Innovation : dix bonnes idées à piquer au Nord-Pas-de-Calais

 |   |  667  mots
La Tribune a réuni à Lille, vendredi 27 septembre, huit des acteurs phares dans la région pour recueillir leurs témoignages et leur expérience en matière d’innovation. De gauche à droite Bertrand Fontaine (Bpifrance), Jean-Yves Doisy (Envie 2 E), Olivier Hermand (Leroux), Corinne Molina (Mäder), Pierre de Saintignon (premier vice-président de la Région Nord-Pas de Calais), Perrine Créquy (La Tribune), Patrick Brunier (Médef) et Henryk Klaba (OVH) © Olivier Touron/La Tribune
La Tribune a réuni à Lille, vendredi 27 septembre, huit des acteurs phares dans la région pour recueillir leurs témoignages et leur expérience en matière d’innovation. De gauche à droite Bertrand Fontaine (Bpifrance), Jean-Yves Doisy (Envie 2 E), Olivier Hermand (Leroux), Corinne Molina (Mäder), Pierre de Saintignon (premier vice-président de la Région Nord-Pas de Calais), Perrine Créquy (La Tribune), Patrick Brunier (Médef) et Henryk Klaba (OVH) © Olivier Touron/La Tribune (Crédits : © Olivier Touron/La Tribune)
Voici les bonnes pratiques managériales, stratégiques et de financement pour innover éprouvées par les acteurs incontournables de l’innovation : Leroux, Mäder, OVH, Envie 2E Nord, ERDF, Bpifrance, le Medef et la Région Nord-Pas-de-Calais. Le Club La Tribune les avait réunis vendredi 27 septembre, à Lille.

1) Manager comme chez Google

«Pour insuffler l'esprit d'innovation dans ses équipes, il faut donner un temps à ses salariés pour travailler sur tout autre chose que la mission du quotidien pour laquelle ils ont été recrutés», explique Olivier Hermand, directeur général de Leroux. Une fois par mois, les ingénieurs, les responsables qualité et les commerciaux se réunissent pour évoquer leurs idées. Les meilleures sont présentées une fois par mois à la direction, qui décide d'accorder des budgets aux meilleures d'entre elles, pour approfondir l'étude ou développer des prototypes. «Nous mettons également des berceaux de crèche à la disposition des salariés. Et nous avons implanté dans nos murs un Etablissement et service d'aide par le travail (Esat) : ce centre d'appels emploie des autistes, qui font très bien leur travail malgré ce handicap à communiquer. Ils offrent une leçon de courage et d'ouverture d'esprit à tous nos salariés.»

 

2) Augmentez vos salariés avant qu'ils ne vous le demandent

Chez OVH, le leader européen de l'hébergement de sites internet, 70% des salariés sont propriétaires de leur logement, alors que la moyenne d'âge dans l'entreprise est de 27 ans. «Il faut rémunérer le talent et l'engagement de ses salariés. J'aurais honte qu'un de mes salariés vienne me demander une augmentation : cela voudrait dire que je n'ai pas remarqué son travail», explique Henryk Klaba, le président d'OVH. Mais avant d'accéder à cette politique salariale avantageuse, les postulants doivent passer un processus de recrutement très exigeant. «Nos salariés sont tous autonomes, motivés, passionnés d'innovation et de la qualité des experts en nouvelles technologies qu'on trouve dans la Silicon Valley», résume Henryk Klaba.

 

3) Instaurer des primes au dépôt de brevet pour les salariés

 

4) Mobiliser une personnalité pour médiatiser une stratégie

La Région Nord-Pas-de-Calais et la Chambre de commerce et d'industrie ont demandé à l'essayiste américain Jeremy Rifkin, auteur de «La troisième Révolution industrielle», de faire des recommandations pour le développement économique durable de la région. Il doit remettre ses conclusions le 24 octobre. «En faisant appel à Jeremy Rifkin, nous souhaitons montrer notre engagement régional en faveur de l'innovation», explique Pierre de Saintignon, Premier vice-président de la Région Nord-Pas-de-Calais.

 

5) S'associer avec des experts d'autres secteurs que le sien (mode et chimie, textile et biotechnologie, etc.)

 

6) Créer un réseau régional de compétences

Le réseau «J'innove en Nord-Pas-de-Calais» réunit 70 acteurs de l'innovation dans un même réseau pour leur permettre de mobiliser facilement toutes les expertises dont peu avoir besoin une PME : les pôles de compétitivité et d'excellence, les financeurs, les universités et grandes écoles, les conseils en protection de l'innovation, les incubateurs, etc.

 

7) Proposer à son client des technologies qu'il ne connaît pas

 

8) Inventer des financements adaptés aux besoins des entreprises

Soutenue par la Région Nord-Pas-de-Calais, la direction Nord-Pas-de-Calais de Bpifrance a créé un fonds pour financer les innovations non technologiques, exclues de tous les dispositifs d'aides existants. Ce fonds a apporté entre 30.000 et 150.000 euros à une quarantaine de PME de la région. L'initiative va être reproduite en Île-de-France.

 

9) Viser la création de normes

 

10) S'associer avec ces concurrents dans un groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification

«Il faut savoir mener des projets avec ses concurrents. Être en compétition sur un marché ne doit pas empêcher d'unir ses compétences pour innover dans d'autres domaines», estime Jean-Luc Doisy, directeur général adjoint d'Envie 2 E. Il a impulsé la création du GEIQ Eco-Activités avec les autres acteurs du recyclage dans la région. Ce groupement prend des jeunes en alternance qui se forment aux métiers du recyclage. «Les jeunes peuvent travailler deux mois chez l'un des employeurs, puis deux mois chez un autre. Ils acquièrent ainsi davantage d'expérience. Et les employeurs ont l'assurance d'avoir des travailleurs bien formés.»

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/10/2013 à 7:00 :
11) acheter un Bescherelle ! "Sassocier avec Ses concurrents".....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :