Apple TV+ à petit prix, un iPhone moins cher... que retenir de la conférence d'Apple ?

 |   |  856  mots
Le service de streaming Apple TV+ sera lancé à 4,99 dollars par mois. Un prix inférieur à ceux des concurrents, mais la plateforme aura un catalogue bien moins fourni.
Le service de streaming Apple TV+ sera lancé à 4,99 dollars par mois. Un prix inférieur à ceux des concurrents, mais la plateforme aura un catalogue bien moins fourni. (Crédits : STEPHEN LAM)
Lors de sa grande conférence annuelle, qui s'est déroulée mardi 10 septembre en Californie, Apple a annoncé casser les prix pour son service de streaming vidéo. Côté smartphones, la firme de Cupertino, qui ne cessait de faire grimper les prix, marque le pas avec un iPhone 11 entrée de gamme à 699 dollars. Ce dernier devient ainsi son modèle le moins cher depuis 2016.

Au dernier trimestre, Apple a passé une barre symbolique : moins de 50% de son chiffre d'affaires provenait des ventes de son produit phare, l'iPhone. Le groupe californien opère depuis quelques années sa transition vers les services, et sa conférence annuelle, qui se tenait le 10 septembre en Californie, était l'occasion de faire un point sur cette évolution. En plus d'une nouvelle génération de smartphones, Apple a donné les prix et des dates de lancement pour deux services très attendus : Apple TV+ (streaming vidéo) et Apple Arcade (jeux vidéo).

  • Bas prix et synergie Apple pour s'attaquer à Netflix

Dans la guerre du streaming qui se profile entre Disney+, Amazon Prime Video ou encore HBOMax (Warner Media) pour détrôner Netflix, Apple joue la carte du prix. Son offre unique pour Apple TV+ se lancera à 4,99 dollars par mois, pour six écrans en simultané. C'est deux dollars de moins que Disney+ (pour quatre écrans), et 11 dollars de moins que l'offre premium de Netflix (également pour quatre écrans).

Pour séduire des abonnés, Apple mise naturellement sur l'attrait pour ses propres produits. Ainsi, les acheteurs de produits neufs de la firme à la pomme (Apple Watch, Mac, iPad, iPhone et même iPod) obtiendront un abonnement gratuit d'un an. Cette stratégie d'écosystème n'est pas sans rappeler celle d'Amazon : Prime Video est inclus dans l'offre Prime à 5,99 euros par mois, qui compte plus de 100 millions d'abonnés et comprend plusieurs services du groupe, dont celui de livraison en deux jours.

"Avec une base installée de 900 millions d'iPhone en service dans le monde, (Apple) a une chance de gagner 100 millions d'abonnés à leur service de streaming pendant les 3-4 prochaines années", estime Daniel Ives, analyste chez Wedbush, interrogé par l'AFP.

apple

Avec un lancement prévu le 1er novembre, Apple va devancer de onze jours celui de Disney+. Si la firme de Cupertino a besoin de déballer autant d'atouts, c'est en partie à cause de la pauvreté de son catalogue par rapport à ses concurrents. Sans grands noms déjà connus du public, le groupe mise sur des séries et films originaux en bien plus petit nombre.

Apple a pour l'occasion dévoilé une nouvelle bande-annonce de sa série See, dans laquelle il a investi 15 millions de dollars par épisode. À l'instar de Disney+, la plateforme sortira un épisode de ses séries par semaine, au lieu de la saison entière. Une façon de s'opposer au modèle Netflix, où les dizaines de nouveautés mensuelles sont livrées par saison d'une dizaine d'épisodes. En revanche, l'Apple TV+ n'a toujours pas de date de lancement en France.

| Lire aussi : Streaming vidéo : pourquoi Apple TV+ ne va pas tuer Netflix

  • L'iPhone le moins cher depuis 2016

La messe annuelle d'Apple est avant tout l'occasion de faire le point sur l'iPhone. Son produit phare le maintient en troisième place du marché mondial des smartphones derrière Samsung et Huawei, avec encore plus de 10% de parts de marché. Le modèle de cette année, l'iPhone 11, coûtera 699 dollars dans sa configuration de base. Il faut remonter à 2016 et l'iPhone 7 pour trouver un smartphone de la marque moins cher.

L'an dernier, Apple avait déjà tâté le terrain et inauguré une version "low-cost" de son smartphone, l'iPhone XR, à 859 dollars. Avec succès : d'après les analystes de CIRP, c'est le modèle d'iPhone le mieux vendu sur l'année 2019 aux États-Unis. Comme pour la génération précédente, le smartphone aura deux déclinaisons haut de gamme, l'iPhone 11 Pro et l'iPhone Pro Max, à partir de respectivement 999 et 1.099 dollars. Côté améliorations, Apple intègre une nouvelle génération de son processeur maison, qui permettra d'encore meilleures performances, par exemple pour le jeu vidéo.

iphone

L'entreprise californienne a également soigné la photo, un des principaux arguments de vente, avec un capteur grand-angle supplémentaire sur le 11. Les modèles hauts de gamme ajoutent même un troisième capteur. La partie logicielle du traitement de l'image a aussi été revue, avec l'intégration d'un mode nuit et une refonte de la vidéo.

Cependant, Apple ne se positionne toujours pas sur les dernières tendances du marché : pas de smartphone pliable (comme le Fold de Samsung), ni de connexion 5G, qui devrait arriver en 2020.

"Je pense que ça va être un problème pour la Chine, où elle arrive rapidement", prévient Patrick Moorhead de Moor Inisghts & Strategy, pour l'AFP

  • Apple Arcade, un service de jeux vidéo à 4,99 euros par mois

Encore un autre service pour le groupe, qui veut maintenir les utilisateurs dans son écosystème logiciel. Le service de jeux vidéo Apple Arcade débarquera sur l'App Store (la boutique en ligne d'application) dans plus de 150 pays dès le 19 septembre pour 4,99 euros par mois. Les abonnés auront accès à plus de 100 jeux réservés à l'écosystème Apple.

Ces annonces ont plu à Wall Street : Apple s'est apprécié de 1,18% après la présentation.De leur côté; Disney (-2,19%) et Netflix (-2,16) ont subit les effets du petit prix d'Apple TV+.

 avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :