« Réinventons l'insertion professionnelle en mode 'geek' »

 |   |  873  mots
Idriss Bennani et Pierre Deleforge, fondateurs de RézoSocial.
Idriss Bennani et Pierre Deleforge, fondateurs de RézoSocial. (Crédits : DR)
Pour sa 4e Université du numérique, les 21 et 22 mars prochains, le Medef attend près de 3.000 participants sur deux jours à son siège avenue Bosquet. Le thème de cette année, « Révolution numérique : comment relever le défi des compétences », résonne avec les défis de l'époque, la transformation du travail, et l'actualité, le « big bang » de la formation professionnelle engagé par le gouvernement. Aujourd'hui, Idriss Bennani et Pierre Deleforge, fondateurs de RézoSocial, nous donnent leur vision de l'insertion professionnelle dans le numérique.

RézoSocial est une entreprise qui prouve que la rencontre des deux termes « numérique » et « société solidaire », coeur de l'édition 2018 de l'Université du numérique, peut faire naître des solutions innovantes et soutenir de belles réussites, tant sociales qu'économiques. En effet, RézoSocial est né en 2013 d'un double constat :d'une part, plusieurs millions de personnes sont aujourd'hui en situation d'exclusion ; d'autre part, l'informatique est un formidable levier d'insertion et représente le secteur d'activité qui recrute le plus.

Pour y répondre, RézoSocial propose des parcours de retour à l'emploi professionnalisants dans l'informatique. Les salariés en insertion tiennent des postes de technicien de maintenance informatique ou de développeur. Par leur travail, ils acquièrent des compétences techniques fortement valorisées sur le marché du travail, mais également des compétences organisationnelles et relationnelles, développées au contact de la clientèle et essentielles pour la suite de leur parcours. Ils constituent un tiers des équipes et sont complètement intégrés dans l'entreprise. Bénéficiant en parallèle d'un suivi socioprofessionnel et d'une formation continue, ils sont accompagnés à l'issue de leur parcours pour retrouver un emploi.

L'approche de RézoSocial combine ainsi une solution sociale et une solution technique, portées par l'expertise des permanents. Ces méthodes innovantes fonctionnent : depuis cinq ans, 90% des salariés retrouvent un emploi pérenne.

Contre le décrochage scolaire

Le projet Génération RéZo, porté par Rézo-Social, est construit comme une réponse innovante aux problématiques du chômage des jeunes et du décrochage scolaire. Il est une preuve concrète supplémentaire du potentiel de l'informatique comme outil au service d'une société solidaire.

Chaque année, près de 100.000 jeunes quittent le système scolaire sans diplôme. Par la suite, leur taux de chômage est en moyenne trois fois supérieur à celui d'un jeune diplômé. En France, près de 30 milliards d'euros de dette sont contractés chaque année pour faire face aux coûts du décrochage.

Génération RéZo s'appuie sur l'expertise des équipes de RézoSocial dans l'insertion professionnelle dans l'informatique, et consiste à embaucher, à former et à accompagner des jeunes décrocheurs afin qu'ils gèrent l'informatique d'établissements scolaires. Ce retour dans le milieu scolaire en tant que technicien informatique, en charge d'une relation de clientèle et encadré par RézoSocial, est clé pour permettre aux bénéficiaires de Génération RéZo d'accroître leur confiance en eux, de monter en compétences et de construire un projet professionnel cohérent.

En cinq ans, RézoSocial ambitionne d'accompagner environ 125 jeunes vers une situation professionnelle pérenne et de répliquer Génération RéZo dans au moins quatre régions. Le potentiel du projet est à la hauteur des enjeux : 63.600 établissements scolaires existent en France et plus de 50% des jeunes décrocheurs sont prêts à travailler dans le numérique.

 ______

 Une entreprise sociale innovante

RézoSocial est une entreprise d'insertion spécialisée dans les services informatiques. Fondée et dirigée par Pierre Deleforge et Idriss Bennani, son coeur de métier repose sur deux grandes activités. D'une part, la maintenance de parcs informatiques : mise en place d'infrastructures complexes, gestion des réseaux, des serveurs, des postes de travail...

D'autre part, le développement et la commercialisation de logiciels, comme Siham, outil de suivi des parcours des bénéficiaires (salariés en insertion ou travailleurs handicapés). RézoSocial se définit comme une entreprise sociale innovante. Sur le plan technologique d'abord - son métier reposant sur l'utilisation et la conception de technologies informatiques de pointe -, sur le plan social ensuite, car elle permet à des personnes en situation d'exclusion de rebondir et d'accéder à des emplois à forte valeur ajoutée dans un secteur d'avenir.

Fondée en 2013, RézoSocial a remporté les Trophées de l'économie sociale et solidaire de la mairie de Paris. Elle compte aujourd'hui 25 clients et emploie cinq salariés, dont deux personnes en insertion. Cette startup sociale ne compte pas s'arrêter là, comme le souligne Pierre Deleforge :

« Nous avons l'ambition de continuer à nous développer pour atteindre une trentaine de personnes d'ici à trois ans. L'insertion par l'informatique est notre raison d'être : nous avons mis en place un modèle économique rentable au service de notre mission sociale. Nous voulons aller plus loin et faire de l'informatique un véritable outil de lutte contre l'exclusion. »

___

> Sommaire du Dossier spécial "4e Université du numérique" :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2018 à 16:18 :
"Le projet Génération RéZo"

Pas loin de zéro
a écrit le 17/03/2018 à 18:13 :
Société «  poudre de perlimpinpin «  et «  ère des chiffres négatifs « 

Pour « yy »= geek ( arrière enfants gâtés des baby-boomers)
a écrit le 17/03/2018 à 12:03 :
Des gadgets inutiles et onéreux payés sur les fonds de la formation professionnelle....on attend toujours les resultats sur le niveau du chômage....😎

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :