Amazon veut rentrer dans votre salon avec sa box Fire TV

 |   |  397  mots
Fire TV revendique un processeur trois fois plus puissant que Chromecast, Roku ou Apple TV, quatre fois plus de mémoire et un écosystème ouvert. REUTERS/Eduardo Munoz.
Fire TV revendique un processeur trois fois plus puissant que Chromecast, Roku ou Apple TV, quatre fois plus de mémoire et "un écosystème ouvert". REUTERS/Eduardo Munoz. (Crédits : Reuters)
Le groupe de distribution en ligne arrive sur le marché des boîtiers connectés, où il espère notamment concurrencer l'Apple TV et la clé Chromecast de Google. Son vrai but est toutefois ailleurs puisqu'Amazon reste un vendeur de contenu avant tout.

Amazon veut s'imposer comme un géant multimédia. Le groupe de distribution en ligne a présenté à New York un petit boîtier noir baptisé "Amazon Fire TV", qui permettra de regarder des vidéos en ligne sur un téléviseur mais aussi d'écouter de la musique ou de jouer à des jeux vidéo.

Disponible immédiatement sur le marché américain pour 99 dollars (72 euros), il se branche sur le port HDMI de la télévision et s'accompagne d'une télécommande. Une manette, vendue en option à 39,99 dollars, peut également être reliée au boîtier pour jouer à des jeux vidéos.

Forte concurrence dans le secteur

Des dispositifs existent déjà, comme la clé Chromecast, dont Google dit avoir écoulé "des millions" d'exemplaires depuis son lancement cet été aux États-Unis pour 35 dollars (35 euros en France depuis le 19 mars), ou encore les décodeurs de la société Roku (vendus de 49,99 à 99,99 dollars) ou l'Apple TV (99 dollars).

>> Google lance sa clé pour la TV Chromecast en France à prix cassé

Le streaming avec ces appareils est "trop frustrant", affirme toutefois le vice-président de l'unité Kindle de tablettes et contenus numérique, Peter Larsen. Les utilisateurs se plaignent, selon lui, d'une offre de contenus limitée ou de performances pas toujours à la hauteur, par exemple quand il faut attendre pendant de longues minutes le début d'un film pendant qu'il se charge.

Fire TV revendique un processeur trois fois plus puissant que Chromecast, Roku ou Apple TV, quatre fois plus de mémoire et "un écosystème ouvert". "C'est le moyen le plus simple de regarder Netflix", a ainsi fait valoir Peter Larsen, alors que le service est concurrent et n'hésite pas à se moquer d'Amazon.

Une porte entrée pour Amazon

"Le vrai avenir de la télé pour Amazon devra aller au-delà [du décodeur]", estime James McQuivey, un analyste du cabinet Forrester., avançant l'hypothèse de mises à jour ultérieures de l'appareil pour "permettre de faire des courses depuis son salon".

FireTV est seulement la deuxième incursion d'Amazon dans la fabrication d'appareils après les liseuses et tablettes Kindle. L'entreprise américaine ne cherche pas à faire des bénéfices en vendant ses tablettes, elles servent de produits d'appel pour ses contenus numériques (livres, musique ou vidéo). Fire TV devrait suivre la même stratégie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2014 à 15:17 :
Quelle est l'entreprise qui a tout compris ? : Amazon. Disposant du meilleur business model qui soit la marque IT mix tape fort en s'attaquant aux puissants mais a l'avantage à ce niveau démarrer le premier pour ce concept global. Le premier reste souvent le premier, c'est un atout. la réplique fulgurante ne devrait pas tarder. HP, Oracle, Cisco, IBM peut-être prennent d'étranges figures de victimes. Bien entendu de l'autre côté du mix on ne compte plus les immenses (société de) supermarchés qui chutent.
Réponse de le 05/04/2014 à 12:54 :
indeed
a écrit le 03/04/2014 à 14:43 :
D'accord , j'ouvre !!! Mais que la porte de la porcherie.
a écrit le 03/04/2014 à 9:58 :
Une offre que nos dinosaures des médias .... qui va les faire hurler !
a écrit le 03/04/2014 à 8:34 :
Il faudra qu'ils attendent... Je n'est toujours qu'une TV cathodique avec péritel. Quand a ma connexion internet, il faudra que je puisse commencer le téléchargement des vidéo 2H avant de les regarder... Autant dire que je ne l'achèterais pas. En plus je suppose que les vidéo intéressant comme les films et séries sont payante? Dû coup pourquoi paierais je ce démodulateur?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :