4G : les trois fusées lancées par Free avant Noël

 |   |  524  mots
Quelque 700 relais 4G Free sont en activité en France au 1er décembre.
Quelque 700 relais 4G Free sont en activité en France au 1er décembre. (Crédits : reuters.com)
Free anime depuis début décembre la guerre des offres pour le très haut débit mobile que se livrent les opérateurs télécoms. Le point sur toutes ces annonces qui secouent le marché.

La 4G sans surcoût, la 4G pour 2 euros, la location du smartphone pour surfer en 4G sur son mobile... Depuis début décembre, Free mobile multiplie les annonces d'offres pour le très haut débit mobile à faible coût, ce que redoutaient ses rivaux qui comptaient sur la 4G pour faire remonter les prix. Retour sur ces trois "coups" sonnés par Free avant Noël. 

  • 3 décembre - la 4G au prix de la 3G

Début décembre, Xavier Niel lance les hostilités en proposant l'accès au haut débit mobile avec un volume de données de 20Go, le plus important du marché, inclus dans son forfait Free mobile à 19,99 euros (15,99 pour ses abonnés Freebox). 

Toutes ces annonces ont fait réagir ses concurrents. Le premier à suivre le mouvement, Bouygues, décide le 9 décembre, s'aligne avec une offre 4G sans surcoût et sans réengagement pour toute sa gamme de forfaits. Dans un premier temps, les forfaits low-cost B&You sont exclus. 

  • 10 décembre - La 4G en version super low-cost

Une semaine plus tard, Free annonce sa décision d'offrir un accès 4G dans son forfait à 2 euros. La veille Bouygues avait étendu le service 4G à sa gamme low-cost B&You. 

Chez Orange, Stéphane Richard répond sèchement aux flèches décochées par son rival. Lors d'une conférence dans le cadre du salon LeWeb, le patron d'Orange lance:

"Même à zéro euro, la 4G de Free c'est probablement trop cher !"

Stéphane Richard critique Free pour la qualité du service qu'il juge trop faible notamment en raison d'un nombre plus restreint d'antennes 4G activées (700 pour Free et 3.879 pour Orange au 1er décembre 2013 selon l'Agence nationale des fréquences).

 Côté prix, Orange offre désormais un accès 4G sur marque low-cost Sosh pour 24,99 euros, avec 5 Go de data. Quant à SFR, sa première offre 4G démarre à 30,99 euros par mois sans mobile avec engagement de 12 mois.

  • 17 décembre -   La location de smartphone haut de gamme

Serait-ce le fameux "cadeau de noël" promis par Xavier Niel en mars dernier ? Dernier "coup" sonné ce mardi à sept jours de Noël: un système de location de smartphone haut de gamme. Contre un engagement de 24 mois, Free propose en plus de son forfait à 19,99 euros de louer un appareil afin d'accéder à la 4G. Il en coûte entre 45 et 199 euros plus 12 euros par mois de location. Par exemple, pour un iPhone 5S avec 16 Go de mémoire, cette location coûte en tout 387 euros. Cela représente une réduction de 40% par rapport à l'achat d'un modèle "nu" chez Free. Au bout de deux ans, Free propose de remplacer le téléphone contre un modèle plus récent.

En juillet, l'opérateur avait déjà testé une offre subventionnée en vendant sur le site vente- pivée des iPhone 5 à 199 euros avec forfait à 39,99 euros par mois pour un engagement de deux ans.

 - - -

Pour aller plus loin : 

 >> La guerre des prix est déclarée, mais jusqu'où?

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2013 à 15:34 :
Le problème dans cette affaire est que l'on appelle 4G un service de qualité totalement différent selon les opérateurs.

Par définition une couverture de 63% / 40% de territoire nationale signifie que quelque soit l'endroit ou vous trouvez sur ces 63%/ 40% du territoire vous accédez au service à l'extérieur et à l'intérieur des immeubles. C'est bien le cas pour Bouygues - Orange et SFR
qui ont investi énormément en antennes et en fréquences.( encore pour Bouygues le coup de pouce de l'ARCEP est hautement discutable ! )
Mais absolument pas FREE, ce n'est pas la même 4G, on ne connait pas la couverture nationale qui doit être epsilonesque, si vous captez une des rares antennes surtout ne vous éloignez pas pour ne pas perdre le service, vive la mobilité. La fréquence utilisée, obtenue au rabais ne pénètre pas à l'intérieur des immeubles et est sensible aux obstacles....BREF

FREE ne vous vend pas du tout le même service : à savoir un low cost de très mauvaise qualité.

Ce low-cost a un prix celui de la mauvaise qualité.et aussi une vertu celui de faire un milliardaire Xavier Niel .

Louis Galois disait ce matin que les chemins de la croissance passeraient par la qualité et Xavier Neil est en train de tout rater en confondant prix bas et sous investissements, prix bas et manque de qualité..

Si certains se laissaient quand même " séduire " par cette offre magique , il y aura rapidement un retour à la réalité pour s'apercevoir que cette 4G n'est qu'illusion et là j'ai du mal à comprendre la stratégie de FREE ?
Comment va t-il gérer tous les mécontents ?

A SUIVRE
Pour l'instant c'est le marché qui a compris
a écrit le 18/12/2013 à 14:12 :
le 14 décembre, Free lance "j'ai crée dieu"
a écrit le 18/12/2013 à 11:03 :
Merci X. Niel pour nous redonner du pouvoir d'achat et pour avoir bien em...bété les big 3 qui se gavaient jusque là avec les forfaits les + chers d'Europe. Ils ont espéré nous refaire le coup avec la 4G, mais heureusement pour nous Free a encore mis un bon coup de pied dans la fourmilière. Abonné Free mobile depuis le 1er jour, je suis ravi (et pour les mauvaises langues, les problèmes de 3G au démarrage de l'offre sont déjà du lointain passé).
a écrit le 18/12/2013 à 6:44 :
Et la destruction de valeur continue, mais pas pour X.Niel qui vient d'empocher 300 millions d'euros après la vente de 3% des actions Iliad et d'intégrer le top 10 des plus grandes fortunes.
Quand à l'Etat, si la 5G arrive un jour, il y à fort à parier que les opérateurs y regarderont à 10 fois avant de mettre des milliards d'euros pour l'achat de fréquences, comme pour la 4G!
Réponse de le 18/12/2013 à 11:14 :
Quand vous faites l' acquisition d' un poulet, d' un pot de mayonnaise ou d' un rouleau de papier hygiènique, avez-vous les mêmes scrupuleuses introspections ?
Si tel est le cas, votre liste d' entreprise ou de nation à boycotter et interminable et votre intervention tombe à l' eau.
a écrit le 17/12/2013 à 20:54 :
go

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :