L'UE, un mal nécessaire ou un bienfait décevant ?

 |   |  679  mots
(Crédits : Reuters)
CHRONIQUE DU CONTRARIAN OPTIMISTE. La relation des citoyens à l'Union européenne est complexe et paradoxale. S'ils voit Bruxelles comme la cause de tous les maux économiques, une majorité d'entre eux perçoit l'appartenance à l'Union comme indispensable. Un mal nécessaire. Par Robert Jules, directeur adjoint de la Rédaction.

Depuis le Brexit, il semblerait qu'un courant eurosceptique s'est développé à travers le Vieux continent. « Semblerait », car, selon l'eurobaromètre réalisé trois mois avant les élections européennes qui se tiendront ce dimanche, 68% des personnes interrogées dans les 27 pays membres jugent que « leur pays a bénéficié de son appartenance à l'Union européenne ». Il faut remonter à la période comprise entre la chute du Mur de Berlin en 1989 et le référendum sur le traité de Maastricht en 1992 pour trouver un niveau aussi élevé. Et, si 27% des Européens considèrent l'UE comme « une chose ni bonne ni mauvaise », avec un taux en augmentation dans 19 pays, on reste loin de la fin de l'UE qu'annoncent certains.

Paradoxalement, si le projet de construction européenne a toujours fait l'objet de vives critiques, il ne soulève pas un grand intérêt, comme l'atteste le taux d'abstention élevé lors des consultations électorales, du moins en France. Ce contraste illustre un certain rapport irrationnel à la politique menée à Bruxelles, bouc émissaire commode. Nombre de responsables politiques en France ont facilement cédé ces dernières décennies à la tentation de mettre sur le dos de l'Union...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2019 à 16:45 :
Encore un titre sous forme de question digne d'un lancement de rumeur!
"L'UE, un mal nécessaire ou un bienfait décevant ?" Ce qui devait être un bienfait nécessaire est un mal bien décevant parce que réservé a une minorité!
a écrit le 29/05/2019 à 10:06 :
Une interdiction de répondre... :-)

Dommage j'en avais plein d'autres à vous proposer ! ^^

Tout va bien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :