Aux yeux des grands patrons, Shanghai perd en attractivité au profit... de Paris

 |   |  794  mots
En 2013, 119 activités créatrices d'emploi ont été implantées dans la région Paris-Île de France par des entreprises étrangères.
En 2013, 119 activités créatrices d'emploi ont été implantées dans la région Paris-Île de France par des entreprises étrangères. (Crédits : reuters.com)
Les dirigeants des grands groupes internationaux sont de plus en plus nombreux à considérer la capitale comme une ville attractive pour y investir selon une étude de l'association Paris-Ile de France capitale économique. Mais la métropole aurait encore des efforts à faire matière de communication.

S'il existait une coupe du monde de l'attractivité, Paris serait sur le podium... Du moins si l'on en croit la mouture 2014 du baromètre réalisé par l'institut OpinionWay et l'agence KPMG par l'association Paris-Île de France Capitale économique, chargée pour les grandes entreprises de promouvoir a région, publiée ce jeudi.

Paris progresse

Globalement son image reste très bonne, presque aussi positive que celle de New-York et Londres. Et, autre bonne nouvelle: d'après cette édition de l'enquête annuelle réalisée par téléphone et dans leur langue auprès des dirigeants des plus grandes entreprises du monde entier, Paris progresse dans des domaines-clés. 

Ainsi, en matière d'attractivité globale, la ville gagne deux places, passant de la cinquième à la troisième, derrière Londres et New-York, la capitale britannique étant pour cette question précise placée devant "Big Apple". A la question : "quelle grande métropole mondiale vous semble attractive pour y implanter une activité (pour votre entreprise ou les autres)?",11% des dirigeants sondés répondent spontanément "Paris". Ils étaient 9% l'an dernier. 

"Moins d'euphorie" en Chine

Première explication de ce regain d'intérêt pour le pays: le recul d'une métropole concurrente, en l'occurence Shanghaï. La ville chinoise était jugée la plus attractive du monde pour y implanter une activité nouvelle en 2011, 29% des dirigeants la citant spontanément.Trois ans plus tard, elle n'est plus que cinquième avec 9% des dirigeants qui la citent. 

Chiara Corazza, directrice générale de la mission Paris-Île de France, analyse: 

"En Chine, Il y a eu une déception, avec moins de croissance, moins d'euphorie". 

>> Les craintes sur la croissance chinoise s'amplifient

D'autant plus que la ville de Shanghai en particulier a bénéficié en 2010 de l'attraction suscitée par l'exposition universelle. 

"La Chine perd donc il faut bien que quelqu'un d'autre gagne et c'est tant mieux si c'est Paris qui en profite", poursuit Chiara Corazza.  

Infrastructure et qualité de vie

 En y regardant de plus près, Paris progresse sur certains critères plus ou moins déterminants aux yeux des dirigeants pour évaluer si une métropole est digne d'accueillir une activité. C'est le cas pour les infrastructures, deuxième sujet le plus important pour eux où elle est désormais 3e. Ensuite, la qualité de vie dans la Région-Capitale semble un atout majeur puisque pour ce critère - de plus en plus souvent pris en compte par les dirigeants - elle est seconde. 

En revanche, sur d'autres points-clés, comme les charges, les coûts salariaux et la fiscalité, elle ne figure même pas dans le Top 5. "On ne peux pas être on partout", ironise Chiara Corazza. 

Toutes les capitales misent sur l'innovation

Problème: là où Paris serait plutôt bonne, en matière de recherche et d'innovation avec "davantage de brevets déposés et de chercheurs que Londres", plaide Pierre Simon, président de Paris-Île de France capitale économique, elle n'a pas forcément la meilleure image.

D'autant plus que sur ce terrain stratégique pour attirer les investisseurs, Paris est loin d'être seule. L'ancien président de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris pointe ainsi:

"Toutes les grandes métropoles ont des grands projets (...) l'innovation est le coeur de l'image que veulent se donner toutes les capitales du monde."

Miser sur le Grand Paris

Pour se démarquer, la capitale pourrait compter sur l'un de ses atouts: le haut-de-gamme mais aussi la recherche de pointe notamment dans la santé avec les nanotechnologies. Sujet sur lequel ce groupe créé à l'origine par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris espère communiquer davantage, notamment à travers l'avancement du Grand Paris pour lequel une mission ad hoc est chargée d'enquêter et devrait remettre des résultats en octobre. 

>> Grand Paris, CDG Express: derniers espoirs pour relancer l'attractivité française

Grand Paris ou pas, apparemment le regain d'attractivité de Paris se traduit déjà concrètement par une hausse des investissements réels. Une autre étude publiée en février indique ainsi que l'an dernier et pour la première fois depuis 2008, les investissements directs étrangers ont crû à Paris l'an dernier avec 119 implantations créatrices d'activité contre 108 l'année précédente. 

 - - - 

Précision méthodologique: Il est ici question des métropoles dans leur ensemble et non pas des seules villes intramuros. Ce qui rend possible une certaine forme de comparaison et évite ces ambiguïtés qui ont récemment amplifié la rivalité entre Londres et Paris sur le plan touristique. 

>> Tourisme: pourquoi le match entre Paris et Londres n'a pas lieu d'être

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2014 à 17:13 :
Moi j'ai quitté Paris. Pourquoi ? 3 heures dans les transports par jour, rer, métro, bus bouchés, lents, sales,. Des bouchons en auto. De la pollution. Les loyers coutent trop cher. Les gens courent comme des fous et les voitures, les bus, les camions font trop de bruit, faut du quadruple vitrage. Pas de nature, peu de parcs. Paris est devenue une ville réservée aux millionnaires et aux pistonnés du service public ? Cette ville est à l'image de la France : une catastrophe.
Réponse de le 02/09/2014 à 19:12 :
Moi je suis très heureux à Paris. Malgré des revenus qui n'ont rien d'extraordinaire (6000€ par mois) nous sommes propriétaires d'un appartement calme de 70m2 sous les toits à côté du Parc Monceau. Ma femme va au travail à pied et j'ai 20 minutes de métro. On ne s'ennuie jamais et il y a tant de choses à faire à Paris.
a écrit le 03/07/2014 à 19:58 :
Ils vont déjà loin les jours où on y voyait des papiers en fêtant la visite (courte quoique) du Président chinois à Paris, reçu en grande pompe par Hollande et toute la classe patronale française. L'herbe du voisin sera toujours plus verte...
a écrit le 03/07/2014 à 16:38 :
Méthode coué ? auto satisfaction ? foutage de g... ?
Réponse de le 03/07/2014 à 16:59 :
je sais pas l'ami.
Paris est 3e pour ATKearney. elle est 1ère en innovation/capital intellectuel pour PWC. AT et PWC, des anglo-saxons qui ne sont pourtant pas censés être complaisants avec la France.
tu es un bon français, toi. t'aimes bien dénigrer ton pays (parce-que tu ne sais pas t'informer).
Réponse de le 03/07/2014 à 18:02 :
Toi t'es un bon socialo, t'aimes bien culpabiliser, mais ça ne marche plus kamarad !
Sors un peu et regarde autour de toi !
Réponse de le 03/07/2014 à 19:33 :
je suis éclectique (et athlétique aussi, comme dirait l'autre). j'aime pas l'idéologie, les a priori, les idées reçues, le dénigrement permanent...
et je m'efforce d'être patriote.
quand on sort, on peut voir un pays magnifique, béni des dieux/de Dieu.
Peace.
Réponse de le 04/07/2014 à 9:08 :
Il ne faut pas écouter le french bashing, c'est la preuve qu'ils ont peur de la France.
Réponse de le 01/09/2014 à 9:30 :
Le french bashing c'est le bras armé du Front National...
a écrit le 03/07/2014 à 16:31 :
désolé mais à Paris vous payé moins d'impôts que sur la cote d'azur ....à surface locative égale , et pour la comparaison avec Shanghai y va qui veut , un jour sur deux on vois pas le ciel de la pollutions....
a écrit le 03/07/2014 à 15:43 :
Certes le coût de la main d'œuvre devient un vrai problème dans l'Est de la Chine et à Shanghai en particulier,mais vous pouvez prendre le métro à 23.00 ou marcher dans la plupart des rues sans risquer de vous faire agresser.
Réponse de le 03/07/2014 à 16:06 :
A 23 h, beaucoup de stations du métro de Shanghai sont déjà fermées.
Réponse de le 03/07/2014 à 16:11 :
@Benedetto : et donc ? Parce que pour vous à Paris on se fait agresser à chaque coin de rue ? Soyez serieux ! Comme dans n'importe quelle métropole que ce soit aux USA, en Asie ou en Europe, il y a, et il y aura toujours, des quartiers qu'il vaut mieux éviter et d'autres où on peut se balader tranquille. Je parle en connaissance de cause ayant trainé mes guettres et mon alcoolémie élevée dans quelques grandes villes européennes à des heures tardives (Berlin, Madrid, Barcelone, Athènes, Rome, Paris,...).
Réponse de le 03/07/2014 à 21:16 :
ah! parce qu'aux alentours de la tour Eiffel et les champs Elysées , ce sont des "quartiers qu'il vaut mieux éviter? demandez ce que pensent les Chinois des violences, vols etc des Roms à leur encontre !
a écrit le 03/07/2014 à 14:47 :
les medias ont la grosse tete avec paris chaque semaine un sondage pour nous dire vivre a paris c'est merveilleux travailler a paris c'est fantastique mourrir a paris c'est l'ideal mais vous oublier de nous parler des 4 milliard d'euros de dette des hausses d'impot vertigineuses des trous financiers abyssinaux messieurs les journalistes il n'y pas que paris au monde.
Réponse de le 03/07/2014 à 16:14 :
Si j'étais mauvaise langue, je dirais que tout porte à croire qu'il y a du "Bercy" derrière cet article qui flirte avec la propagande socialiste ! L'indépendance de certains médias n'a d'égale que celle de certains juges ! Je dis bien certains et heureusement !
Réponse de le 03/07/2014 à 20:00 :
Moi je suis pas de mauvaise langue et pourtant je peux vous dire qu'il y a du "Grand Bercy" derrière cet article !
Réponse de le 03/07/2014 à 21:01 :
tu peux préciser ?
notre gouvernement est derrière tous les classements internationaux favorables à Paris/la France (ATKearney, KPMG, PWC, Deloitte Fast 500 EMEA, classements e-Government de l'ONU et OCDE...) ?
Damned ! nous sommes plus puissants que les US !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :