Fin des enchères 5G : les opérateurs déboursent 2,8 milliards d’euros

 |  | 665 mots
Lecture 4 min.
La facture globale pour Orange s’élève à 854 millions d’euros pour 90 MHz de spectre. SFR dépensera 728 millions d’euros pour 80 MHz. Bouygues Telecom et Iliad feront tous les deux un chèque de 602 millions d’euros pour 70 MHz.
La facture globale pour Orange s’élève à 854 millions d’euros pour 90 MHz de spectre. SFR dépensera 728 millions d’euros pour 80 MHz. Bouygues Telecom et Iliad feront tous les deux un chèque de 602 millions d’euros pour 70 MHz. (Crédits : JOHN SIBLEY)
Après trois jours de bataille entre Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free, les enchères pour les fréquences 5G se sont achevées ce jeudi. Le montant payé par les opérateurs est certes élevé. Mais il apparaît raisonnable au regard des sommes déboursées pour ce même spectre dans d’autres pays européens.

C'est terminé ! Alors que Sébastien Soriano, le président de l'Arcep, le régulateur des télécoms, affirmait dans nos colonnes que les enchères pour les fréquences 5G, qui ont débuté ce mardi, « ne devraient pas durer plus d'une quinzaine de jours », celles-ci ont été bouclées en trois petites journées. Les opérateurs débourseront finalement 2,786 milliards d'euros pour l'intégralité du spectre dédié à la prochaine génération de communication mobile. Sur les onze blocs de 10 MHz de fréquences 3,5 GHz mis en vente, Orange en décroche finalement quatre. SFR en glane trois. Bouygues Telecom et Iliad (Free), eux, en récupèrent chacun deux.

L'enchère s'est achevée au 17ème tour, avec un prix unitaire des blocs à 126 millions d'euros. Pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2020 à 13:08 :
pourquoi Bercy a mis son veto à toute demande de moratoire pour avoir le temps d'étudier un éventuel impact de la 5G sur la santé des populations et d'un débat plus large sur l'intérêt de cette technologie pour le développement et la prospérité du pays.
a écrit le 03/10/2020 à 10:19 :
Face à de tels montants, l'écologie n'avait bien entendu aucune chance, le pouvoir de l'argent est pour le moment largement prioritaire au réchauffement climatique.
a écrit le 02/10/2020 à 17:53 :
Les ravageurs au pouvoir vont se gaver de homards et de caviard, ouf on a failli avoir peur pour eux.
a écrit le 02/10/2020 à 15:20 :
il est indécent et même disons le tout net : lancer la 5G est malhonnête quand on a pas terminer de déployer l'ADSL la 4G ni encore plus la fibre !
a écrit le 02/10/2020 à 10:35 :
C'est pas cher pour un truc soi-disant révolutionnaire...
a écrit le 01/10/2020 à 18:21 :
Super! Presque une journée de dépenses publiques!
a écrit le 01/10/2020 à 18:06 :
En réalité une taxe de 2,8 milliards qui sera refacturée aux clients des opérateurs et qui n'iront pas non plus dans les investissements en infrastructures.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :