La France face à la montée d’un terrorisme d’extrême droite

 |   |  838  mots
(Crédits : Reuters)
POLITISCOPE. L'attaque de la mosquée de Bayonne le 28 octobre par un octogénaire d’extrême droite a fait resurgir dans les esprits les images des organisations armées cherchant à déstabiliser le pouvoir. Décryptage.

À Bayonne, c'est le choc suite à l'attaque de la mosquée de la ville. Le soir même, le maire, Jean-René Etchegaray (UDI) déclarait à la presse : « Pour moi, c'est un attentat. » Son auteur a en effet tenté de mettre le feu au lieu de culte, avant d'être surpris par deux fidèles, contre lesquels il a tiré. Claude Sinké, 84 ans, est un ancien candidat du Front national aux élections départementales des Landes en 2015. Il a été ensuite « écarté du parti » ont tenu à préciser les responsables du Rassemblement national.

Consciente de la gravité de la situation, Marine Le Pen a immédiatement déclaré sur Twitter : « L'attentat commis contre la mosquée de Bayonne est un acte inqualifiable. » Dans la mouvance d'extrême droite, ils sont pourtant nombreux à vouloir minimiser un tel acte. Dans les médias, certains journalistes font preuve d'une extrême prudence, préférant évoquer une « fusillade » ou un « tireur », comme si le mobile politique devait être omis. Claude Sinké ne cachait pourtant pas ses sympathies pour l'extrême droite. Il avait envoyé quelques jours plus tôt une lettre au procureur de Dax dans laquelle il annonçait vouloir porter plainte...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2019 à 21:25 :
Ne vous déplaises ;
En regardant le résultat sur 50 ans
M Macron c’est le moins pire des pires « qui existe « actuellement ,

Il y’a une augmentation silencieuse du RN , rien qu’à voir la polémique sur l’agression verbale de l’élu RN en public envers à une femme voilée , son enfant et un groupe d’enfant et parents .
Réponse de le 04/11/2019 à 6:51 :
Julien Odoul a été piégé par la provocation de cette mère voilée et a eu une réaction qui l'a placé en porte-à-faux. La bonne réaction aurait été que les élus RN quittent silencieusement (mais ostensiblement) l'assemblée.
Réponse de le 04/11/2019 à 8:37 :
Ben voyons....
Si cet individu ne supporte pas les femmes voilées, qu'il entre au monastère... quoique.

Les élus RN se sont rendus coupables de discrimination et d'incitation à la haine pour des raisons religieuses. Et pour l'une des élues, de menaces physiques.

Les gosses qui étaient venus prendre une leçon de fonctionnement démocratique ont assisté à un spectacle pitoyable.

La prochaine fois, les instits les enmèneront au zoo, les singes sont moins agressifs et ils sont derrière des barreaux.

Que les élu(e)s FN quittent l'hémicycle, personne ne les regrettera, la provocation bruyante est leur seule contributions dans les assemblées où ils siègent.
Réponse de le 08/11/2019 à 11:28 :
@@bruno_bd Vous savez parfaitement que la femme voilée en question espérait bien provoquer l'incident en question donc elle savait parfaitement où elle emmenait son gamin (qu'elle s'est empressée d'instrumentaliser) et ce qui risquait de se produire. Et ça recommencera parce que ces provocatrices sont malheureusement nombreuses. De toutes façons il faut réduire considérablement les sorties scolaires qui sont une perte de temps scolaire à peu près totale, et les faire encadrer par des animateurs périscolaires rémunérés dont on peut exiger la neutralité religieuse.
a écrit le 03/11/2019 à 18:01 :
L'instrumentalisation des dingues est devenue très opportuniste et à géométrie variable sous Macron. Il est comme Paul Emile Victor qui avec une semaine au pôle, faisait 6 mois de conférences. Lui avec deux gugusses il nous refait le coup de la submersion par l’extrême droite, en oubliant ses dizaines de milliers de magrébins importés et gavés d'islamisme qui tranchent les gorges des Français dans l'indifférence la plus totale de sa part. Il devrait faire gaffe quand même, ne dit-on pas qu'à force de crier au loup, on finit par le voir un jour dans entrebâillement de sa porte. C'est déjà arrivé...et cela a fait 80 millions de morts dans une guerre mondiale.
a écrit le 03/11/2019 à 14:17 :
Le titre de l’article est marrant. Plaçons donc dans le centriste Macron tous les espoirs, vu qu’il est le seul remparts contre 2 extrémismes... lol. Et les gars, on sait compter quand même. Si vous n’aviez pas noté, Macron a signé le pacte de Marrakech ;) c’est un bel extrémiste à lui tout seul. Soros sera content.
a écrit le 03/11/2019 à 11:34 :
Un "attentat" sans publicité ne peut devenir terroriste! Un acte fictif peut le devenir si les médias sont de la parti!
Réponse de le 03/11/2019 à 14:25 :
[Marine Le Pen a immédiatement déclaré sur Twitter : « L'attentat commis contre la mosquée de Bayonne est un acte inqualifiable.]

Tout est écrit dans l’article ; pas besoin de polémiquer et accuser les médias de «  complicité « 
Les médias ne font que écrire les «  faits » sans plus
Réponse de le 03/11/2019 à 15:32 :
Certain croit aussi au "Père Noël" parce qu'il ou elle le voit a la télévision!
Réponse de le 03/11/2019 à 20:15 :
Elle a les foies... on le sait parce que sa réaction a été immédiate alors que sur le fond... elle accueille dans son parti et donne des salaires à des personnes condamnées pour avoir occupé et dégradé des mosquées (Poitiers...).

L'auteur des faits a été candidat sur les listes de son parti et il justifie ses actes par des propos tenus par plusieurs cadres du FN/RN.

D'ici à ce que des magistrats pointilleux mettent en examen ces personnes pour incitation à la haine raciale, ca ferait mauvais genre. On approche des élections municipales qui sont cruciales pour l'implantation locale du parti lepéniste.
a écrit le 03/11/2019 à 11:24 :
terrorisme islamiste : pas loin de 300 assassinats et très nombreux blessés traumatisés à vie sur le territoire français .
terrorisme d'extrême droite : deux blessé .
c'est vrai qu'il faut s'inquiéter : " de la montée d'un terrorisme d'extrême droite "
la vigilance préconisée par le Président est nécessaire , sans faire d'amalgame .
Réponse de le 04/11/2019 à 19:38 :
Entièrement d’accord avec votre analyse !
On veut nous faire culpabiliser une nouvelle fois !
a écrit le 03/11/2019 à 10:30 :
Pas d’amalgame !

Le terrorisme islamique a tué 259 personnes en France, depuis 212, ce qui fait de la France le pays de l’OCDE le plus violemment frappé par le terrorisme islamique.

Le terrorisme d’extrême-droite a tué 0 personnes au cours de cette période et, en France, les derniers morts liés à un extrémiste politique, hors islam, sont les victimes du terrorisme d’extrême-gauche !

Par ailleurs, ne sont pas comptabilisés dans ces actes de terrorisme islamiques les crimes commis au nom d’ « Allah » par des musulmans perturbés psychologiquement, que votre collègue Nicolas Hénin s’empresse de qualifier d’incidents, au nom du sacro-saint « pas d’amalgame » !

Merci donc, de respecter ici le principe du « pas d’amalgame », et de ne pas confondre l’acte isolé d’un vieillard perturbé psychologiquement avec les attaques coordonnées telles que les pratique l’extrême-gauche contre des élus ou des locaux, à des fins, précisément, terroristes, avec la complicité des pouvoirs publics !
Réponse de le 03/11/2019 à 10:56 :
Le terrorisme islamique est un phénomène mondiale - ( beaucoup d’attentats meurtriers partout dans le monde)
Je condamne ces attentats meurtriers et barbares de ces barbares

En augmentant les amalgames et les haines en France : ça ne va pas régler ce «  terrorisme ignoble mondiale dit islamique

«  mais des humains qui sont «  proche » d’un créateur ( Dieu )ne tuent pas des innocents ... ça c’est encore un «  autre volet » du terrorisme islamique

Ça c’est «  un autre amalgame «  pour augmenter l’islam phobie et la haine gratuite envers les populations « civils « non concernées par ces terroristes dit islamique
Réponse de le 03/11/2019 à 12:04 :
Parfaitement d'accord
Réponse de le 03/11/2019 à 13:39 :
Expliquez nous , puisque vous semblez être un connaisseur dans le domaine, comment les pouvoirs publics sont complices des "gauchistes" ?
Pour ma part j'ai été agressé par des gilets jaunes et je peux affirmer qu'ils n'avaient rien de "gauchistes".
Dans l'attente de votre pensum.
Réponse de le 03/11/2019 à 23:15 :
« Je condamne ces attentats meurtriers et barbares de ces barbares ». Et donc?
Si vous condamnez cela, quelles actions préconisez-vous pour combattre ce phénomène? Si c’est rien, vos propos, hormis une posture morale ne servent aucun dessein. Ils sont donc inopérants et inutiles. Mettons aux manettes des gens qui ont la volonté d’agir. Ce sera plus utile que des imprécations. Pour le coup, du côté paroles en l’air, on est bien servi. Non?
Sinon, bien le bonjour chez vous, hein!
a écrit le 03/11/2019 à 9:56 :
La première fois que cette ambiance s’est sentie en France , les premières manifestations contre le racisme ( Harlem Désir) c’était dans les années 1983... l’ambiance était palpable et le FN - RN faisait pas plus de 5% des votes ...
Ces années la , il n’y avait pas une fuite vers des HLM vers les campagnes... c’est venu par la suite...

L’étranger n’est pas le bien venu en France , même si il est intégré : ça reste un étranger , quoi qu’il arrive , même si il est naturalisé , seul ceux nés ici sont pour l’instant « considéré « comme Français mais même cela le RN ne veut pas : eux ils souhaitent l’expulsion de tout le monde.( tous le monde dans le même sac - pas de différence )

Vivre en France ou survivre en France ?

Je pense que ça doit être pareil partout dans le monde sauf peut être moins fiscalisé ailleurs.
Réponse de le 03/11/2019 à 12:25 :
Dans ma province, ville de 35000 habitants des milliers d' espagnols, italiens, , portugais, arméniens, même vietnamien se sont parfaitement intégrés dans la vie sociale, économique et politique. Dans ma province tous les cas de non intégration (non participation aux assos, comité, refus de dialogue, isolement vis a vis du reste de la population) viennent des descendants d'' une population arabo musulmanne arrivée dans les années 70-80, ce qui fait au moins 2 générations réfractaires à l 'intégration et ce n' est pas de la théorie, mais du vécu.
Réponse de le 03/11/2019 à 13:03 :
Réponse @ ouvrez les yeux

Bien sûr il existe des communautés réfractaires à une «  intégration « 
Mais ce n’est pas une généralité, moi dans ma commune je connais des personnes issues de l’immigration arabo- musluman vachement tolérant , ouvert et intégré et qui ont de très bonnes relations humaines avec les autres ,

Je pense qu’il est faux de généraliser
, c’est «  vrai » que certains sont réfractaires car «  ils n’ont pas consciences « 
Souvent issu de la première génération : c’est une routine qui s’est installé : famille , boulot , métro, vacances au bled... à part cette sphère il y a «  pas d’analyse ou de réflexion «  comme ci- leur conscience est reste bloqué «  au moment J de l’immigration « 

Dans la vie humaine , nous devrions tous avoir un projet ( avec objectif et des valeurs) sans que ça soit attaché à un parti politique, ou une croyance religieuse ou social mais être «  sois même : et choisir de savoir d’où on vient et où on veut aller « 

Par « peurs « les gens restent entre eux et acceptent ce qui connaissent .

Mes amis Italiens, portugais, espagnols de mon enfance sont tous repartis dans leur pays définitivement après l’adhésion de leur pays à l’UE .
Ceux qui restent sont des «  couples mixtes « 

Il est dans l’intérêt de la France de bien choisir l’immigration, faire comme la Suisse ou le Japon , acceptez des «  valeurs ajoutées «  et non des charges sociaux et économiques supplémentaires.

Je pense que «  tous » ne sont pas réfractaires, les réfractaires c’est ceux qui sont là , sans conscience de savoir où ils veulent aller exactement ( sans objectif précis )

La première génération à choisir l’immigration, la deuxième la subit ( c’est pas leur choix mais ils sont là , ils devraient avoir des objectifs de vie sinon c’est «  un renfermement «  sur une même sphère « continuellement... l’histoire se répète .


Cordialement,
Réponse de le 04/11/2019 à 6:57 :
@Ouvrez les yeux : la première génération, celle qui vivait en foyer Sonacotra, et était obligée de vivre très chichement pour envoyer un maximum d'argent au bled, ne s'intégrait certes pas mais en même temps ne faisait guère parler d'elle.
a écrit le 03/11/2019 à 9:55 :
Comme quoi quand il s' agit de manipuler l' information on voit plus la paille de ultra droite sénile et isolé que la poutre de l' islamo terrorisme multiple et fanatisé.
Réponse de le 03/11/2019 à 13:03 :
Oui, cette propagande est désésperante.
a écrit le 03/11/2019 à 0:26 :
Vivre en France aujourd'hui a l'air devenu complique.
a écrit le 02/11/2019 à 22:15 :
Ce n’est «  pas ma faute «  ce que ce taré a fait à la préfecture de Paris ni ma faute ce «  cet homme âgé «  a fait ...

Par contre quand je parle «  de problème interne «  ça veut dire que chaque personne humaine est « responsable « de «  ne pas faire véhiculer une haine toxique interne «  et augmenter le baromètre général à cause de ces déséquilibrés...
Stop à la propagande et à la haine d’un côté comme de l’autre côté
Réponse de le 03/11/2019 à 20:45 :
Le d’un côté comme de l’autre très utile à Macron, mais franchement, c’est juste n’importe quoi. Ce n’est pas factuel, c’est hors de propos. C’est juste un climat politique que cherche à poser Macron par électoralisme, mais c’est stupide, car personne ne voit de fait qui corroborent ces dires. Reductio ad FNum tiré par les cheveux au maximum. Et absurde...
a écrit le 02/11/2019 à 22:04 :
Les citoyens français de tradition chrétienne, sont ici chez eux, sur leurs Terres, là où sont enterrés leurs ancêtres !
Réponse de le 02/11/2019 à 22:19 :
C’est pour cela qu’ils sont allés faire des croisades aux moyen orient il y a 2500 ans.
Réponse de le 03/11/2019 à 10:15 :
Bonjour,

Si je comprends bien : l’origine du rejet est donc d’ordre religieux ?
Comme c’était le cas depuis la naissance du Christ ?

Je respecte votre position mais je ne le partage pas car dans l’histoire de l’humanité, à travers le temps et les époques, les humains ont cohabité ensemble ( toujours ) les guerres de religions ont fait plus de victimes que les autres guerres , des carrefours ont été créés , bien sûr il y a eu des guerres mais aujourd’hui en 2019-20

Est ce que les humains ( du monde) sont ils incapables d’être au dessus de tout ceci ?

Du rejet de l’autre à cause de leurs différences
En fait vous voyez l’immigration comme une «  colonisation « 

Peut être que si les personnes qui viennent ( qui habitent )en France signent une charte d’engagement concernant leurs obligations( envers la RF) et leur droits ( sur leur autorise la RF): est ce que ça vous rassurerez , qu’ils ne sont pas là pour «  coloniser » les terres de France ?

Cordialement,
Réponse de le 03/11/2019 à 20:52 :
Citoyen du monde... quelle jolie trouvaille qui ne veut rien dire. Les intérêts saoudiens, américains ou chinois ne sont pas les intérêts français. Les manœuvres de subversion étrangères doivent être traités pour ce qu’elles sont: de la propagande visant à mettre en péril l’ordre public en france. Quand on entend des propos à l’esprit munichois comme les votres, on en vient à espérer qu’il y aura bientôt de nouveau un pilote dans l’avion. Les personnes sans ligne directrice, qui ne voient pas plus loin que leur élection, n’ont rien à faire à la tête du pays.
a écrit le 02/11/2019 à 20:59 :
"réaffirmer la confiance dans la république" n'est évidemment qu'aphorisme à la Macron. La confiance est très liée au "je dis ce que je fais et je fais ce que je dis". La république des fonctionnaires est incapable de dire ce qu'elle fait car c'est trop compliqué et de faire ce qu'elle dis parce qu'elle cache son incompétence. "Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement" date du 17éme siècle. Mais l'auteur de "La France à Coeur ouvert ou Regards sur la misère humaine" est un activiste. Pour la république la communauté islamique n'existe pas plus que les basques ou les chouans. Et pourtant.
a écrit le 02/11/2019 à 18:10 :
Cela est inintéressante de voir comment Jamel Debbouze a été lynché après la diffusion de son spectacle. Je crois que les français et les internautes annoncent la fin de la partie avec les magrébins.
a écrit le 02/11/2019 à 16:27 :
Dans sa recherche des fonctionnaires de police radicalisés, Castaner a oublié les radicalisés de droite. On se demande bien pourquoi.

Ses services ont péniblement trouvé une trentaine de radicalisés islamistes en raclant les fonds de tiroir mais comme 75% des policiers votent FN, on trouverait sans nul doute des milliers de sympathisants et une bonne centaine de militants néofascistes dans l'armée et la police.

D'ailleurs, quand on arrête des personnes cherchant à se procurer des armes de guerre on tombe très souvent sur des (ex)flics et (ex)militaires qui s'arment en attendant le grand jour, et qui au besoin sont prêts à allumer les mèches d'une guerre civile interconfessionnelle.
Et manifestement certains sont fêlés de la calebasse.

Les turpitudes des uns n'excusent pas celles des autres, mais je ne connais aucun cas de terrorisme islamiste où le malfaiteur se réfère à des propos tenus par un homme politique français, alors que ce Mr Sinké, lui se réclame directement de propos tenus publiquement par des élus FN.
Réponse de le 02/11/2019 à 20:33 :
les islamistes tueurs et assassins se referent au coran et l'islam donc a une ideologie totalitaire.
L'acte de ce viel homme est ridicule et inqualifiable ,mais quand les terroristes islamistes commettent une tuerie ,ils sont de suite qualifies de as psychiatriques au contraire de ce Bayonnais qui me semble un peu confus dans son discours.
Réponse de le 03/11/2019 à 12:06 :
je ne qualifierais pas l'acte de cet homme de ridicule et d'inqualifiable.

C'est une tentative de dégradation d'un lieu de culte, à motivation islamophobe, doublée de l'incendie volontaire d'un véhicule et triplée d'une tentative de meurtre sur deux personnes âgées.

Et je laisse de coté le fait qu'il a mis les policiers en joue. Je pense qu'il ne doit la vie sauve qu'à son âge et au fait qu'il soit blanc.

Certains de réfèrent au Coran. Cet individu, lui se référait à des propos tenus publiquement par des responsables politiques du FN devant des caméra de TV et des micros.
Parti dont il a porté le drapeau a des élections et Lepen a aussitôt senti le danger en tentant de botter en touche.

Si ses adhérents et sympathisants commencent à assassiner des musulmans en se référant aux propos des élus FN, ca ne va pas le faire aux élections....
a écrit le 02/11/2019 à 16:19 :
Latribune, propagande de la pensée du "bien". Bizarrement, quand les mecs crient allah akbar et dezinguent comme celui de la prefecture de Paris alors la meute des laches medias parlent en choeur d'un "déséquilibré" (ayant accessoirement fait 4 morts). Par contre, quand c'est un vieux de 84 ans qui fait 2 blessés, pas l'ombre d'un doute, il s'agit alors d'un gros terroriste ... CQFD pour le double standard flagrant
Réponse de le 02/11/2019 à 16:41 :
100% c'est tellement évident !
Réponse de le 02/11/2019 à 16:52 :
Vous «  comparez » la peine et la souffrance des victimes les uns contre les autres , juste pour vous donner «  raison » au truc qui vous laboure le «  plexus » abdominal

C’est degueulasse de faire ça , juste parce que vous ne prenez pas «  votre problème «  interne en «  main »
Réponse de le 02/11/2019 à 21:37 :
@Réponse de Citoyen Ordinaire - Quant tu verras enfin le soi-disant "problème interne" bien réel devant toi et que tu ne pourras pas y échapper, ça te fera enfin réfléchir. Mais il sera trop tard.
Réponse de le 03/11/2019 à 0:51 :
sauf qu'à la préfecture de Paris le Parquet anti-terroriste va lâcher l'affaire. Votre exemple n'est pas le bon.

Les policiers sont incapables de remonter aucune piste vers des fréquentations de sites jihadistes, d'autres musulmans radicalisés ou autres signes de radicalisation sérieux.
La fameuse clef USB, qui a fait dire tellement de conneries aux "experts" de BFMTV et de LCI ne contenait que des fichiers dont les collègues avaient demandé le transfert d'un ordi sur un autre et elle n'a pas quitté le lieu de travail. Bref, l'enquête va vraisemblablement s’arrêter là puisque l'agresseur est mort.

Alors que ce Sinke a fréquenté assidûment le FN et a même été candidat officiel pour ce parti, en dépit de signalements qui auraient déjà du le disqualifier.
Les propos du FN sur l'incendie étaient des mensonges constituant une incitation à la haine, ils sont en partie responsables de son passage à l'acte... et c'est lui qui le dit.
a écrit le 02/11/2019 à 14:46 :
On voit l'orientation politique de la tribune
Réponse de le 03/11/2019 à 1:38 :
@Slim.
La Tribune est ce qu'elle est. Ne soyez pas surpris et personne ne vous oblige a lire ses colonnes.
Il n'y a pas que citoyen blase qui balance a tout va....
Cordialement.
a écrit le 02/11/2019 à 14:39 :
Je suis choque de voir que les islamistes on été abasourdis par la folie meurtrière

de Béziers mais pas par la tuerie de la prefecture de police ,,,,????? c'est a eux de faire

du ménage dans ces islams politiques et religieux
Réponse de le 02/11/2019 à 15:25 :
Qui sont
«  ces islamistes abasourdis «  ?

La France est un pays «  laïc »
Pas de place pour les religions en sphère publique
Politique et religions ça ne fait pas bon ménage
Ni politique et réseaux
Ni réseaux et religions

C’est pour ça qu’il faudrait de nouveaux chartes en ligne
pour «  respect absolu du principe laïc « 

Chacun est libre de croire ou de ne pas croire mais ça doit rester individuel dans sa recherche de spiritualité sans propagande ou autre .
a écrit le 02/11/2019 à 12:58 :
Je suis de gauche mais sachez que so un de ces gugusses fait un seul bleu a ma descendance je fais un carton sur l'autoroute A 6 fin juin lors de la migration du sunnite barbu
Réponse de le 02/11/2019 à 14:13 :
Avec ce message ça se «  voit «  que vous êtes à des millions de kilomètres de la réalité :

1) j’espère que ça n’arrive à personne ce que vous dites ( ni à vous )

2) ce n’est pas que les barbus sunnites qui sont terroristes ou extrémistes ici en France

3) les extrémistes il y en a partout dans tous les pays

4) qu’est ce qu’un extrémiste ?

Pour moi c’est celui qui tue ( ou qui essaye de faire des actes malveillants par intermédiaire d’autres en les utilisant sur le dénominateur commun : la haine de l’autre pour x y ou z raisons )par haine des autres , la plut part du temps des innocents sont victimes

6) le piège est : «  de devenir comme eux ou descendre à leur niveau « ( votre dernière phrase :
tombez pas dans ce piège de la haine )
a écrit le 02/11/2019 à 12:49 :
Analyse d’un journaliste qui n’en a que la carte....
Je pensais votre journal plus sérieux. Car si les événements de Bayonne sont les stigmates d’une monté de l’extrême-droite violente,
Les égorgements dans les églises sont des galéjades sans doutes ?
Le Dernier véritable terrorisme d’extrême-droite en France c’était l’OAS et c’était autre chose....
a écrit le 02/11/2019 à 12:22 :
" UN octogénaire d’extrême droite a fait resurgir dans les esprits les images des organisations armées cherchant à déstabiliser le pouvoir ". Ah bon, mais je vois rarement ce commentaire sur des organisations armées quand il s'agit de "radicalisés" ! Vous auriez peut être du mettre " gateux" pour garder l'équilibre ?
a écrit le 02/11/2019 à 11:58 :
Les terroristes sont multiples , islamistes , blacks blocs , zadistes , journalistes etc...
Un signal de fin de récréation serait bien venu . Macron n'est pas à la hauteur , c'est un faible qui trépigne comme un gosse trop gâté .
a écrit le 02/11/2019 à 9:58 :
Le principal terrorisme est médiatique, le reste n'est que supposition ou falsification! Le principal c'est que vous soyez divisé, que vous ayez peur afin d'être docile aux ordres du gouvernement!
Réponse de le 02/11/2019 à 10:22 :
Le terrorisme médiatique a fait combien de victimes ?
Réponse de le 02/11/2019 à 14:46 :
Il y en a qui ne font pas de différence entre "un attentat" et "le terrorisme", c'est peut être pour cela que l'on accole les deux mots.
a écrit le 02/11/2019 à 9:13 :
Un article pertinent du fait du dernier drame de ce genre connu dont l’avocat des victimes a raison de vouloir qualifier cet acte de terroriste et de l'histoire de l'extrême droite reposant sur un grand nombre d'attentats meurtriers dans le passé, allant parfaitement avec une idéologie étriquée se reposant sur le seul ressentiment, sur cette profonde peur que nos sociétés ne font qu'exploiter afin de nous manipuler.

Maintenant, nous sommes au sein d'une europe en déclin dans laquelle ses acteurs le sont également ainsi que ses institutions publiques et privées, ils ne seront jamais assez courageux pour dégager un terrorisme efficace comme ils l'ont fait régulièrement par ailleurs on est surtout chez des gens déconnectés des réalités, vieux ou pas les pauvres enfants de ces gens là subissant leur propagande stupide et haineuse.

Donc que certains grands malades mentaux, isolés, décident de passer à l'acte, et il est évident que le potentiel est important suffit de regarder autour de soi, oui, mais une organisation rien que de deux personnes serait étonnante étant donné que déjà deux personnes d'extrême droite n'ont en général pas les mêmes motivation cette idéologie se reposant sur de seules impressions, sur des peurs que notre société impose en masse en générant toute une large gamme de choix.

Bref ne rêvez pas il n'y aura pas de vagues d'attentats afin de repousser un électorat paumé et comment le lui en vouloir, le déclin oligarchique fera élire ces gens là bien avant et c'est leur incompétence, nullité et manque de motivation qui les discréditera mais il va encore falloir perdre des années comem si en europe en déclin depuis près de deux siècles on pouvait se le permettre.
Réponse de le 02/11/2019 à 21:41 :
@Citoyen blasé - Ce qui est drôle c'est les petits malins dans votre genre qui pensent qu'ils vont pouvoir échapper aux conséquences des idées auxquelles ils ont adhéré.
a écrit le 02/11/2019 à 8:48 :
Mouais... près de 300 morts du terrorisme islamiste et 2 blessés du fait du terrorisme d'extrême droite, faudrait pas confondre la paille et la poutre. Il fut un temps où le FN avait tellement de mal à recruter des candidats qu'il en était réduit à investir n'importe qui,, comme ce demi-dingue de Claude Sinké, un type névrosé et colérique qui apparemment inquiétait fortement son voisinage et cherchait querelle à tout le monde. Comme il y en a malheureusement beaucoup hélas...
Réponse de le 02/11/2019 à 10:24 :
Bonjour,

La peur ne bloque les circuits que de ceux qui ont «  quelque chose sur la conscience « 

En 10 ans , nombres ( innombrables) professeurs des écoles, institutrices, policiers ( bac , tous genres) ont malheureusement basculés dans les extrêmes avec «  un laxisme effarant «  des politiques de droite .

L’ennemi est a l’extérieur et a l’intérieur : la haine de l’autre ....

Les circuits neurologiques sont bloquées chez les extrémistes, la colère empêche de voir , comprendre, entendre ( plus de connections avec «  le normal =le bien )

Moi ce qui me choque en France :

Comment peut on accepter «  ouvertement «  des groupes qui appellent à l’exclusion, à la stigmatisation, à des injustices , à des iniquités , à la haine ?

Un terroriste du daesh ou autre n’a aucune différence avec un extrémiste qui tué d’autres par haine .


Le pire c’est l’endoctrinement des gens qui ont fait des études , qui ont un certain niveau intellectuel, comment se font ils embobiner par la haine de l’autre ? Par la colère ? Par la violence ( psychologique et physique)?

Donc c’est bien une colère et un ego mal placé qui les poussent à cette haine et cette colère à cette violence ( incompréhension)«  aveugle »

Cordialement,

Ps : sachez qu’ils existent certains qui font des actions de pressions en piratant les mobiles avec la complicité de certains «  groupes «  qui ont un poste «  pas important «  dans différentes administrations, ils sont entrain de se couvrir par «  des rapports ambigües ( gens qui travaillent dans les administrations et qui ont un lien direct avec des groupes politiques qui ne sont pas au gouvernement actuel)«  ( la police des polices devraient mettre son nez dedans ....)
Réponse de le 02/11/2019 à 22:10 :
Rien compris...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :