Fiançailles entre Canal Plus et le polonais TVN

 |   |  419  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La filiale de Vivendi va rapprocher sa filiale polonaise du groupe TVN, premier groupe de médias du pays, actif dans la télévision et sur Internet.

Canal Plus est en passe de réaliser sa première opération de croissance externe à l'international depuis l'ère Messier. La chaîne cryptée a annoncé jeudi être entré en négociations exclusives pour conclure «un partenariat stratégique» avec le premier groupe de télévision polonais TVN et son principal actionnaire, ITI.

En 2010, le groupe TVN a réalisé une marge brute d'exploitation de 25% sur un chiffre d'affaires de 620 millions d'euros (+14%). Ce groupe détient la première chaîne gratuite polonaise, TVN, avec 19% d'audience sur les moins de 50 ans, et 25% du marché publicitaire. Il édite aussi une dizaine de chaîne thématiques, dont la chaîne d'information TVN 24. Il détient aussi le bouquet payant «n», le 3ème du pays avec 1,1 million de clients, dont 200.000 en prépayé. Le bouquet réalise 200 millions d'euros de chiffre d'affaires et est bénéficiaire (4% de marge brute d'exploitation au premier semestre 2011). Enfin, le groupe détient Onet, le premier portail Internet du pays (15 millions de visiteurs uniques).

Côté en bourse, le groupe TVN vaut 1,1 milliard d'euros, sans compter une dette de 700 millions d'euros. Il est détenu à 56% par le conglomérat ITI, qui possède aussi le club de football Legia de Varsovie et la chaîne de cinéma Multikino.

Quatre bouquets satellite

ITI, conseillé par JP Morgan et Nomura, avait enclenché cet été la vente de ses 56%. Le dossier a été regardé par des fonds (BC, CVC, KKR, Apax, EQT) et des industriels, dont Discovery, Pro7Sat1 et RTL, qui avait jeté l'éponge. Restaient seuls en lice Time Warner et Canal Plus.

Le français l'a apparemment emporté car il a proposé un rapprochement avec son propre bouquet payant polonais, Cyfra +, dont il possède 75% aux côtés de l'américain Liberty Media qui détient le solde. Cyfra+ est le deuxième bouquet du pays, avec 1,55 million d'abonnés. Longtemps déficitaire, Cyfra+ a été redressé et a dégagé en 2010 une marge brute d'exploitation de 18% sur un chiffre d'affaires de 350 millions d'euros.

Un tel rapprochement permettra de consolider un marché très fragmenté: il faut aussi compter avec le bouquet leader Polsat du sulfureux Zygmunt Solorz-Zak; et avec le bouquet de l'opérateur téléphonique TPSA (filiale de France Télécom), sans compter le câble.

Un accord est espéré d'ici la fin de l'année. Selon l'agence Bloomberg, Canal rachètera progressivement les 56% d'ITI dans TVN, participation qui vaut aujourd'hui en bourse 650 millions d'euros

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :