Saint-Grégoire mène son projet de "ville intelligente" avec trois startups

La commune de Saint-Grégoire, aux portes de Rennes, déploie son projet numérique. Objectif : réduire la facture énergétique et environnementale, améliorer le lien social.

2 mn

La commune expérimentera Smart Parking, un dispositif d’affichage des place libres.
La commune expérimentera Smart Parking, un dispositif d’affichage des place libres. (Crédits : Pixabay / CC)

À Saint-Sulpice-la-Forêt, une smart city rurale a été initiée en 2017 sur des questions d'économies d'énergie. Autre commune d'Ille-et-Vilaine, Saint-Grégoire pousse la réflexion plus loin. La démarche technologique de cette ville de 10.000 habitants doit aussi permettre de simplifier la relation entre la mairie et les citoyens, de favoriser les échanges entre les habitants et les acteurs économiques locaux.

Dévoilé de 10 mai, le projet Small Smart City de Saint-Grégoire s'appuie sur les solutions apportées par trois entreprises du territoire, sélectionnées après un appel à projets centré sur la résolution de problèmes concrets liés à la mobilité (gestion du stationnement) ou à l'efficacité des services.

Un « écosystème évolutif »

Avec Sensing Vision, spécialisée dans les solutions cloud et IoT, Saint-Grégoire met en place une infrastructure technique, fondée sur les réseaux IP et LoraWan. La mairie, qui espère réduire sa facture énergétique de 20% sous deux ans, a déjà équipé six bâtiments communaux, dont la crèche, d'une soixantaine de capteurs.

La lutte contre les actes de vandalisme passera par le déploiement d'un réseau de vidéosurveillance sur les bâtiments publics et la limitation de l'empreinte carbone des automobiles par une aide au stationnement. Sensing Vision expérimentera en juin le Smart Parking, un dispositif inédit d'affichage des places libres, accessible via les applis Waze et Google Maps.

« Nous créons un écosystème évolutif qui va permettre de développer les usages à partir de problèmes identifiés », confirme Pierre Breteau, le maire de Saint-Grégoire qui investit 250.000 euros dans ce projet, soit « le prix d'un petit rond-point ».

L'autre volet sur lequel insiste la commune, c'est la simplification de l'accès des services en mairie, l'amélioration de la qualité de vie et de la relation avec les citoyens. Outre la mise à disposition gratuite du wi-fi à certains endroits de la ville, un nouveau site Internet sera mis en ligne en juillet et les démarches administratives (rendez-vous, formulaires..) bénéficieront de téléservices. La plateforme de marketing digital de la société Dolmen permettra de communiquer avec les administrés sous forme de jeux ou de mini-sondages sur mobiles et de créer un lien entre les commerçants du centre et les consommateurs. Le réseau collaboratif et de voisinage Smiile, auquel 150 Grégoiriens sont déjà abonnés, a vocation à animer la communauté.

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.