SFR chahuté en Bourse après un abaissement de recommandation

Dans une note sur les télécoms françaises, Jefferies a passé sa recommandation sur SFR de « conserver » à « sous-performance ». De quoi bousculer le titre en Bourse, qui recule de 1,70%, à 28,89 euros jeudi après-midi.

1 mn

Jefferies explique avoir actualisé ses prévisions de résultats pour SFR afin de prendre en compte l'obtention par l'opérateur des droits de retransmission en France de la Ligue des champions et le projet de la maison-mère de SFR, Altice d'imposer le paiement de commissions à ses filiales à partir de 2018.
Jefferies explique avoir actualisé ses prévisions de résultats pour SFR afin de prendre en compte l'obtention par l'opérateur des droits de retransmission en France de la Ligue des champions et le projet de la maison-mère de SFR, Altice d'imposer le paiement de commissions à ses filiales à partir de 2018. (Crédits : Philippe Wojazer)

Pour Jefferies, la situation de SFR ne va pas s'améliorer tout de suite. Malgré les importants investissements du groupe dans les réseaux, l'intermédiaire se montre pessimiste pour son activité au deuxième trimestre cette année, dont les chiffres seront publiés fin juillet. Dans une note sur les télécoms françaises, Jefferies estime que « parmi tous les opérateurs français, [...] SFR est celui qui risque le plus de subir une détérioration de ses tendances d'exploitation au second trimestre 2017 ».

C'est pourquoi ses analystes passent d'une recommandation « conserver » à « sous-performance ». Dans la foulée, le titre de l'opérateur, propriété du groupe Altice du milliardaire Patrick Drahi, baissait de 1,70%, à 28,89 euros.

Jefferies explique avoir actualisé ses prévisions de résultats pour SFR afin de prendre en compte l'obtention par l'opérateur des droits de retransmission en France de la Ligue des champions et le projet de la maison-mère de SFR, Altice d'imposer le paiement de commissions à ses filiales à partir de 2018. Selon l'AOF, Jefferies « prévoit un chiffre d'affaires de 2,77 milliards d'euros, en baisse de 0,1%, et un Ebitda à 950 millions, en repli de 4,9% ».

(avec Reuters)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 07/07/2017 à 10:57
Signaler
tiens certains ont compris que l endettement commençait a poser problème !

le 07/07/2017 à 13:39
Signaler
Oui ben allez le dire à Bayer et Twitter...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.