Nokia plus que jamais à la peine face à la concurrence

 |  | 558 mots
Lecture 3 min.
Sur la période de juillet à septembre, Nokia a vu son chiffre d’affaires reculer de 7%, à 5,29 milliards d’euros.
Sur la période de juillet à septembre, Nokia a vu son chiffre d’affaires reculer de 7%, à 5,29 milliards d’euros. (Crédits : Ints Kalnins)
Le géant finlandais des équipements télécoms a perdu du terrain, ces dernières années, face à ses concurrents Huawei et Ericsson. Samsung, le nouveau venu sur le marché, se montre de plus en plus menaçant.

C'est dans un contexte tendu que Pekka Lundmark, le nouveau patron de Nokia, est arrivé à la rentrée aux commandes du géant finlandais des télécoms. Depuis plusieurs années, ce fleuron européen a bien du mal à préserver son rang dans un contexte concurrentiel électrique. Les résultats trimestriels du groupe, dévoilés jeudi dernier, en témoignent. Sur la période de juillet à septembre, Nokia a vu son chiffre d'affaires reculer de 7%, à 5,29 milliards d'euros. Le bénéfice net, lui, a certes cru significativement, à 193 millions d'euros contre 82 millions à la même période l'an passé. Mais cette hausse est essentiellement la conséquence de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :