Relance : vers un contrat entre l'État et Paris de 1,4 milliard d'euros ?

 |  | 888 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : Benoit Tessier)
Afin d'aligner les plans de relance européen, national, régional et local, la maire de Paris, Anne Hidalgo, veut porter à Bruxelles la voix des métropoles, et pas seulement celle de la capitale, avec le gouvernement français. Le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, s'est, lui, dit prêt à un contrat de relance Etat-ville de Paris sur la base des 1,4 milliard d'euros d'investissements débloqués par la Ville.

« Ça aurait de la gueule, non ? » Après trois heures de conférence le 8 février, où elle avait invité vingt intervenant(e)s à s'exprimer, Anne Hidalgo a émis un rêve : porter à Bruxelles la voix des métropoles, et pas seulement celle de la capitale, avec le gouvernement français.

Obtenir un effet de levier

« Alignons les plans de relance européen, national, régional et local pour amplifier les effets de cette intervention de l'économie publique aux côtés de l'intervention économique privée », a exhorté la maire (PS) de Paris. « Le Green Deal permettra la transition des entreprises vers l'économie décarbonée, de même que l'accélération de la révolution numérique permettra d'obtenir cet effet levier et de penser à l'emploi qui va avec », a ajouté Anne Hidalgo.

Après avoir lancé dès 2020 un plan de soutien à l'économie de 200 millions d'euros, la Ville a en effet voté un investissement de 1,4 milliard d'euros dans le cadre de son budget 2021. Au menu : construction de logements, rénovation thermique, infrastructures, mobilités actives (marche, vélo,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2021 à 13:43 :
L'argent ne coûte pas cher avec notre socialo, au final , c'est toujours le con-tribuale qui met la main à la poche.Et bien sûr pas de référendum ...c'est la dolce vita !
Elle a tout compris .
a écrit le 12/02/2021 à 9:59 :
Tout le monde se place pour les élections et se font habilement soumettre! Que d'argent et avantages distribué en cette période!
a écrit le 11/02/2021 à 9:35 :
le regard de cette femme dément le charisme du sourire !
a écrit le 10/02/2021 à 4:15 :
L'electorat de cette barjot va regretter de l'avoir plebiscitee. Les impots vont exploser.
Tant pis pour eux.
a écrit le 09/02/2021 à 14:27 :
Combien de fonctionnaires à la ville de Paris? Quel endettement ? Et elle veut dépenser sans compter pour la relance ( de ses intérêts ) . On est encore et toujours dans le grand n'importe quoi qu'il en coute.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :