Saint-Amand Handball joue à fond la carte du territoire

Le club de sport collectif féminin des Hauts-de-France s'inscrit dans une démarche résolument sociale. Il chapeaute ainsi un programme de formation et de remise en confiance de femmes maltraitées par la vie - et appelle les entreprises partenaires à les accueillir ensuite. Une expérience inspirante pour les Meneurs.

3 mn

(Crédits : DR)

Dans les Hauts-de-France, une région à l'histoire jalonnée de succès industriels mais aussi de crises, « les valeurs sont le travail, la confiance et la solidarité », déclare Sophie Palisse, présidente du club de handball féminin de Saint-Amand-les-Eaux, une commune de la communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut, dans le département du Nord. Des valeurs qu'elle cultive au quotidien, aussi bien dans sa gestion du club que dans ses initiatives sociales.

Certes, après sa prise de fonction, en 2014, elle a d'abord remis de l'ordre dans le club, qui ployait sous les problèmes de gouvernance. Puis, rompue au management dans ses fonctions professionnelles hors club, elle a non seulement parié sur une gestion participative, pour les 22 salariés du club, « qui permet à chacun d'avoir une vision d'ensemble du projet et de la façon d'y contribuer », dit-elle, mais surtout, elle a engagé le club dans une véritable démarche de responsabilité sociale et environnementale (RSE). « Nous recevons des subventions des collectivités territoriales, il est donc important pour nous de renvoyer l'ascenseur et de nous inscrire comme acteurs du territoire », explique-t-elle.

Lire aussi 3 mn« Les clubs sportifs sont de véritables accélérateurs de business », Patrice Bégay, directeur exécutif de la communication de Bpifrance

Programme Sport et Femmes

Au-delà d'actions de recyclage des déchets et de soutien de la biodiversité, par le biais de ruches, notamment, Sophie Palisse a lancé, dans les quartiers prioritaires de la ville, un programme Sport et Femmes, afin d'offrir un nouveau départ à celles qui ont été maltraitées par la vie. « Avec des partenaires comme les missions locales, Pôle emploi, les Centres Communaux d'Action Sociale et des organismes de formation, nous avons, pour la première cohorte, sélectionné 15 femmes de quartiers prioritaires, qui sont accompagnées sur six mois depuis janvier dernier. Le but est qu'elles retrouvent confiance en elles et se mettent dans une dynamique pour retrouver un emploi et donc de l'autonomie», détaille-t-elle.

Le sport, bien sûr, fait partie du programme. « Avec le HandFit, nous leur permettons de se mettre en mouvement, de redynamiser leur corps », poursuit-elle. Ces femmes sont également invitées aux matchs, afin de recréer du lien social, généralement défaillant, et emmenées en navette, puisqu'elles manquent souvent aussi de mobilité. « Sans oublier qu'elles voient d'autres femmes, les joueuses du club, qui brillent et ont du succès », ajoute-t-elle.

Mais une fois remises en confiance, ces femmes vont devoir se former puis trouver un emploi... Sophie Palisse n'a pas hésité à solliciter les quelque 60 entreprises partenaires du club, principalement des PME. Les bénéficiaires du programme seront ainsi accueillies en immersion chez les partenaires. Puis elles seront orientées vers un métier ou une formation, de même qu'elles seront accompagnées, notamment sous la forme de simulation d'entretiens d'embauches.

Bien sûr, la présidente du Saint-Amand Handball n'a pas l'intention de s'arrêter là... « Notre objectif est d'avoir une centaine d'entreprises partenaires sur la saison 2022-2023, et 150 sur la saison suivante », dit-elle. De quoi accroître également son empreinte sociale sur le territoire, d'autant que la prochaine cohorte, en septembre, sera composée de jeunes qui rencontrent eux aussi des problèmes pour trouver un emploi, alors que les entreprises sont, elles, souvent en pénurie de main d'oeuvre... « Dans le cadre des Meneurs, qui consiste en une réelle mutualisation des bonnes pratiques, j'ai partagé mon expérience et mes idées de solidarité avec d'autres clubs sportifs lors de la journée des Meneurs, par exemple, en janvier dernier », conclut-elle. Et il y a fort à parier que d'autres clubs de cette communauté lancée par Bpifrance auront été inspirés...

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.