Reconversion professionnelle, comment choisir sa nouvelle vocation ?

 |   |  834  mots
(Crédits : DR)
Il est de plus en plus courant de changer de métier au cours de sa carrière. Rares sont les personnes qui consacrent leur vie professionnelle au même métier ou à la même entreprise. Il est donc très courant de se reconvertir. C'est l'occasion de faire un métier qui nous attire ou de découvrir de nouveaux domaines. Voici dans ce dossier quelques conseils pour bien choisir votre nouveau métier.

Il est de plus en plus courant de changer de métier au cours de sa carrière. Rares sont les personnes qui consacrent leur vie professionnelle au même métier ou à la même entreprise. Il est donc très courant de se reconvertir. C'est l'occasion de faire un métier qui nous attire ou de découvrir de nouveaux domaines. Voici dans ce dossier quelques conseils pour bien choisir votre nouveau métier.

Pourquoi se lancer dans une reconversion professionnelle ?

On estime qu'un Français change de métier en moyenne 4,5 fois au cours de sa vie professionnelle. D'après le site Trouver un métier, il existe un grand nombre de raisons pour vouloir changer de professions. Il peut aussi bien s'agir d'une décision que l'on aura mis très longtemps à mûrir, comme d'une envie subite. Il n'y a pas de règles en matière de reconversion professionnelle. Quand on se retrouve dans ce genre de situation, il est important de se poser les bonnes questions, pour ne pas faire d'erreur :

  • De quoi avez-vous envie ?
  • Quels métiers vous intéressent ?
  • Dans quels domaines avez-vous envie de travailler ?
  • Quels domaines sont porteurs ?

Il est important de prendre en considération tant votre envie de changement que la possibilité de trouver facilement un futur poste ou de réussir à développer une activité indépendante.

Comment initier sa reconversion ?

Si vous avez l'occasion de le faire, demandez à réaliser un bilan de compétences qui vous aiguillera vers votre futur emploi. Le bilan va vous aider à déterminer le genre d'activités qui vous conviennent ou au moins le domaine qui vous conviendra. Le conseiller vous aidera à mieux cerner vos envies et à mettre en lumière vos compétences et votre savoir-faire.

Les tests vous aideront à mieux comprendre vers quoi vous tourner. Il vous expliquera également les domaines qui sont actuellement porteurs ou ceux qui sont en devenir. Une autre solution intéressante consiste à consulter les fiches métiers à votre disposition pour mieux explorer les possibilités et découvrir des métiers que vous connaîtriez mal. Assurez-vous qu'il existe une possibilité d'évoluer dans ce métier, pour pouvoir envisager une évolution de carrière. Informez-vous également sur le salaire et les contraintes liées à un métier spécifique.

Trouver un financement pour se former

Pour se lancer dans une nouvelle activité, il est parfois indispensable de suivre une formation professionnelle. Toutefois, cela peut être très coûteux. Il est donc indispensable de se renseigner sur le financement possible avant d'entamer votre reconversion professionnelle. N'hésitez pas à multiplier les demandes auprès des organismes financeurs ou de bénéficier de votre droit à la formation.

Même si vous êtes encore salarié ou travailleur indépendant, vous cotisez chaque mois à un fonds permettant ensuite de se former. Le droit à la formation est une aubaine pour pouvoir se reconvertir et changer de métier. Profitez de cette remise à niveau pour vous créer un bagage solide de savoirs ou de pratiques professionnelles.

Se poser les bonnes questions avant de changer de métier

Même s'il faut être audacieux, un changement de métier doit aussi reposer sur des réalités. Il faut vous demander si le métier que vous briguez est bien adapté à ce que vous voulez vivre. Si vous n'aimez pas vous lever tôt, il est peut-être judicieux de ne pas choisir le métier de boulanger... Et si vous n'appréciez pas le bricolage, oubliez aussi les métiers du BTP.

Allez-vous vous tourner vers un métier manuel ou plus intellectuel ? Avez-vous envie d'être en contact avec le public ou plutôt au calme ? Souhaitez-vous un statut stable ou acceptez-vous un travail indépendant plus aléatoire, mais qui vous offre une plus grande liberté ? Il faut sélectionner un métier qui vous apportera une vraie motivation, mais qui sera aussi adapté à vos contraintes familiales. Si vous avez des enfants en bas âge, il faudra prendre en considération la nécessité d'avoir des horaires adaptés à leur rythme.

Certains domaines ont de l'avenir

Les opportunités peuvent être nombreuses. Le métier que vous ferez dans dix ans n'existe peut-être pas encore... C'est aussi le cas si vous avez choisi votre métier il y a dix ans. Il y a sûrement une multitude d'activités qui n'existaient pas alors. On pense notamment aux métiers digitaux ou aux coachs sportifs. Pensez donc aux besoins qui vont se faire ressentir à l'avenir.

Les métiers paramédicaux et de soins à la personne vont être très demandés avec une population qui vieillit de plus en plus. Et pourquoi ne pas être créateur d'un nouveau métier ? Si la profession que vous avez envie d'exercer n'est pas encore existante, c'est le moment de la créer ! Assurez-vous qu'elle réponde à une vraie demande et imaginez votre métier comme vous le souhaitez.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :