Tout ce qu'il faut savoir sur l'iPhone 6... avant la keynote

 |  | 714 mots
Lecture 5 min.
À en croire les derniers rapports, l'iPhone 6 sera plus grand que son prédécesseur.
À en croire les derniers rapports, l'iPhone 6 sera plus grand que son prédécesseur. (Crédits : DR)
Paiement sans contact, écran plus grand... Depuis plusieurs mois, de nombreuses rumeurs circulent sur le prochain iPhone. Alors qu'Apple tient ce mardi un évènement, La Tribune fait le point sur ce que devrait être l'iPhone 6.

La firme de Cupertino doit présenter ce mardi à partir de 19h (à suivre en direct sur le site avec notre partenaire OnRefaitLeMac) ses nouveautés lors de l'une de ses fameuses keynotes (qui font de moins en moins rêver les passionnés, il faut l'admettre). Depuis la sortie du précédent iPhone (5S), les rumeurs vont bon train. La Tribune a sélectionné les plus probables et dresse le tableau de ce que devrait être le nouvel iPhone 6.

  • Deux tailles différentes

En janvier déjà courait le bruit qu'Apple allait dévoiler deux modèles différents d'iPhones. Si les tailles évoquées alors (4,5 et 5 pouces) n'étaient pas tout à fait exactes, de nouvelles précisions apportent un nouvel éclairage sur cette probabilité. Les sites spécialisés s'attendent donc à la sortie d'un iPhone, vraisemblablement nommé "iPhone 6", doté d'un écran de 4,7 pouces (11,93 cm) et d'une version plus grande, de 5,5 pouces (13,97 cm), qui pourrait porter le nom d'"iPhone 6 Plus" ou encore d'"iPhone 6L" (avec L pour Large).

  • Une sortie le 19 septembre

Ce qui devrait être l'iPhone 6 sortira vraisemblablement le 19 septembre au vu des schémas de sortie d'Apple les précédentes années (l'iPhone 5S était sorti 10 jours après la keynote). Le modèle le plus grand pourrait quant à lui voir sa sortie repoussée jusqu'à octobre voire après, ou même début 2015, selon le site toujours très bien renseigné 9to5Mac. Précisons à cet égard que d'après les notes d'un analyste de la sécurité ayant travaillé avec Apple, une plus grande taille le rend d'avantage sujet à des problèmes, notamment le panneau de cellules tactiles.

  • Un système de paiement sans contact

Si la marque à la pomme n'avait pas opté pour la technologie sans fil NFC (utilisée notamment dans la carte Navigo et dans certains modèles récents de carte bancaire) pour équiper son iPhone 5S et les précédents modèles, elle pourrait bien se rattraper. D'après le Financial Times, Apple travaillerait en effet avec le fabricant néerlandais de puces NXP Semiconductors pour un système de paiement sans contact.

L'arrivée d'une telle technologie est rendue d'autant plus probable au vu des accords signés entre la firme de Cupertino, Visa, Mastercard et American Express, et qui devraient être révélés en même temps que le nouvel iPhone, selon l'agence américaine Bloomberg.

Lire Amazon lance un nouveau service de paiement mobile et concurrence Square

  • Un nouveau système d'exploitation qui veille sur la santé

Présentée lors de la conférence annuelle des développeurs WWDC en juin par le PDG d'Apple Tim Coock, la mise à jour du système d'exploitation mobile iOS sera installée sur le prochain iPhone. Parmi les nouveautés, on compte quelques améliorations de Siri, l'assistante vocale, qui permettra notamment d'identifier le titre de musique qui est joué (comme les applications Shazam ou SoundHound le font déjà).

La grande nouveauté vient toutefois de HealthKit, qui utilise les nombreux senseurs annoncés sur l'appareil (capables de mesurer la pression ou l'humidité d'après The Verge). L'application permettra de collecter et stocker les données de santé concernant l'utilisateur, comme la qualité du sommeil ou le nombre de pas effectués dans la journée.

  • Une compatibilité avec l'iWatch

D'autres données devraient également pouvoir être collectées via la très attendue iWatch. À force d'en entendre parler (les premières rumeurs rapportées par le New York Times  remontent à fin 2011), certains ont pu penser qu'elle n'arriverait jamais.

     À voir Diaporama des design possibles de l'iWatch

La montre connectée d'Apple, l'iWatch, serait a priori (Apple teste parfois des produits sans jamais les commercialiser) présentée lors de cette keynote. La firme de Cupertino a même déposé un brevet en février 2013, faisant état d'un écran flexible.

     À lire aussi : Pourquoi Apple travaille sur une iWatch, une montre smartphone

Enfin, si l'iPhone 6 est équipé, comme beaucoup le pensent, d'une puce NFC, cela pourrait être un moyen de synchroniser ensemble montre et smartphone

_______

>> SPECIAL KEYNOTE AVEC ORLM
>> Posez vos questions sur Twitter avec le hashtag #ORLM (associé à #iPhone6 ou #iWatch)

orlm

>> Suivez ORLM sur le site de l'émission, sur Twitter et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :