Allemagne vers la Chine. De toute évidence, l'Europe est sous influence chinoise.

le 22/11/2022 à 7:43
Signaler
C est vrai que les Americains sont nul part...

à écrit le 17/11/2022 à 7:30
Signaler
Parlons de problèmes sérieux: nos députés, qui sont gens à qui nous pouvons faire confiance, débattent de l'interdiction de la corrida (pourquoi pas des abattoirs?); il est clair que, sans corrida, tous les français verront leurs conditions de vie s'...

à écrit le 16/11/2022 à 19:28
Signaler
Il faut réindustrialiser la France. Mais pour cela il faut des capitaux. Et les capitaux ce sont les riches qui en disposent. Mais en France, plus qu'ailleurs on n'aime pas les riches. On n'aime que leur pognon dont on voudrait les détrousser. On vot...

le 16/11/2022 à 23:47
Signaler
Les riches français ´ aiment surtout pas le risque et Investissent que dans la pierre …

le 16/11/2022 à 23:47
Signaler
Les riches français ´ aiment surtout pas le risque et Investissent que dans la pierre …

à écrit le 16/11/2022 à 18:31
Signaler
Je suis tout a fait d'accord, et nos dirigeants politiques n'ont pas l'air de s'en préoccuper alors que c'est très grave. Il faut très rapidement diminuer les coûts de production. On est trop généreux avec les gens qui ne travaillent pas, français ou...

le 17/11/2022 à 1:03
Signaler
Des industriels veulent investir en France pour exporter. Mais... des qu un projet sort il y a 500 personnes qui défilent dans la rue et des associations bien "pensantes" qui attaque en justice tout les pans du projet... qui prendra 10 ans au lieu...

à écrit le 16/11/2022 à 18:18
Signaler
Nos services publics sont LA source ppale de notre déficit public à bientôt 3 000 Mds d'euros Le traité d'UE depuis 1958 donne competence EXCLUSIVE à Bruxelles pour vérifier leurs comptes mais Paris depuis 1958 ne les fournit pas a la Commission UE ...

le 17/11/2022 à 0:34
Signaler
Ce serait la meilleure chose à faire. La France ne gérera jamais son budget. Et ça n’a rien de grave. Nous réduisions les déficits et les élans de sotises via la politique monétaire. Un peu comme les USA. Sortons de cet euro de malheur et rétablisson...

à écrit le 16/11/2022 à 15:45
Signaler
Oui c'est de plus en plus consternant mais en 2022 ce sera pire entre les déséquilibre de nos achats de denrées d'énergies (électricité et surtout gaz) et des exportations qui ne s'amélioreront pas; enfin entre un endettement au top aussi de l'U.E. ...

à écrit le 16/11/2022 à 15:22
Signaler
l article est interessant car il appuie la ou ca fait mal : la france ne produit plus grand chose et se fait tailler des croupieres par ses voisins (on parle ici de la RFA, Belgique ou italie, pas d un pays sous developpé ou les gens sont payés 1 € p...

le 16/11/2022 à 18:29
Signaler
Vous n’êtes pas au travail à 15h22?

à écrit le 16/11/2022 à 14:33
Signaler
Bravo pour rappeler que nous vivons paresseusement à crédit comme nation tout en continuant à donner de l'argent aux autres pays plus compétitifs que le notre! Ce paradoxe est mis sous le sable par nos dirigeants. La politique de la demande ne sout...

à écrit le 16/11/2022 à 13:54
Signaler
Politique de la demande pour acheter la paix sociale (j'arrose le bon peuple) => consommation de produits importés (puisque la France ne produit rien à destination des particuliers) => déficit commercial => dégradation par agence de notation => taux ...

à écrit le 16/11/2022 à 13:38
Signaler
Plutôt qu'une perte d'influence, notre décrochage est imputable d'abord de notre manque de compétitivité prix, corollaire des charges payées par nos entreprises pour soutenir la première armée européenne d'agents publics par tête d'habitant. Plantez ...

le 21/11/2022 à 21:29
Signaler
C'est justement cette obsession de la compétitivité prix qui à la longue fait sans cesse grossir l'Etat, ce logiciel conduit tôt ou tard à des pratiques déloyales et l'Etat doit alors acheter la modération des individus lésés avant qu'ils ne prennent...

à écrit le 16/11/2022 à 13:27
Signaler
ca etonne quelqu'un? la france a fait le choix de mettre dehors le grand capital capitaliste, donc y a plus d'industrie, la france a fait le choix de la glandouille des 35 heures payees 39, donc produit espagnol a cout allemand, la france a fait le c...

le 16/11/2022 à 13:40
Signaler
Les 35 heures , début de la fin pour l industrie française. Demandez aux frontaliers belges, luxo, allemands et suisses ...

le 16/11/2022 à 14:37
Signaler
D'accord sur tout sauf sur la décroissance écolo. Sur ce point nous ne somme pas trop exigeants et surtout nos résultats en termes de recyclage, consommation d'eau, biodiversité, défense du paysage et des espaces naturels sont très médiocres. On pour...

le 22/11/2022 à 0:18
Signaler
"produits espagnols à coût allemand", constat en fait déjà valable à la veille de la guerre de 1914 et dans une société sclérosée comme la France, la lutte contre les inégalités est le loyer à payer pour maintenir une certaine paix civile, à fortiori...

le 22/11/2022 à 0:18
Signaler
"produits espagnols à coût allemand", constat en fait déjà valable à la veille de la guerre de 1914 et dans une société sclérosée comme la France, la lutte contre les inégalités est le loyer à payer pour maintenir une certaine paix civile, à fortiori...

le 22/11/2022 à 1:28
Signaler
@Lolo Le début de la fin de l'industrie française remonte à la seconde moitié des années 70, quand l'Etat a commencé à tailler dans des subventions dont elle bénéficiait car on estimait qu'elles faussaient la concurrence et il était soupçonné qu'elle...

à écrit le 16/11/2022 à 13:18
Signaler
Ou est le problème? Macron a été réélu pour détruire la France. Et techniquement, si ce déficit commercial s'accompagne d'une hausse des salaires dans les pays exportateurs pour approcher des nôtres, alors le rêve Macronien d'une Europe fédérale se r...

à écrit le 16/11/2022 à 13:02
Signaler
En route vers les pays en voie de développement ! Et après Macron et Darmanin fustigent l'Italie...

à écrit le 16/11/2022 à 12:33
Signaler
Bravo Macron, le meilleur président Français de tous les temps.

à écrit le 16/11/2022 à 12:30
Signaler
Plus généralement l'élan vers le futur d'après guerre s'est rapidement brisé avec une grande lassitude devant l'effort et le ressort cassé en 1968, puis le tournant historique d'un changement majeur d'orientation en 1981. Depuis, de renoncement en re...

à écrit le 16/11/2022 à 11:04
Signaler
Le déficit commercial est normal quand notre pays a laissé partir toute son industrie au 4 coins du monde. On nous a dit les services,les services,les services, bén voilà on a des tas de femmes de ménage...et de service a domicile. Bref heureuseme...

à écrit le 16/11/2022 à 9:46
Signaler
Beau résultat de notre génie économique, beau parleur sans conviction, qui fut banquier avant d'être conseiller du président, ministre de l'économie et président. Macron concentre toutes les insuffisances et les tares d'une élite française, de gauche...

à écrit le 16/11/2022 à 8:43
Signaler
Un sarko plus causeur que faiseur, un capitaine de pédalos , et deux en même temps plus tard, que vouliez vous qu'il se passe ?

à écrit le 16/11/2022 à 8:37
Signaler
Ce déficit commercial est la conséquence de la gestion type "Père Noël" du gouvernement, avec le "quoi qu'il en coûte" mis à toutes les sauces, la distribution de chèques à droite et à gauche à un peu tout le monde. Le problème, c'est que les françai...

à écrit le 16/11/2022 à 8:20
Signaler
Ah ya pas à dire ça valait le coup que nos propriétaires de capitaux et d'outils de production à nous aussi délocalisent en masse dans les pays de crèves la faim générant chomage de masse et chute des salaires ! D'ici que l'on retrouve le manque à ga...

le 16/11/2022 à 14:42
Signaler
On parle ici du déficit avec nos voisins. L'Allemagne, l'Italie, les Pay Bas ne crèvent pas la faim. Dans ces pays les gens travaillent plus et mieux et ils aiment les entreprises qui exportent

le 16/11/2022 à 20:08
Signaler
Mais que fais tu encore en France dis moi ? Tu dois aimer être entouré de feignants et d'assistes certainement.

le 22/11/2022 à 9:00
Signaler
@adieuBCE en Allemagne, il y a encore une vraie politique industrielle alors qu'en France, l'Etat a commencé à s'en désengager au temps de VGE, ce qui avait signé l'arrêt de mort de filières entières... Quant à l'Italie, au rythme où ça va il faudra ...

à écrit le 16/11/2022 à 8:03
Signaler
Un bel exemple (s'il en fallait encore de nouveaux...) du "savoir-faire" et des "compétences" à la française, mais aussi du succès du "mer...in france" dont, très logiquement, personne ne veut. Il est préférable d'acheter asiatique - et notamment chi...

le 16/11/2022 à 8:48
Signaler
À ça, c’est tant qu’ils veulent bien en vendre à un guignol de ton genre. Le jour où ils comprendront que tu ne leur donne que des bits électroniques en échange, ils ne te vendront plus rien. Et ce jour là, ton travail ne vaudra lui même plus rien vu...

le 16/11/2022 à 14:46
Signaler
@Math espérons que l'argent facile de la dette publique finisse le plus vite possible pour que ce que vous dites puisse arriver et la France redevenir un pays d'initiative et d'entrepreneuriat comme à la Belle Epoque après la défaite de 1871. Nous...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.