Jack Dorsey, cofondateur de Twitter, rejoint Disney

 |   |  373  mots
Fashion victim et ambitieux, Jack Dorsey ne faisait pas l'unanimité dans la Silicon Valley. Mais il a su séduire le PDG de Disney...
Fashion victim et ambitieux, Jack Dorsey ne faisait pas l'unanimité dans la Silicon Valley. Mais il a su séduire le PDG de Disney... (Crédits : Reuters)
L'ancien CEO du réseau social rejoint le conseil d'administration du groupe média. Un choix ambitieux pour Disney, une opportunité en or pour Dorsey...

Et si le Prince Charmant était un geek qui s'habille en Prada ? Robert Iger, Président directeur général de Disney, a l'air d'y croire. Il a annoncé lundi, via un communiqué, la nomination immédiate de Jack Dorsey, cofondateur de Twitter et CEO du service de paiement mobile Square, comme administrateur indépendant du groupe média. Il remplace ainsi Judy Estrin, ancienne CTO de Cisco, après 15 ans de bons et loyaux services.

Des ambitions sociales pour Disney

Car le groupe, créé en 1923, ne cache pas ses ambitions en matière de développement, et compte sur les réseaux sociaux pour poursuivre sa croissance. Son choix s'est donc naturellement porté sur ce technophile de 36 ans, qui pour tout bureau utilise… un iPad.

 "Jack Dorsey est un entrepreneur de talent qui a contribué à créer de toutes pièces de nouvelles activités dans les domaines des médias sociaux et du commerce. La perspective qu'il apporte à Disney et à son Conseil a énormément de valeur, étant donné nos priorités stratégiques, qui incluent l'utilisation des technologies et plates-formes les plus récentes pour atteindre plus de personnes et pour améliorer les relations que nous avons avec nos clients."

Si chez Twitter, certains lui reprochaient son manque d'implication, Jack Dorsey a toujours été la figure médiatique du réseau social, depuis le tout premier message qu'il y a posté jusqu'à la présentation du compte Twitter de la Maison Blanche.

Un geek touche-à-tout... Surtout au pouvoir

Son arrivée chez Disney n'a rien de surprenant quand on connaît son attirance pour le milieu du cinéma, de son amitié avec Brian Gazer - producteur des films de Clint Eastwood ou de Ron Howard - à sa  liaison avec l'actrice et mannequin que l'on croirait tout droit sortie de Rebelle - l'une des dernières productions Disney - Lily Cole.  

Pour ce geek ambitieux qui se voit bien maire de New-York, ce nouveau costume d'administrateur d'une des compagnies emblématiques de la "vieille" Amérique confirme son pouvoir grandissant dans le business et les médias, après avoir été adoubé par les politiques.

 

>> Lire aussi : Jack Dorsey, le geek qui se voit Président

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :