Comment mieux maîtriser la consommation énergétique de son chauffage ?

 |  | 1098 mots
Lecture 6 min.
(Crédits : DR)
Indispensable au bien-être de ses habitants, le chauffage représente aujourd’hui jusqu’à 70 % des dépenses énergétiques d’un logement. Optimiser la consommation de son chauffage permet donc de réaliser d’importantes économies sur le long terme, tout en profitant d’un confort thermique optimal au quotidien.

Investir dans un meilleur système de chauffage est également indispensable pour une meilleure valorisation de son bien immobilier. En effet, un appartement mal noté sur le plan énergétique (DPE) perd entre 3 et 9 % de sa valeur selon les régions (jusqu'à 18 % pour une maison).

Alors comment mieux maîtriser son chauffage ? Comment identifier les facteurs ayant une influence significative sur les dépenses en matière de chauffage ? Et quels gestes adopter au quotidien pour optimiser son rendement énergétique ?

Quels facteurs jouent sur la consommation de votre chauffage ?

Que votre maison ou votre appartement soit chauffé avec un poêle à bois, une chaudière gaz ou un radiateur électrique à inertie, la consommation de votre système de chauffage dépend de plusieurs éléments.

L'implantation, l'isolation et la configuration de votre habitation

La consommation énergétique de votre logement varie d'abord en fonction de sa région d'implantation. En effet, les températures extérieures et l'altitude à laquelle est situé le bien ont une influence certaine sur ses besoins en chauffage. Une maison située dans le nord de la France sera par exemple plus difficile à chauffer que la même surface en Corse, ou dans une autre région très ensoleillée.

La qualité de l'isolation thermique de votre maison ou de votre appartement a également une influence sur la consommation de votre chauffage. En effet, si votre logement est mal isolé (on parle de passoire thermique), votre chauffage doit fonctionner plus longtemps (parfois en continu) pour réussir à atteindre et à maintenir la température souhaitée. Sa consommation augmente en conséquence. Pour optimiser le rendement énergétique de votre chauffage, vous devez donc toujours commencer par vérifier l'isolation de votre logement. De nombreuses aides et primes de l'État sont aujourd'hui proposées pour inciter les Français à mieux isoler leurs maisons.

Propre à chacun, le confort thermique recherché joue aussi sur vos dépenses en matière de chauffage. En effet, plus la température à atteindre est élevée, plus votre chauffage consomme d'énergie. La composition de votre famille (nombre et âge des habitants) et votre manière de chauffer sont également des éléments à prendre en considération lorsque vous souhaitez évaluer et calculer la consommation de votre chauffage.

Le système de chauffage de votre logement

Bois, fioul, gaz ou électricité... Plusieurs sources d'énergies et appareils de chauffage permettent aujourd'hui d'équiper un logement. Or, le choix de votre système de chauffage a également une influence importante sur sa consommation.

En effet, toutes les énergies et les appareils de chauffage ne présentent pas les mêmes performances en matière de rendement énergétique. Si vous optez pour un chauffage électrique, vous pourrez par exemple choisir entre des radiateurs convecteurs, des panneaux rayonnants (ou radiants) ou des radiateurs à inertie. Si vous souhaitez réaliser des économies d'énergie, vous opterez plutôt pour des radiateurs à inertie : en effet, grâce à leur excellente inertie, ces appareils basse consommation offrent un confort thermique optimal et le meilleur rendement énergétique.

Une fois le type d'énergie choisi, vous devrez définir le type de radiateur qui équipera votre logement. Pour identifier les modèles (taille, nombre d'appareils par pièce, puissance pour de l'électrique...) vous pourrez vous rapprocher d'un fabricant spécialisé. Avant de vous conseiller sur la solution la plus intéressante pour votre maison ou votre appartement, certains (comme le fabricant de radiateurs à inertie Rothelec par exemple) vous proposent même de réaliser le bilan énergétique complet (et gratuit !) de votre logement.

Comment optimiser le rendement énergétique de votre chauffage ?

Plusieurs mesures peuvent vous aider à optimiser (et donc à réduire) la consommation énergétique de votre chauffage.

Mieux vous équiper

Pour réaliser des économies sur votre facture de chauffage, pensez d'abord à :

  • Améliorer l'isolation thermique de votre logement : si vous ne disposez pas du budget nécessaire pour refaire l'isolation du toit, des murs ou des fenêtres de votre maison, vous pouvez commencer par installer des boudins devant les portes extérieures, et des joints d'isolation autour des fenêtres ;
  • Opter pour un système de chauffage performant et moderne : remplacer votre ancienne installation de chauffage électrique par des radiateurs à inertie vous permet par exemple de réaliser certaines économies sur votre facture d'électricité. Équipés d'un cœur de chauffe performant, ces radiateurs continuent en effet à chauffer même lorsqu'ils sont éteints ;
  • Utiliser la domotique et les fonctionnalités des radiateurs : certains chauffages modernes sont équipés de fonctions innovantes en matière de régulation de la température (thermostats intelligents et connectés, détecteurs de présence et de fenêtres ouvertes, maintien précis de la température dans la pièce...). Couplés à une installation domotique, elles permettent de réaliser d'importantes économies d'énergie sur le long terme.

Adopter de nouvelles habitudes au quotidien

Pour mieux maitriser votre consommation énergétique, commencez par régler la bonne température dans chaque pièce : l'ADEME recommande en effet d'adapter la température de chaque pièce à ses besoins. Si la température des pièces de vie doit être réglée autour de 19 °C, une chambre d'adulte peut n'être chauffée qu'à 17 °C seulement. La température d'une salle de bain doit quant à elle être augmentée à 23 °C juste avant d'être utilisée. Les radiateurs des pièces d'appoint (comme les chambres d'amis) peuvent être mis en position hors gel lorsqu'elles ne sont pas occupées. Baisser la température de vos radiateurs d'1 °C vous permet de réaliser 7 % d'économies d'énergie.

Vous pouvez ensuite adopter certains réflexes au quotidien :

  • Fermer vos volets la nuit (pour conserver la chaleur à l'intérieur du logement) et aérer la journée (pour ventiler le logement, éviter la condensation et améliorer le confort thermique). Pensez également à laisser entrer la lumière et la chaleur naturelle pendant les journées ensoleillées ;
  • Ne pas éteindre complètement les radiateurs en cas d'absence prolongée (votre logement serait très difficile et long à chauffer à votre retour). Pensez simplement à baisser leur température de quelques degrés, ou à les mettre en position hors gel. N'attendez pas non plus l'arrivée du grand froid pour mettre votre chauffage en marche (votre habitation doit être chauffée de manière progressive) ;
  • Installer vos radiateurs aux emplacements recommandés, et désencombrer l'espace devant chaque appareil de chauffage ;
  • Utiliser toutes les fonctions proposées (programmation et pilotage à distance)
  • Bien entretenir vos équipements de chauffage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :