Grands Prix de l'Économie Objectif News : Carlos Verkaeren élu Décideur de l'année

 |   |  1341  mots
Carlos Verkaeren, PDG du Groupe Poult, a remporté le Grand prix du Décideur de l'année. © Rémi Benoit
Carlos Verkaeren, PDG du Groupe Poult, a remporté le Grand prix du Décideur de l'année. © Rémi Benoit (Crédits : Rémi Benoît)
La 4e édition des Grands Prix de l'Économie Objectif News s'est déroulée ce lundi 17 décembre au Casino Théatre Barrière de Toulouse. Plus de 550 personnes ont assisté à la cérémonie, qui a récompensé neuf entreprises et décideurs pour leur réussite. Carlos Verkaeren, PDG du Groupe Poult, a remporté le Grand prix du Décideur de l'année.

Neuf entreprises et décideurs sont cette année les grands vainqueurs de la 4e édition des Grands Prix de l'Économie Objectif News. 500 entreprises des huit départements de Midi-Pyrénées ont été choisies par un jury d'experts et de responsables économiques, avant de réduire la liste à 32 sociétés ou chefs. A l'issue d'un vote, 8 lauréats ont été choisis, le 9e lauréat étant désigné par les lecteurs d'Objectif News.
Plus de 550 personnes ont participé à la soirée de remise des prix, en présence notamment du préfet de Région Henri-Michel Comet, du président du Conseil régional Martin Malvy, du vice-président du Grand Toulouse Bernard Keller, du président du Sicoval François-Régis Valette, du président de la Chambre de commerce et d'industrie régionale Didier Gardinal et du président de la CCI de Toulouse 31 Alain Di Crescenzo.

Grand prix Décideur de l'année 2012: Carlos Verkaeren, Groupe Poult

Carlos Verkaeren dirige une entreprise plus que centenaire qui produit 330 millions de paquets de biscuits par an et qui veut atteindre un chiffre d'affaires de 1 milliard d'euros dans les 10 prochaines années. Au départ, Carlos Verkaeren avait prévu de rester à Montauban un ou deux ans, pas plus. Lui le financier belge dépêché en 2001 par le fonds d'investissement Invus pour sortir la biscuiterie Poult de ses problèmes de management, pensait faire ce qu'on lui demandait : redresser l'entreprise et rentrer à Paris... 11 ans plus tard, il y est toujours, et pas question de quitter Poult, Carlos Verkaeren a attrapé le virus du biscuit ! Le groupe produit des biscuits essentiellement sucrés pour des marques de distributeurs (MDD) : Casino, Leclerc, Système U, Intermarché, Auchan, etc. "Nous sommes n°1 en MDD en France et numéro 2 sur le marché français derrière la marque que tout le monde connaît, Lu."

Les nominés : Valérie Jimenez (Jimenez FVA), Jacques Tranier (Vinovalie), Yves Verdié (Verdié Voyages)


Grand prix Jeune Entrepreneur: Michaël de Lagarde - Delair-Tech

Créée en 2011, Delair-Tech voit loin. Cette société toulousaine conçoit, produit et commercialise des drones low cost à applications civiles et présente déjà un chiffre d'affaires de 700 000 euros. "Lorsque nous avons réalisé l'importance du besoin sur le marché et l'absence d'offre réellement adaptée, nous nous sommes lancés dans cette entreprise, qui était l'occasion de conjuguer nos expériences récentes", explique le président Michaël de Lagarde. Utilisés pour la surveillance industrielle, la maintenance environnementale et la photographie aérienne, les drones de Delair-Tech ont une endurance de 100 km, inédite pour cette taille d'appareil. À 32 ans, Michaël de Lagarde dirige aujourd'hui une société en pleine croissance qui prévoit de recruter 20 personnes d'ici 2014 et souhaite se déployer à l'international.

Les nominés : Samuel Boury et Olivier Mezzaroba (Ubleam), Frédéric de Broux (Habitat Bohème), Nicolas Merlet (iTolosa)


Grand prix Développement durable: Sobac


Succès durable pour Sobac, la société aveyronnaise, créée en 1992, et qui construit son développement autour de l'innovation de son fondateur Marcel Mézy. Cet agriculteur a mis au point un fertilisant naturel évitant l'apport d'engrais chimique dans les sols. Aujourd'hui, dirigée par Christophe Mézy, Sobac compte 90 salariés et prévoit un chiffre d'affaires de 20 M? pour 2012. Commercialisé sous deux formes, Bacteriolit et Bacteriosol, le fertilisant naturel est utilisée par près de 6 000 agriculteurs et permet un enrichissement des sols sans nitrates. Pour poursuivre sa croissance, Sobac souhaite développer sa présence à l'international avec pour objectif d'y réaliser 50 % de son CA.

Les nominés : Amblard, Ami Bois, Neïwa


Grand prix International: Forges de Niaux

Fondée en 1881, l'entreprise familiale a forgé son succès sur l'international ! Leader européen sur le marché des pièces d'usure destinées au matériel agricole, les Forges de Niaux exportent en effet dans 60 pays et 70 % de la production est destinée à l'export. Présidée depuis 2009 par Laurent Pineda, la société est installée sur un site exploité depuis 400 ans au c?ur de l'Ariège et emploie 132 salariés. Avec une production annuelle de 20 000 à 22 000 tonnes d'acier et 1,7 million de disques agricoles fabriqués par an, l'entreprise prévoit un chiffre d'affaires de 26 M? pour 2012. Un chiffre que le PDG espère doubler d'ici 4 ans.

Les nominés : Airbus Corporate Jet Centre, Le Jardin d'Elen - La Maison de la Violette, LDL Technology


Grand prix Innovation: Actia Group

De dimension mondiale, le groupe dirigé par Christian Desmoulins a construit sa réussite sur l'innovation. Chaque année, Actia Group consacre entre 12 % et 14 % de son CA à la R&D. En 2011, 13,8 % des 300 M? de chiffre d'affaires ont ainsi été réinvestis. Spécialisé dans la conception, la fabrication et le diagnostic des systèmes embarqués pour véhicules, le groupe compte aujourd'hui 3 000 salariés répartis dans 15 filiales à travers le monde, dont 550 sur les sites de Toulouse et Colomiers. Les efforts d'Actia Group en termes d'innovation portent sur la sécurité, les économies d'énergie et le confort des passagers

Les nominés : Coopérative du Haricot Tarbais, Jaulent Industrie, Syntivia


Grand prix Entreprise familiale: Papeteries Léon Martin

Spécialisée dans la conception et la fabrication de papiers minces à partir de fibres vierges et de fibres recyclées, cette entreprise familiale a réalisé un CA de 4 M? en 2011. Elle fabrique notamment des papiers d'emballage et de protection ainsi que des papiers pour l'industrie. La PDG Hélène Martin est la 4e génération à perpétuer l'activité familiale depuis 1895. Les Papeteries Léon Martin font aujourd'hui partie des leaders mondiaux du papier couleur haut de gamme, qui représente un tiers de la production. Une belle réussite dans un secteur difficile qui voit 4 à 6 papeteries disparaître chaque année

Les nominés : Domaine de Chiroulet Fromagerie Jean Faup Maison Garcia


Grand prix Entreprise citoyenne: DSI Distribution Service Industriels

Une réussite business doublée d'une véritable réflexion citoyenne ! DSI "permet à des hommes et des femmes handicapés d'accéder au milieu professionnel en tant que salariés", précise Jean-Louis Ribes, président fondateur de l'entreprise. Aujourd'hui, la société spécialisée dans la prestation de services (bureautique, logistique, industrie...) emploie 83 % de personnes handicapées à tous les niveaux de postes à responsabilité ou de production, couvrant l'ensemble du handicap. Mais pour cette entreprise blagnacaise de 470 salariés, la réussite sociale s'accompagne d'une réussite économique avec une croissance moyenne de 25 % par an depuis 10 ans.

Les nominés : Fermes de Figeac, Green Buro, Mobilib


Grand prix Entreprise en croissance: Lyra Network

Une croissance à deux chiffres depuis sa création en 2001 et une position incontournable sur le marché des banques. En 2012, la société spécialisée dans le transport de transactions monétiques et les plateformes de paiement sur internet prévoit un chiffre d'affaires de 52 M?, en forte hausse par rapport à 2011 (45 M?). Et les objectifs sont clairs, atteindre les 100 M? d'ici 2016-2017. La société dirigée par Alain Lacour détient le leadership technologique sur le marché de l'acheminement des flux bancaires et compte s'appuyer sur l'international pour poursuivre son développement. Les activités à l'étranger représente aujourd'hui 15 M? de CA.

Les nominés : Centrakor, Laboratoires Biocos, Mapei France


Grand prix des lecteurs: iTolosa

Nicolas Merlet a fondé sa société en 2005 à 22 ans seulement. Avec iTolosa, cet ingénieur veut "rendre possible des choses qui n'existent pas encore ou qui sont chères". Spécialisée dans la recherche et le développement de solutions innovantes dans les TIC, la 3D temps réel, les images de synthèse et les systèmes géographiques, la société basée à Tournefeuille prévoit un CA de 200 000 euros pour 2012. Une animation sur le thème de La Petite Sirène à Disney World en Floride, l'un des tous premiers projets de la société, a été ouverte en janvier 2012. Disney représente 50 % du chiffre d'affaires de iTolosa.

*********
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :