Les ventes d’Altice France (SFR) baissent de nouveau

Le groupe de télécoms et de médias du milliardaire Patrick Drahi, qui comprend SFR, BFMTV et RMC, a vu son chiffre d'affaires reculer de 2,8%, à 2,7 milliards d’euros, au troisième trimestre. Il continue de perdre des abonnés dans l’Internet fixe comme dans le mobile.
Pierre Manière
Patrick Drahi, le fondateur d'Altice, la maison-mère de SFR.
Patrick Drahi, le fondateur d'Altice, la maison-mère de SFR. (Crédits : VIOLETA SANTOS MOURA)

Les résultats trimestriels d'Altice France se suivent, se ressemblent, et ne sont guère reluisants. La maison-mère de l'opérateur SFR, des médias BFMTV et RMC, a fait état, ce mercredi, d'un chiffre d'affaires en baisse de 2,8% au troisième trimestre par rapport à la même période l'an passé, à 2,72 milliards d'euros. Sachant que celui-ci est très largement dépendant de SFR, dont les ventes pèsent 2,65 milliards d'euros. Le bénéfice opérationnel (Ebitda), lui, chute de 5,4%, à 997 millions d'euros.

SFR, qui a pourtant mis en place une politique de hausse des prix en réduisant la durée des promotions, a, en particulier et de nouveau, perdu de nombreux abonnés dans l'Internet fixe. Au total, quelque 44.000 clients sont partis. Sa base d'abonnés, sur ce segment, s'élève 6,464 millions. Sur le mobile, SFR revendique 20,685 millions de clients, contre 20,534 au trimestre précédent. Cela signifie-t-il qu'il y a du mieux ? Non. De fait, l'opérateur a discrètement rajouté, au troisième trimestre, les clients disposant de clés 4G (qui sont au nombre de 269.000) dans le calcul de sa base d'abonnés. À base comparable, et sans tenir compte de ces derniers, SFR a donc perdu 118.000 clients à ce trimestre. Enfin, dans les télécoms professionnelles, SFR continue de souffrir. Ses revenus se sont, ici, érodés de 4,2%, 886 millions d'euros.

Des investisseurs inquiets

Ces résultats continuent de susciter l'inquiétude des investisseurs et des créanciers, dont beaucoup se demandent si le groupe du milliardaire Patrick Drahi sera en mesure de rembourser ses montagnes de dettes. Celles-ci ont même augmenté ce trimestre. Désormais, la dette d'Altice France s'élève à plus de 24 milliards d'euros, contre 23,8 milliards d'euros au trimestre précédent. Le groupe est confronté à d'importantes échéances de remboursement : 1,65 milliard d'euros en 2025, puis 1,33 milliard d'euros en 2026, avant 5,5 milliards d'euros en 2027.

Lors de la présentation des résultats du groupe, ce mercredi, l'état-major d'Altice France a rappelé que la priorité demeurait son désendettement. Aujourd'hui, son ratio dette sur Ebitda, élevé par rapport à ses homologues sur le marché, est de 6,1% Son objectif reste de le ramener à 4,5 à moyen terme.

Lire aussi : Patrick Drahi et la dette, une amitié de 30 ans

Ventes d'actifs

Pour se désendetter, Altice France souhaite vendre certains actifs. Mardi 22 novembre, le groupe a annoncé la vente de ses data centers à la banque Morgan Stanley. Une fois bouclée, cette opération doit lui permettre d'encaisser quelque 530 millions d'euros.

Altice France affirme que « toutes les autres options [pour se désendetter, Ndlr] sont à l'étude », mais n'a pas révélé de détails ce sujet. Le groupe de Patrick Drahi est, aujourd'hui, sous pression depuis qu'un scandale a éclaté, cet été, au Portugal. L'ancien bras droit du tycoon des télécoms, Armando Pereira, a été arrêté à Lisbonne le 13 juillet dernier. Il a été mis en examen dans le cadre d'une enquête pour corruption et blanchiment. Altice France juge, toutefois, que ce scandale n'aura « pas d'impact sur ses communiqués financiers ».

Lire aussi : Avec la vente de ses data centers, Altice (SFR) se donne un peu d'air

Pierre Manière

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 23/11/2023 à 22:13
Signaler
Réseau défaillant, fausse fibre ( mélange fibre et coaxial), service client déplorable. Voilà le résultat

à écrit le 23/11/2023 à 22:12
Signaler
Réseau défaillant, fausse fibre ( mélange fibre et coaxial), service client déplorable. Voilà le résultat

à écrit le 23/11/2023 à 7:41
Signaler
La pire entreprise de téléphonie ! Alors qu'avec orange dans le style concurrent facile il faut le faire hein !

à écrit le 22/11/2023 à 23:00
Signaler
Dur dur le reveil Mr Drahi ! Rattrapé par la réalité du terrain...A vouloir trop jouer on finis par se brûler les ailes. Ce qui est dommage c'est que ce sont les salariés qui vont servir de variable d'ajustement... Et là, vous n'aurez pas d'état d...

à écrit le 22/11/2023 à 18:47
Signaler
Je suis passé chez Sosh. Je n’ai pas oublié l’abonnement à vie à 5 euros et les milliers de salariés licenciés !!!! Je ne comprends pas que les gens paient une fortune pour un abonnement peu performant à savoir zone d’ombres en téléphonie mobile e...

à écrit le 22/11/2023 à 18:42
Signaler
c est comme la météo ça commence a pincer .on n est pas loin du château de carte qui vacille .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.