Le Haut conseil pour le climat s'alarme de l'empreinte carbone de la 5G

Le Haut conseil prédit un bond de l'empreinte carbone de la 5G. Il préconise une évaluation de l'impact environnemental de la 5G avant toute attribution de nouvelles fréquences. Il lance également un appel à la responsabilité des utilisateurs de smartphones.

4 mn

La 5G devrait générer entre 2,7 à 6,7 millions de tonnes de CO2 supplémentaires, par rapport aux 15 millions de tonnes de CO2 émises par le numérique en France en 2020, selon un rapport du HCC.
La 5G devrait générer entre 2,7 à 6,7 millions de tonnes de CO2 supplémentaires, par rapport aux 15 millions de tonnes de CO2 émises par le numérique en France en 2020, selon un rapport du HCC. (Crédits : Fabian Bimmer)

Les polémiques qui entourent le déploiement de la 5G ne sont pas prêtes de s'estomper. Elles changent simplement de registre. D'un impact éventuel sur la santé, la nouvelle génération des réseaux mobiles fait désormais débat sur son impact environnemental. Dans un rapport, publié samedi,  le Haut Conseil pour le Climat (HCC), s'alarme en effet sur la facture climat de la 5G. Et, pire selon le HCC, personne ne semble s'en préoccuper avant son déploiement.

C'est pourquoi l'instance consultative indépendante, créée par Emmanuel Macron il y a deux ans pour conseiller le gouvernement sur le climat, recommande de procéder à une évaluation préalable sur l'impact environnemental avant  les prochaines attributions de fréquences 5G.

Nouvelles fréquences en ligne de mire

"En l'absence de moratoire sur la 5G permettant de réévaluer la décision concernant les fréquences déjà distribuées, la première application d'une telle évaluation devra être l'attribution des prochaines bandes de fréquences pour la 5G", note dans son rapport le HCC.

La Convention citoyenne pour le climat, souhaitée par le président de la République avait précisément recommandé un moratoire sur le déploiement de la 5G en l'attente d'une telle étude, une demande rejetée à maintes reprises par Emmanuel Macron. Ce dernier estime la 5G essentielle au développement économique, tout en souhaitant une évaluation du coût environnemental du numérique en général, notamment en ce qui concerne le renouvellement permanent des matériels.

Dans son rapport, le HCC étudie plusieurs hypothèses, en précisant que ces travaux ne peuvent se substituer à une évaluation complète des impacts "environnementaux, sanitaires, économiques, financiers et sociaux", qui n'a jamais été réalisée au préalable.

Augmentation de l'empreinte carbone

Première conclusion, le rapport estime que la 5G est "susceptible d'augmenter significativement" l'empreinte carbone du secteur du numérique, qui représente actuellement environ 2% de l'empreinte totale de la France (soit l'équivalent du secteur aérien).

Les scientifiques estiment que les nouveaux réseaux vont générer 2,7 à 6,7 millions de tonnes de CO2 supplémentaires, par rapport aux 15 millions de tonnes de CO2 émises par le numérique en France en 2020.Cette augmentation de 18 à 44 %, selon les hypothèses, résulte pour les trois quarts de la fabrication des matériels importés, comme de nouveaux smartphones ou les objets connectés.

La 5G entraînera également une hausse de la consommation d'électricité, "entre 16TWh et 40 TWh en 2030", soit entre 3 à 8 % de l'électricité consommée en France. Toutefois, l'électricité est largement d'origine nucléaire en France.

Responsabiliser les usagers

Dans ces recommandations, le HCC propose notamment d'intégrer les engagements sur l'empreinte carbone dans les prochains appels d'offres sur les futures fréquences mais aussi d'agir sur les équipements télécoms.

Il souhaite aussi "informer et responsabiliser" les utilisateurs, particuliers comme entreprises. "Il y a des usages disproportionnés, comme la vidéo haute définition sur téléphone. Il faut porter la priorisation des usages dans le débat public", estime Corinne Le Quéré, présidente du HCC, lors d'un point presse.Certaines offres illimitées sont également pointées du doigt.

Constat partagé mais...

Selon une source gouvernementale, le HCC dresse un "constat partagé" sur la question des équipements, déjà mise en avant par Emmanuel Macron devant la Convention climat. Mais cette source regrette que l'étude ne prenne pas en compte les émissions évitées grâce à la 5G dans d'autres secteurs, comme le transport ou la logistique.

"Ce sont des chiffres bruts et pas nets", avance le secrétariat à la transition numérique. Toutefois, il est difficile de mesurer aujourd'hui les gains énergétiques qui seraient générés par la 5G.

Du côté du Sénat, à l'origine du rapport, ses conclusions "confortent" une proposition de loi "visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique" que la Haute assemblée doit examiner le 12 janvier.

Ce rapport du HCC succède à celui du régulateur des télécoms, l'Arcep, intitulé "Pour un numérique soutenable", qui dresse onze propositions concrètes, mais non contraignantes, pour réduire l'impact climat. En ligne de mire : les smartphones à petits prix proposés par les opérateurs télécoms plus que la 5G elle-même.

4 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 21/12/2020 à 20:32
Signaler
Les antennes étant en général installées dans un lieu isolé eu hauteur donc idéal pour le soleil, ça ne pose aucun problème de les alimenter par des panneaux solaires et fini la polémique.

le 22/12/2020 à 0:49
Signaler
Vous parlez de ces panneaux hautement toxiques importés de Chine à l'entretien (cf. grèle, neige, etc) largement sous-estimé et à la rentabilité très incertaine (cf. ensoleillement)?

le 24/12/2020 à 16:53
Signaler
L.energie consommée par la. 5G n est pas due aux antennes mais à la fabrication des smartphones compatibles 5G et au fonctionnnement des datas center. Plus de débit =plus de transfert de datas = plus de datas center = plus d.electricite et plus CO2

à écrit le 21/12/2020 à 7:09
Signaler
Il faudrait peut-être rappeler au Haut conseil pour le climat que, dans le monde de Macron, et dans le monde réel plus généralement, il ne sert à rien. La 5G est un des piliers de la mise en place du Nom, vitale à la loi de sécurité globale, d'où ...

le 21/12/2020 à 9:58
Signaler
Les revolutions sont souvent le fait de gens eclaires... ici la betise regne, les extremes sont devenus ultras dans leur absence d'intelligence collective. La 5G : rien qu'au niveau medical avez-vous regarde son apport ? Et pour eviter des lois de se...

à écrit le 21/12/2020 à 1:10
Signaler
On s'inquiète seulement de l'empreinte carbone (en réalité la consommation en énergie électrique issue essentiellement de centrales nucléaires en France) de la 5G mais pas de la pollution radio de l'ensemble des émetteurs (tous G confondus) de la tél...

à écrit le 20/12/2020 à 19:05
Signaler
Le haut conseil pour la climatisation vient d'atteindre son climax !

à écrit le 20/12/2020 à 17:43
Signaler
je propose qu'on interdise le chauffage dans les appartements et maisons vu que ca rechauffe......... je propose aussi d'interdire les frigos, vu que je suis preoccupe de l'empreinte carbone de ces appareils, les gens n'ont qu'a manger de la nourritu...

à écrit le 20/12/2020 à 14:02
Signaler
Arrêter la 5G même si cela pourrait être fondé c'est comme arrêter les ventes d'armes, arrêter le football ou les JO, étant donné les enjeux financiers, les enjeux climatiques restent balayés pour le moment, il faudrait un autre monde ou une autre ci...

à écrit le 20/12/2020 à 11:35
Signaler
Je ne me sens pas du concerné par les décisions, recommandations de ce machin mis en place pour faire encore plaisir à quelques grandes G.... Pour ce qui est de la 5G j'attends non pas l'avis du machin mais plus ce qui pourrait être économiquement ...

à écrit le 20/12/2020 à 9:52
Signaler
Un déchainement de plus des pseudos écolos qui n'ont de but que la désindustrialisation de l'hexagone. Nous allons nous tirer une balle dans le pied de plus , cela devient la marque de fabrique de l'absurdistan français. Il faut savoir si notre pays ...

à écrit le 20/12/2020 à 9:08
Signaler
Les "écolos" sont anti-OGM, pour le Principe de Précaution, anti-nucléaire, anti tech (5G, compteur Linky).. Moi qui ai un comportement "durable", qui fait du bois, qui ai des panneaux solaires, qui réfléchit à mon empreinte, suis pour l'utilisation ...

à écrit le 20/12/2020 à 9:00
Signaler
10 novembre : La 5G commence à peine à être déployé à travers le monde que la course à la 6G a déjà commencé. Selon Yicai Global, la Chine vient de mettre en orbite 13 nouveaux satellites, dont le tout premier satellite 6G. Cette technologie prome...

à écrit le 20/12/2020 à 8:34
Signaler
Incroyable tous les problèmes que l'on pourrait régler si on arrêtait l'agro-industrie le tueur et pollueur de masse vu que les conséquences de la 5g sur l’environnement en comparaison sont ridicules. Alors pour garder cette activité obscurantist...

à écrit le 19/12/2020 à 20:25
Signaler
Ce n'est pas l'autre "covidé" qui disait que ceux qui sont opposées à la 5G, sont des amish ?

le 19/12/2020 à 20:53
Signaler
Vous vouliez que la France soit ld seul pays d'Europe sans 5G? Et l'impact des smartphone qui sont renouvelés trop souvent, il existe autant pour la 4G...

à écrit le 19/12/2020 à 20:18
Signaler
Richard d’orange a omis de nous le dire, puis l’a carrément nié, par cupidité. La France a besoin pour ces secteurs impactant de dirigeants responsables, capables de prendre des décisions éclairées. Pas de profiteurs cyniques et assoiffés d’enrichiss...

le 19/12/2020 à 20:55
Signaler
Et par hasard, vous n'avez pas un smartphone 4G ou une voiture thermique ? Qui pollue beaucoup plus que la 5G?

à écrit le 19/12/2020 à 19:49
Signaler
Un délire typiquement français de schmilbliks: haut conseil pour le climat , Comité theodule pour rien Haut conseil scientifique .. .........et plein d'autres Et qui paye tout ça : les impots du contribuable ! Que d'économies à faire en suppri...

à écrit le 19/12/2020 à 19:20
Signaler
Cela confirme mes craintes ! Plus que le réchauffement climatique, je redoute les décisions qui pourraient être prises, par précaution, pour l'éviter. Il y a aujourd'hui une petite musique anti-progrès qui commence à monter. Et elle ressemble de plu...

le 19/12/2020 à 22:09
Signaler
Une innovation n'est pas un progrès, visiblement vous avez encore du chemin à faire pour comprendre la distinction. Et le PIB est corrélé aux émissions de CO², donc effectivement, SI on veut donner une chance à notre espèce d'atteindre le 22e siècle,...

à écrit le 19/12/2020 à 19:10
Signaler
La 5G ... l'affaire est simple : d'un côté des gens qui se posent des questions : à quoi tout cela va servir ... de l'autre les enragés du pognon ... rien de plus.

le 19/12/2020 à 19:52
Signaler
LOL, ben tu pourras en parler à ceux qui sont dans les déserts médicaux et qui pourront se faire mieux soigner grâce à cette techno.

le 22/12/2020 à 0:52
Signaler
@Ping Vous soignez les vaches au champs électrique sous les lignes THT de RTE?

à écrit le 19/12/2020 à 18:10
Signaler
Qui compose ce fameux haut conseil? quelqu'un peut-il le dire? Merci d'avance

le 20/12/2020 à 8:57
Signaler
Il suffit d'aller sur wikipidea et tu as la liste.

à écrit le 19/12/2020 à 18:04
Signaler
"Il lance également un appel à la responsabilité des utilisateurs de smartphones." : L'occident sombre dans le ridicule. Pendant ce temps là, l'Afrique ...

à écrit le 19/12/2020 à 17:50
Signaler
L'idée est quand même de réduire significativement le transport physique avec les Télécoms...Donc plutôt que de systématiquement rejeter toute avancée technologique (ce qui est quand même aujourd'hui une posture hélas bien française à une époque où n...

le 19/12/2020 à 18:29
Signaler
globalement l informatique n a pas reduit les transport bien au contraire. Ca a permit de delocaliser en masse et s il y 30 ans on achetait des produits made in france (ou au pire made in europe) maintenant c est quasiment tout made in china

le 22/12/2020 à 0:55
Signaler
La seule énergie "propre" c'est hélas celle que vous ne consommez pas... à quoi bon chercher des arguments bidons pour soutenir la consommation?

à écrit le 19/12/2020 à 17:45
Signaler
Il y eut aussi une époque où les véhicules à moteur durent être précédées par une personne à pied portant une lanterne, en raison de leur danger "dont on s'alarmait" pour la population...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.