Plus-values immobilières : Hollande veut plus d'abattements à court terme

 |  | 501 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En deux interventions successives, François Hollande a esquissé ce que sera le futur dispositif fiscal sur les plus-values immobilières des résidences "non-principales". Si tout n'est pas encore acté, il semble acquis que les abattements seront plus importants à court terme pour fluidifier le marché.

Cela semble acquis, les abattements sur les plus-values immobilières vont être rehaussés à court terme. Le président de la République, François Hollande, a en effet, lors de deux interventions dimanche sur M6 dans l?émission Capital et vendredi devant la Fédération française du bâtiment, exprimé son souhait d?adapter la fiscalité des plus-values immobilières sur les résidences "non-principales" pour fluidifier au maximum le marché des transactions.

Exonération d'impôt au bout de 22 ans

Sur M6, il a annoncé qu?un propriétaire d'une résidence "non-principale" n'aura "plus besoin d'attendre 30 ans pour être exonéré d'impôt" lors de la cession du bien immobilier. "On va ramener ça à 22 ans, ce qui était le système précédent, et il y aura même un abattement exceptionnel pour l'année 2014", a précisé le président de la République.

Les services du ministère du Logement, en lien étroit avec Bercy et l?Elysée, planchent donc à la fois sur cet abattement exceptionnel, dont l?ampleur n?a pas encore été arrêtée, et sur un nouveau dispositif qui prévoiera des abattement significatifs dans des délais beaucoup plus courts que ce que prévoit le système en vigueur. Le projet complet sera présenté d?ici 3 semaines.

Un abattement linéaire et non plus progressif

Vendredi dernier, François Hollande a ainsi expliqué devant la Fédération française du bâtiment que "le nouveau système reposera sur des abattements linéaires, c'est-à-dire constants". Un retour en arrière. Sous le gouvernement de Lionel Jospin, un abattement linéaire de 5% chaque année au delà de la deuxième année de détention du bien immobilier s'appliquait. Cet abattement conduisait alors à une exonération totale de la plus-value après? 22 ans de détention.
Aujourd?hui, l?abattement pour durée de détention est en revanche progressif avec les années. Nul lors des 5 premières, il est de 2% par année de détention entre la 6ème et la 17ème année, de 4% entre la 18ème et la 24ème, et de 8% entre la 25ème et la 30ème.

Agir au plus vite

L?abattement exceptionnel de la première année réduirait encore davantage les contraintes sur les transactions à court-terme. Il pourrait même "s'appliquer dès le 1er septembre", a indiqué Français Hollande, qui a déjà souhaité accélérer les procédures parlementaires pour fluidifier les constructions de logements par voie d?ordonnance.
En fait, le plus vite sera le mieux. Car l'hypothèse d'une réduction de durée de détention pour exonération passant de 30 à 22 ans pourrait geler encore davantage les transactions. 

 

>> Pour aller plus loin:

>> Retrouvez toutes nos annonces immobilières

>> Découvrez le prix du m2 dans votre rue

>> Comparez les devis pour vos travaux

>> Réalisez votre diatgnostic immobilier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2013 à 13:35 :
ha ! les rigolos!!! ils reviennent sur le passé et en plus vont en mettre une couche car les sous ne rentrent pas.Normal premier pensait que trente ans sans abattement décourageraient les attentistes qui vendraient leur bien quand même.Manque de pôt les propriétaires se sont dit que dans dans trois ans au pire Normal premier et ses branquignols seraient virés et que l'on reviendrais à la situation d'avant , il suffisait d'attendre un peu et en plus ces années d'attente seraient gratifiées d'un abattement.Ce retour vers le futur ne changera rien au sort du père Ubu qui devrais quitter le magasin de porcelaine ou il joue' au tennis socialo avant qu'il ne soit trop tard pour lui et ses sbires
a écrit le 14/08/2013 à 20:08 :
sarkozy a perdu les élections à cause des résidences secondaires. 9 millions de foyers fiscaux en possèdent une. quand il a annoncé 30 ans il s'est planté une balle dans le pied car nous étions à 15 ans pour les plus-values. il faudrait ne pas dépasser 10 ans. c'est une évidence .on verra si Hollande a bien compris le message.
a écrit le 20/07/2013 à 10:07 :
Il a conservé les prélèvements sociaux, donc il n'a retiré que 15% !!!! Annonce bidon s'il en était une !!!! Président pas crédible !!!!! Discours faux !!!! C'est de l'arnaque.
a écrit le 20/07/2013 à 10:04 :
Totalement faux, il n'a pas supprimé la plus-value, il a conservé les prélèvements fiscaux !
a écrit le 18/07/2013 à 20:23 :
s'il veut vraiment faire ce qu'il faut comme dans de nombreux pays, la taxation ne devrait avoir lieu que pendant 10 ans pour des raisons faciles à comprendre et déjà explicitées tant de fois
a écrit le 19/06/2013 à 21:54 :
notre président est -il encore crédible!?
a écrit le 19/06/2013 à 21:44 :
Vous parlez comme la Cour des Comptes, "les retraités ont ont un patrimoine supérieur aux jeunes"! ça me rappelle les sketch de J-M Bigard où un couple arrive dans un restaurant et les serveur leur demande "C'est pour manger?".. Oui con....! Votre réaction est identique avec 25 années de différence, il est normal d'avoir un patrimoine supérieur!
Mais au lieu de faire ce constat simple, vous êtes-vous demandé comment ces ouvriers vous paraissent vivre mieux? Demandez-leur, avec la sagesse des gens simples, ils vous donneront peut être des leçons de gestion!
Réponse de le 19/06/2013 à 23:07 :
Réaction à l'emporte-pièce cher capcha ! :-) Où ai-je dit que c'était anormal ? C'est tout-à-fait normal d'avoir un patrimoine supérieur après une vie de travail (à moins d'être bien né !). Ce qui n'est pas normal, ce sont les plus-values exonérées, que ce soit en RP ou RS (après prise en compte de l'inflation et des travaux d'amélioration, et d'une manière générale les revenus du travail moins taxés que les revenus immobiliers (et ainsi que les successions, mais c'est un autre sujet).
Réponse de le 20/06/2013 à 15:35 :
Il fallait lire "plus taxés" évidemment ;-)
a écrit le 19/06/2013 à 21:30 :
Est-ce que M hollande et sa compagne souhaite céder des biens immobiliers?
Je n'ai
Aucune confiance envers les politiques. Pour moi tous corrompu! Nous sommes dans une monarchie!
a écrit le 19/06/2013 à 12:53 :
Augmenter la durée de taxation sur la plue value à 30 n'était pas stupide en soit, puisque cela ne concernait que les papy boomers seuls détenteurs de résidences secondaires. Il étaient donc coincés entre la succession ou l'obligation de vendre avec taxation. La baisser à 22 ans c'est faire un cadeau aux papy boomers, espérons que cela augmente l'offre de bien en vente et fasse baisser les prix. L'état a besoin des droits de mutations qui sont en ce moment en dégringolade.
Réponse de le 19/06/2013 à 14:35 :
a la la vous les jalousez ces fameux papy boomers pourtant sans eux vous ne seriez probablement pas la. depuis la 2 ° GUERRE MONDIALE ils ont pourtant bosse pour reconstruire et moderniser a coup de 40h/semaine vous vous avez les 35h avec 5 semaine de cp plus des rtt (pour certain) et bien moi j'ai 40 ans je bosse je gagne a peu pres bien ma vie et j'ai 2 baraques dont une en investissement pour ma future (peut etre) retraite ou pour transmettre a mes enfants et je n'envie pas vos "papy boomers" qui ont bosses comme des ko. et qui sont uses par le boulot
Réponse de le 19/06/2013 à 15:35 :
Je jalouse rien du tout, je constate juste que leur poids éléctoral en fait un véritable lobby. Après je constate également que des retraités de profession intermédiaires voire ouvrière vivent aujourd'hui mieux que des ingénieurs de 40 ans qui bossent non pas 35 heures mais plutot 40 au minimum. Dans les boomers je vise également de nombreux retraités à 55 ans. Ce qui, ne sera certainement pas notre cas.
Réponse de le 19/06/2013 à 16:08 :
le poids electoral n'est pas pire que les autres corporations comme les agriculteurs ou meme les partis politiques avec leurs adherents ou les fonctionnaires quand a leur vie ils ont profite d'une epoque favorable c'est tant mieux pour eux quand au travail les gens bossaient aussi plus que demande mon pere etait maçon et il partait le matin a 6 h et me faisait un bisous quand il rentrait vers 20h 20h30 apres son boulot plus la compta ect. c'est l'epoque qui veut cela peut etre que dans 30 40 ou 50 ans nos descendants profiterons d'une meilleure conjoncture et vivrons mieux et alors peut etre que leurs descendants le leur reprocherons
Réponse de le 20/06/2013 à 0:50 :
"GUERRE MONDIALE ils ont pourtant bosse pour reconstruire et moderniser a coup de 40h/semaine" : Petits joueurs... Les 35h et les maçons : Parlons-en! Pour les maçons, ils ont juste compté les heures différemment. Pour les cadres, ceux de mon entourage sont souvent aux 50h payées 35. Je vous laisse imaginer ce qu'il en est pour ceux qui subissent la pression du chômage sur des métiers non qualifié : La mienne faisait du 8h à 20h avec 20 minutes le midi, il a fallut lui assurer qu'on survivrait si elle se retrouvait de nouveau au chômage pour la pousser à rentrer dans le lard du patron! Vous avez peut-être connus une époque où un jeune sur quatre est au chômage pour savoir de quoi je vous parle? Par quelle magie pensez vous que la France se retrouve avec une très bonne productivité horaire? Sortez de votre bulle et voyez le monde tel qu'il est : Une jeunesse aux revenus siphonné par des retraités se plaignant de taxes sur leurs enrichissement sans cause par le biais de l'immobilier! Ils ont voté pour maintenir les prix à la hausse à coup de réductions fiscales et oublient désormais que derrière leurs PV, il y a un transfert de richesse en provenance des jeunes! Seul votre poids électoral explique que vous soyez déjà moins taxé que les entreprises et leurs salariés! Seul votre poids électoral explique qu'on ait mis en place des mesures fiscales pour lutter contre la baisse des prix qui s?amorçait en 2008/2009! Profitez-en et défendez vous en parlant de jalousie quand vous nous enfumez! Attendez vous juste au pire quand vous serez électoralement moins intéressant.
Réponse de le 15/08/2013 à 12:25 :
si nous^possedons notre residence ,c'est que nous avons bossés pour l'avoir et souvent sans prendre de vacances et en mettant les mains dans le beton et autres elements
a écrit le 19/06/2013 à 10:49 :
tout pays ne possedant pas de patrimoine quel qu'il soit est inexistant aux yeux du monde e de tout temps les peuples riches ou pauvres ont forges leurs propre patrimoine quil soit meuble;immeuble;social ou artistique il est donc du devoir de l'etat de le proteger de l'encourager et d'aider a le faire prosperer
Réponse de le 19/06/2013 à 14:20 :
Le patrimoine immobilier peut prospérer sans être extravagamment coûteux et sans que sa valeur augmente indéfiniment.
Réponse de le 19/06/2013 à 14:38 :
alors la je suis tout a fait d'accord mais a savoir pourquoi ça s'est mis a flamber a partir de 2001 et qui sont les responsables
Réponse de le 19/06/2013 à 16:09 :
Robien, Scellier, déduction des intérêts d'emprunt du revenu imposable, PTZ, PTZ+ dans le neuf et dans l'ancien, les taux d'intérêt qui baissent, les performances moyennes de la bourse et j'en passe ont progressivement fait de l'immobilier non plus un bien de première nécessité mais un investissement spéculatif.
Réponse de le 19/06/2013 à 16:41 :
ok c'est bien donc l'etat qui est responsable, alors je ne comprend pas certains posts qui s'acharnent sur "les vieux" ou les proprios car ils n'ont fait que suivre l'orientation gouvernementale au meme titre qu'un emprunt d'etat avantageux. il faut donc retablir l'equilibre sans pour autant surtaxer ceux qui ont cru bien faire en investissant leurs economies dans la pierre (je ne plaide pas pour moi "je ne fais que constater")
Réponse de le 19/06/2013 à 17:36 :
Les "vieux" comme vous dites ne sont directement visés, c'est la rente immobilière et l'enrichissement sans cause qui le sont. Et comme ce sont les "vieux" qui détiennent la majeure partie du patrimoine et qui profitent de la rente immobilière, je vous laisse conclure.
a écrit le 18/06/2013 à 19:47 :
Le vent de la main lourde de la fiscalié a commencé avec le gouvernement précédent qui comme tout bon politicien français sorti de l'ENA ou IEP ne connait qu'une chanson avec une seul TAXE. les imbéciles politiciens se rendent compte que leur ignorance du marché quelqu'il soit est à contrarion de leur anerie alors hop on taxe plus. Pensant ce temps les dégats sont importants en matière de croissance car tout immobilisme est en fait un déclin. On parle de M. Hollande concernant la taxe idote de 75 pour cent ou autres anti croissance mais le prédécesseur n'était pas mieux il avvait envoyé son collaborateur M. Fillon nous "bercer" avec son "surtaxé les grands patrons" puis le toutou classé dans les plus mauvais ministres européens le toutou M. Baroin qui lui disait "une contribution exceptionnelle" alors que cela soit du rose ou de bleu la chanson est la m^me TAXE TAXE. Lorsque je lis des critiques justifiées sur le gouvernement actuel et laissé croire que les autres étaient moins des hommes des taxes ou de la fiscalité je me dis que la mémoire fait défaut et je comprends mieux que des élections législatives ne font pas recette avec 60 pour cent d'abstentions. Croire dans un homme politique c'est croire au diable ou aux voyous.
a écrit le 18/06/2013 à 17:07 :
Cherchez l'erreur.
Vous gagnez de l'argent en travaillant : vous payez l'impôt.
Vous gagnez de l'argent en recevant des dividendes de vos actions : vous payez l'impôt.
Vous gagnez de l'argent grâce à la plus-value sur vos actions : vous payez l'impôt.
Vous gagnez de l'argent grâce à la plus-value sur votre gentilhommière : youpie ! pas d'impôt !
Et on se demande pourquoi ce bon M. Barroso ose taxer (si je peux dire) de réactionnaire un pays qui taxe tout, mais qui exonère l'argent gagné en dormant par ceux qui ont des résidences secondaires !
Réponse de le 18/06/2013 à 17:22 :
Vous dites n importe quoi ; il n a jamais été question de supprimer les pv sur residences secondaires mais ramener a 22 ans a l exoneration qui est un record en europe .
Réponse de le 19/06/2013 à 14:21 :
Tout a fait d'accord avec MALCOMPRENANT<. Dans cette affaire cux qui se font imposer;
ce sont ceux qui n'ont pas de SCI (Comme de nombreux Élus) je n'ai jamais compris mes
compatriotes est-ce de la JALOUSIE ? Lorsquemon épouse et moi travaillons, j'avais un
chef quidisait on prend l'argent (impots) où il se trouve, mais lui ne voyait pas qu'avec ses
cinq gosses il profitat lmieux de la Vie. La succession de mes parents est en indivision
je vais donc vendre un terrain à batir, l'ntretenir me reviendraitau minimum à 1000 euros
An. la vente ira à mes petits enfants. Moi je souhaiterais savoir comment certains élus,
en particulier de gauche ont pu amasser une fortuneconfortable. Dans ce pays il serait
souhaitable que ceux qui noius gouvernent apprenent à faire des économies, ce serait
là le changement. Il est vrai que Sarko a confortablement augmenté les impôts.
a écrit le 18/06/2013 à 15:15 :
Agents immobiliers : 1, France, 0.
a écrit le 18/06/2013 à 15:12 :
il faudrait imposer les plus values sur la résidence principale afin de tuer la spéculation et hop tous en HLM !
Réponse de le 18/06/2013 à 15:24 :
oui et hop vive lenine !
a écrit le 18/06/2013 à 13:05 :
Et si il baissait les droits de mutation...faut demenager pour trouver du boulot, pas d inflation etc etc...faites comme nos voisins...
a écrit le 18/06/2013 à 13:03 :
Des fois, je me demande si NS ne l'a pas fait exprès de taxer les PV sur les résidences secondaires afin de casser définitivement l'investissement locatif qui depuis courant 2010, rencontrait une désaffection des Français. En tout cas, si son intention n'était pas celle-là, il y a réussi on ne peut mieux. Même en 2013, cette mesure continue à mettre la pagaille dans l'investissement immobilier. A tel point, qu'un gouvernement socialiste, procède au rétablissement du système antérieur à la réforme de NS! Ce n'est pas vraiment une mesure dans le plan de campagne socialiste! Mais bon, il faut s'adapter à la situation ou plutôt enlever la megaboulette de NS. C'est ce que fait le gouvernement et cela va dans le bon sens, même si les critiqueurs habituels de tout ce que fait FH (qui critique pour critiquer), sont en désaccord . Là, ils veulent nous faire croire que c'est mieux les PV à 30 ans! La mesure concerne les propriétaires de résidences secondaires, plus les propriétaires-bailleurs ce qui fait un bon paquet de particuliers en France et dans un journal économique comme LT, lu plus ou moins par une frange de la population aisée, je viens lire du négatif par rapport à la mesure de FH sur les PV, en boucle quasiment. Les intervenants ici sur le thème des PV des résidences secondaires ne sont absolument pas représentatifs des propriétaires de résidences secondaires ou propriétaires-bailleurs, sinon les critiqueurs habituels de la politique de FH. C'est ce que je constate. On peut avoir ses idées politiques, mais quand même, critiquer pour critiquer c'est ridicule. Après un autre type de critiqueur, le jaloux locataire qui ne se rend pas compte que si des mesures fiscales n'avaient pas été prises pour favoriser l'investissement locatif, le parc immobilier serait encore plus décrépi et délabré et il y aurait encore moins de logements locatifs qu'actuellement et de fait il ne resterait que des logements très anciens, rénovés vite fait. Les Scellier et autres ont permis la construction de logements neufs pour la location privée ce qui en soit n'est pas mauvais et a accru le nombre de logement locatif. Mais le problème du logement n'est pas résolu.
Réponse de le 18/06/2013 à 15:44 :
Si, le retour à 22 ans faisait partie du programme du candidat Hollande, mais, un fois élu, le nouveau président semblait ne plus s'en souvenir. S'il voit enfin le jour, reste à savoir comment ce dispositif sera appliqué (aura-t-on enfin un retour à la prise en compte de l'inflation ?) et quel en sera le périmètre.
Mais franchement, j'ai du mal à comprendre la logique suivie. Ce qui serait bon pour stimuler le marché immobilier, ne le serait pas pour le marché du foncier non bâti ??? D'après certains articles paru çà et là, il semblerait en effet que le gouvernement veuille à nouveau "stimuler" les ventes de terrains à bâtir en privant leurs propriétaires de tout abattement pour durée de détention. Le tout, a fortiori, sans tenir compte de l'inflation et de l'érosion monétaire qu'elle provoque. Mesure qui est à l'exact opposé de celle préconisée pour le foncier bâti et pourtant déjà refusée l'an dernier par le Conseil Constitutionnel
Réponse de le 18/06/2013 à 18:02 :
a Sceptique. Pardon,vous avez raison il avait promis un retour à la normal pour les PV. Pour en savoir plus sur le périmètre, il faudra attendre 3 semaines et applicable en Septembre. Et il avait promis aussi une suppression des abattement plus le terrain à bâtir était détenu longtemps. Ce ne sont pas les articles parus ça et là seulement qui indique qu'il semblerait non c'est FH qui a dit sur Capital "Certains propriétaires gardent leurs terrains, la fiscalité va changer, on va pénaliser, plus on attendra, plus la fiscalité sera lourde." sauf que LT ne mentionne aucunement la question des terrains à bâtir dans cet article. La mesure de suppression des abattements, mais FH j'imagine a une autre idée, ou une mesure retoquée. Mais il prévient quand même. Après tout, les terrains sont horriblement cher, et s'il faut construire, il va falloir en trouver et ce n'est pas une mince affaire, si les propriétaires ne vendent pas! D'ici peu, ça va probablement couiner du côté des propriétaires de terrains à bâtir!!!
Réponse de le 19/06/2013 à 14:01 :
Je me trompe peut être, mais il me semble qu'aujourd'hui, se sont les propriétaires de terrains qui déposent en mairie l'autorisation de rendre ces terrains constructibles!
Si c'est le cas, je m'interroge sur le fait que ceux-ci les gardent plus de trois ans. Sauf si le prix est prohibitif!
Cela demande bien sur confirmation!
a écrit le 18/06/2013 à 13:02 :
Le gros malin met des barrages a tout et en supprime après qu'il s'appercoit des consequences .A croire qu'il n'a pas grand chose dans la tete puisqu'il est incapable d'anticiper .Quand le mettra-t-on a la porte avec ses accolites ?
a écrit le 18/06/2013 à 12:47 :
C'est bien d'encourager la vente mais cela ne résout pas le problème à l'achat, mais si cela pouvait faire baisser les prix par la concurrence, pourquoi pas!
a écrit le 18/06/2013 à 12:37 :
Que de jalousie dans tous ces commentaires! J'ai acheté une résidence secondaire à la campagne mais je ne suis pas proprio de mon logement en IDF. (la loi sur résidence secondaire s'applique quand même)- Heureusement que des gens achètent dans les campagnes et font marcher l'économie (artisans, participation aux impots locaux...)- Depuis la nouvelle loi, plus aucune maison ne se vend dans ma campagne alors que le marché était jusqu'à présent dynamique: résultat des maisons à l'abandon. Certains partent en voyage et d'autres préfèrent avoir un bien qu'ils rénovent. Pourquoi l'état se gaveraient-il sur ces derniers? avoir une résidence secondaire ne veut pas dire être riche! c'est parfois juste un choix budgétaire! Et c'est un choix qui coûte déjà cher en impôts!
a écrit le 18/06/2013 à 11:34 :
Sarko a perdu l élection en faisant passer les plus values a 30 ans et en plus en augmentant la CSg sur le capital ,ça ne passe pas auprès de son électorat ,perso je me retrouve avec un terrain bloque ,si la taxe est supprimée au bout de 22 ans ,je pourrai le vendre bientôt ,sinon je préfère le garder sans rien dessus.
Réponse de le 18/06/2013 à 15:56 :
Non ça passe pas ...et si demain FH proposait de revenir aux PV sur 15 ans comme partout en europe je voterai FH les doigts dans le nez ..FH a tenu sa promesse de revenir a 22 ans ..il m étonne .
Réponse de le 18/06/2013 à 16:10 :
a ex electeur:au vu de la conjoncture eco il n'a peut etre pas le choix!
a écrit le 18/06/2013 à 11:11 :
Que fait-il sur les donations à nos enfants, car à Montpellier ils sont en "galère" : que des boulots au SMIC ? Rien. Pouvoir donner 1 bien à ses enfants 100000 euros tous les 30 ans ! Eh bien on n'est pas pressé, sachant que l'on ne pourra le faire qu'1 seule fois dans sa vie !
Même chose si vous donnez la nue-propriété, tout en gardant l'usufruit.
Aussi nous assistons de + en + à ceci : les petits-enfants (28 ans) viennent occuper la villa de leur grand'mère partie en maison de retraite, 1 de mes neveu (29 ans) à RODEZ occupe la maison de ses parents DCD tous les 2 jeunes, et TOUT CECI sans QU'AUCUN DROIT notarial n'ait été fait.
Quant on leur dit, ils nous répondent qu'ils ne vont pas laisser partir LEUR BIEN de FAMILLE : après tous les commentaires (ci-dessous) c'est rassurant de voir encore des jeunes avec 1 tel esprit !
Si fera l'Etat si ces situations se multiplient, vu les TROP FORTES TAXATIONS SUCCESSORALES ?!
Réponse de le 18/06/2013 à 13:52 :
Il me semble effectivement (légalement) quasi impossible de garder une maison de famille, même quand tout le monde est d'accord. Tout est fait pour faire tourner les biens, matraquer fiscalement, pour que tout patrimoine soit forcément productif. Tout ceci au détriment de la construction de l'histoire familiale, et d'un mode de vie traditionnel. Donc je comprends l'attitude des gens que vous décrivez.
Réponse de le 18/06/2013 à 15:07 :
Il faut surtout offrir aux jeunes d'autres perspectives qu'hériter la maison de mamie.
Selon vous la solution semble être de les transformer en rentiers de l'immo comme leurs parents. Faciliter les donations pour perpétuer l'esprit de rente et donner des avantages indus aux gosses de riches par rapport à ceux qui n'ont pas la chance d'avoir des parents et grands parents fortunés et propriétaires non merci.
Il vaudrait mieux taxer de façon confiscatoire cette rente qui perpétuer les inégalités plutôt que de taxer le travail.
Réponse de le 18/06/2013 à 16:08 :
ce n'est pas parce que vous n'avez rien recu ni rien a ofrir qu'il faut etre aussi jalous et theoritien du "je n'ai rien je partage tout mais si j'ai quelque chose je ne partage plus rien"je vous rapelle qu'il y a beaucoup d'ouvriers qui sont proprietaire et qui veulent transmettre leur petit patrimoine a leurs enfants.vos mesures confiscatoires sont digne des grandes republiques communistes par contre il s'avere que les taxes sur le travail sont trop importantes mais ce n'est pas une raison pour taper sur les autres et ce pour justifier de votre incompetence a ne rien "epargner"
Réponse de le 19/06/2013 à 0:06 :
"je vous rapelle qu'il y a beaucoup d'ouvriers qui sont proprietaire et qui veulent transmettre leur petit patrimoine a leurs enfants" : Ils les envoient surtout dans les bras de guignols nés rentiers dans les zones d'activité! Fils d'ouvrier : Hériter ou être concurrencé par des héritiers, il faut choisir! Vos enfants s'en sortirons mieux dans un monde où chaque mètre carré du sol n'est pas la propriété d'une famille à travers des générations! Quelle tristesse de voir des ouvriers assez naïf pour croire que larguer 150 000 euros tous les 10 ans à leurs gamins, ça les concerne! Quelle tristesse de voir qu'ils oublient le sens du mot République, qu'ils oublient d'où provient la république, quand ils défendent le droit de quelques seigneurs à saigner leurs gosses pour peu qu'ils soient amener à travailler sur leur terre! Les pays où les droits de succession sont faibles sont généralement des monarchies! Ils sont loin d'être léger dans des pays où l'on vise un image de réussite personnelle en partant de rien! Pour ce qui est de vos successions : Si vous vous laissez l'intégralité de votre magot à vos enfants, ne venez pas me demander de vous payer votre maison de retraite! Vous voulez jouer en famille : Jouez en famille jusqu'au bout et nous verrons ce qu'il vous restera sans l'état qui vous "spolie"!
Réponse de le 19/06/2013 à 0:17 :
"Que fait-il sur les donations à nos enfants, car à Montpellier ils sont en "galère" : que des boulots au SMIC ?" : Et ils nous disent que nous sommes des ratés quand nous ne pouvons pas acheter un toit en IDF malgré des bons métiers et que nous devons notre misère à notre seul médiocrité... Bienvenu au pays où on pleurniche le sort des médiocres qui comptent sur des héritages pour se loger!
Réponse de le 19/06/2013 à 8:08 :
alors la franchement vous racontez n'importe quoi !non seulement cela en estt ridicule mais et au dela navrant !
Réponse de le 19/06/2013 à 8:11 :
si les personnes agees en maison de retraite n'avaient pas de "patrimoine" a vendre combien cela vous couterait il de payer leur fin de vie en maison de retraite ?
a écrit le 18/06/2013 à 10:57 :
l avenir est dans le parpaing c est bien connu...
Au lieu de soigner les baby boomers (car qui vend une residence secondaire a part eux ?) il ferai mieux de de pencher sur les problemes urgents de la france. Il faut taxer plus l immobilier et moins le travail, et non l inverse !!!
Réponse de le 18/06/2013 à 12:23 :
Pv exonerees au bout de 60 ans?
Réponse de le 18/06/2013 à 12:50 :
Ah vous croyez? Avec mon conjoint on a préféré "investir dans la pierre" plutot que d'avoir le dernier écran plat au le dernier I Phone! Ce sont les revenus de notre travail (déjà largement taxés) qui nous ont permis d'acquérir de l'immobilier. Nous ne sommes pourtant que fils et fille d'ouvriers. Tout n'est qu'une histoire de choix. C'est vrai nous n'avons jamais acheté ni cigarettes, ni alcool.
Et je n'appartiens pas aux baby boomers. Je suis d'une génération + jeune.
Réponse de le 18/06/2013 à 22:13 :
Je vous soutiens Nadia. Quant à cdf, il oublie que c'est notre génération qui avons payé pour l'élever et PAYONS ENCORE pour qu'il vive ! Cet intellectuel "de gauche" (j'en suis sûre) qu'il commence (comme nous) à se mettre au travail et à être aussi diplômé que nous (car nous n'étions pas 85 % à réussir notre baccalauréat à l'époque !) car si c'était le cas IL SAURAIT QUE LE CAPITAL EST A CE JOUR AUSSI TAXE QUE LE TRAVAIL. Mais bon, ILS ONT TOUS LE BACCALAUREAT, sauf que ça COMMENCE A SE RESSENTIR A TOUS LES NIVEAUX, la DEVALORISATION DE LEURS DIPLôMES !
Réponse de le 19/06/2013 à 15:27 :
ils ont que taxe taxe taxe

uls ferait mieux de fermer opera qui y va ici dans le peuple
a écrit le 18/06/2013 à 10:54 :
Le marché de l'immobilier a été déstabilisé par l'interventionnisme frénétique et la boulimie réglementaire des gouvernements successifs. Cet empilement de mesures contradictoires verrouille chaque fois un peu plus le marché aux dépens des acteurs les plus faibles. Même cette dernière annonce, qui semble vouloir fluidifier le marché, est en fait, de part son ciblage sur 2014, une mesure opportuniste pour augmenter à court terme les recettes. En effet, les recettes proviennent aussi des taxes, environ 5% du prix de vente, payées par l'acquéreur. L'impact de cette mesure sur les prix du marché immobilier sera temporaire et limité à une part du gain fiscal escompté sur la plus-value réalisée par le vendeur. Hollande crée une incitation fiscale pour stimuler les vendeurs, en espérant que le nombre de transactions rentabilisera l'opération du point de vue des recettes globales. L'année 2014 sera une année de soldes fiscales pour l'immobilier.
a écrit le 18/06/2013 à 10:44 :
En tout cas Hollande a au moins pris la bonne décision. Le système de Sarkozy était du jamais vu, il était passé de 22 à 15 ans et là de 15 à 30 ans sans tenir compte d'ailleurs de l'érosion monétaire. 78% d'abattement des 18 à 30 ans alors que tout le monde sait que la durée moyenne d'une acquisition est de 8 ans. Rappelons qu'en Belgique cet impôt n'existe même pas. Sarkozy a perdu l'élection en partie là dessus.En tout cas pour suivre la discussion de Laleu le pus gros rentier et celui qui prend le moins de risque dans l'affaire c'est toujours l'Etat.
Réponse de le 20/07/2013 à 10:38 :
Sarko n'avait que tendu une peau de banane, un piège à Hollande en sachant que Hollande aurait été ravi de le conserver et c'est aussi ce qu'il a fait ! Gagné, c'est ce que Sarko voulait : en mettant Hollande et les socialos dans le pétrin avec l'immobilier et le chômage par suite qui grimpe. Si Sarko avait été réélu, il aurait abaissé les plus-values à nouveau. Personne n'a vu ça ici avec des gens si intelligents ?
a écrit le 18/06/2013 à 10:09 :
Une mesure qui va dans le bon sens et voilà les fans d'UMP complètement bornés qui la critiquent tout de même. Ils préfèrent le programme de l'UMP : augmentation de 3,5 points de la TVA (super pour l'immobilier neuf !). Après la fiscalité sur-mesure pour les fils à papa et les fins de race, enfin des mesures pragmatiques.
a écrit le 18/06/2013 à 9:50 :
Après avoir détruit l'économie avec leur hédonisme cupide ainsi que la famille et les valeurs traditionnelles , les jouisseurs sans entraves comptaient s'enrichir sans cause grâce à la bulle immobilière . Les soixante huitards avaient oublié que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. Forts marris d'avoir "investi" dans des logements de médiocre qualité et mal situés (leur cupidité aveugle les a amené à acheter sans discernement pour profiter d'avantages fiscaux) ils en viennent à réclamer de nouvelles mesures dispendieuses pour soutenir les prix et soulager leur imposition. Il ne leur suffit pas d'avoir endetté la France avec leur comportement de cigales consommatrices compulsives et de profiter du plus grand hold up inter générationnel avec leur système de retraite Ponzi !
Réponse de le 18/06/2013 à 10:06 :
Tien il a remis son disque !
Réponse de le 18/06/2013 à 10:23 :
C'est tellement vrai : une génération qui se croit travailleuse alors qu'elle a crée 4.000 milliards de dettes et une génération qui se croit investisseuse alors qu'elle n'a produit que des bulles !
a écrit le 18/06/2013 à 9:46 :
Voilà encore de l'insécurité fiscale, on bidouille et on change les règles tous les 6 mois.... Cette fois cela va plutôt dans le bon sens, le message est clair : vendez et allez investir à l'étranger. Cela dit, il y a déjà beaucoup de biens en vente, et des troupes d'acheteurs potentiels qui attendent la baisse, de toute façon la dernière chose à faire dans ce contexte c'est d'acheter du neuf, Duflop ou pas.
a écrit le 18/06/2013 à 9:44 :
Le marché immobilier est peu ou prou dans une situation d'éclatement de bulle. Cette mesure est une tentative de stimulation des investisseurs pour maintenir la valeur grotesque de l'immobilier. Un bien surévalué doit un jour ou l'autre retrouver sa veleur réelle ceci est vrai pour les actions mais aussi pour la pierre.
Je vis en Allemagne dans une grande ville qui marche bien économiquement ici dans un quartier résidentiel un F3 de 100 metres carrés c'est autour de 200 000 euros. Comparez avec les prix en idf (ou le taux de chomage est effrayant)...
Réponse de le 18/06/2013 à 10:57 :
Je n'ai pas trop l'impression que beaucoup d'Allemands aient les moyens d'acheter même à des prix inférieurs à ceux de la France! C'est ce qu'il faudrait plutôt dire. En Allemagne, 43 % de taux de propriétaire c'est le taux le plus bas de toute l'Europe! Même la France qui a un des plus bas taux en Europe fait 56%. Votre exemple allemand n'avance en rien dans le débat, sauf à nous dire que les prix de l'immobilier sont bas, mais que bizarrement la majorité des gens restent locataires en majorité!! Comparer une ville allemande qui "marche bien" avec l'Ile de France, n'est pas comparable en soi dans le sens que l'IDF est très cher, c'est une constante. Cela n'avance à rien de prendre un exemple de pays ou l'immobilier n'est pas trop cher, mais où les gens n'achètent pas. Le problème en France est que si moins de gens investissent dans le logement locatif, et en IDF, le problème est criant même lorsque les Scellier fonctionnaient encore jusque fin 2010, est un non renouvellement du parc locatif, qui va encore être plus vieux et moins nombreux. Et là, c'est la catastrophe pour l'IDF au niveau accessibilité logement locatif. Contrairement à ce que vous dites, l'IDF a un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale!!! Vous ne demontrez rien du tout, surtout en affirmant taux de chômage effrayant en IDF, sinon un méconnaissance économique et démographique de la France!!!
a écrit le 18/06/2013 à 8:57 :
que pouvons-nous attendre en dehors de promesses illusoires..
a écrit le 18/06/2013 à 8:33 :
je ne comprend pas pourquoi on appele les gens qui ont des residences secondaire des rentiers car cela n'a souvent rien a voir moi par exemple je n'ai jamais investi en bourse parce que trop aleatoire et pas assez de connaissances donc trop dangereux j'ai donc eu la chance de pouvoir investir dans la pierre dans les annees 2000 2002 j'ai restaure la batisse et j'y passe mes vacances par contre si la vie devient peu favorable je peux vendre mon bien et il est hors de question que le fruit de mon travail revienne en partie a l'etat j'ai deja donne sous forme d'impots avec mon travail j'ai deja paye des taxes en tout genre aussi bien en local qu'en foncier ou meme la tva dans l'achat des materiaux de restauration bref j'ai deja donne et si on doit parler de rente alors oui je suis rentier car l'argent de la vente peux me permettre de ne pas crever de faim pendant la retraite au vu de ce qui se prepare "enfin si je peux la prendre un jour"il y en a qui ont une assurance vie d'autres qui ont un livret d'autres des actions . Moi c'est une valeur immobiliere il n'y a rien de capitaliste ni de profiteur sauf pour les jalous!!
Réponse de le 18/06/2013 à 8:57 :
Ben c'est ça un rentier : quelqu'un qui ne prend aucun risque !
Réponse de le 18/06/2013 à 9:07 :
Ce sont les neuneus , les assistés de l état qui sont eux même rentiers , qui appelle rentier les investisseurs locatifs . Je vous invite å regarder le profil type de l investisseur locatif et vous constaterez qu il est rarement rentier , dont les les ressources dépendent uniquement des loyers . Si la fiscalité française immobiliere est si élevée et punitive (pv isf unique en europe) ce n est pas pour rien : elle répond à une jalousie maladive des français à l egard de ceux qui réussissent . Les politiques droite ou gauche suivent bêtement les sondage pour satisfaire l opinion .
Réponse de le 18/06/2013 à 9:31 :
ne pas prendre de risque = rentier drole de façon de raisonner et ben non je ne suis pas rentier mais par contre avec femme et enfants je ne prend pas le risque de tout perdre en bourse ou autres investissement a risque et je me suis base sur un rapport de vie et de bien etre au lieu d'un rapport de fric=fric alors oui c'est vrai je prefere passer mes vacances dans ma petite maison de campagne plutot que d'avoir les yeux rives sur un ecran en regardant fluctuer des actions avec une calculette a la main
Réponse de le 18/06/2013 à 9:35 :
Marrant : encore un rentier qui se prend pour un entrepreneur et un investisseur alors qu'il ne prend aux
Réponse de le 18/06/2013 à 9:37 :
Les petits rentiers immobiliers aiment à se faire passer pour des investisseurs alors qu'ils ne prennent aucun risque et sont moins taxés que les entrepreneurs (qui eux prennent tous les risques, y compris de perdre leur maison...) en plus les petits rentiers sont les chouchous des politiques vu leur pouvoir de nuisance électoral.
Réponse de le 18/06/2013 à 9:40 :
et vous vous prenez quoi comme risque ?
Réponse de le 18/06/2013 à 9:58 :
quel rapport entre quelqu'un qui achete un bien immobiler et un entrepreneur ? il parait qu'en france il est ecrit quelque part le mot"liberte" donc chacun fait comme il veut au grand dam de certain d'ailleurs! quand aux chouchous des politique ben, voyons heureusement sinon ils n'aurait pas passe la pv de 15 a 30 ans donc argument non valable par contre ce qui est vrai c'est qu'il y a des rentiers pour faire travailler les entrepreneurs les artisants les commerces de materiaux et vous vous faites travailler qui a part jouer au loto tierce ou autres
Réponse de le 18/06/2013 à 10:01 :
Je viens de le dire ! Je suis surtaxé en ayant crée 4 emplois en CDI pendant que vous vous geigniez sur votre sort de résident secondaire !
Réponse de le 18/06/2013 à 10:51 :
ben fallait pas voyons !
Réponse de le 18/06/2013 à 11:25 :
vous etes surtaxe soit mais c'est entre votre ame et conscience que vous avez pris des risques et chacun est libre "encore"en france de faire de son argent ce qu'il veut de plus vous vous connaissiez les risques avant surtout pour les taxes moi j'ai investis dans l'immo non locatif grace aux fruits de mon travail en plus je peux vous dire que du point de vue "petit"entrepreneur il n'y a pas de quoi etre particulierement fier car dans les annees 60. 70. 80 ils en ont prites allegrement aussi bien des aides que des demandes des particuliers et je parle en connaissance de cause mes parents etant entrepreneurs je peux vous dire qu'ils faisaient partie de la bourgoisie du patelin avec tous les exces qui vont avec en 70. 75 c'est pas les ouvriers qui allaient aux sports d'hivers mais les gros"physique" "patrons" bouchers charcutiers boulangers couvreurs maçons et autres alors taper sur les proprietaires maintenant c'est oublier le passé
a écrit le 18/06/2013 à 7:55 :
Enfin une bonne mesure de François Hollande qui prend le contre-pied d'une mesure de gauche de Nicolas Sarkosy.
Cette augmentation très forte de l'imposition des plus-values immobilières par Nicolas Sarkosy, essentiellement pour des raisons politiques (casser son image de président des riches), était une erreur vécue par ses partisans comme une trahison.
Réponse de le 18/06/2013 à 8:34 :
Enfin en attendant, les baraques se vendent quand les proprios consentent à baisser les prix délirants qu'ils exigeaient il y a encore un an (ps : pas la peine de me traiter de communiste, je suis proprio depuis 1996). Tant mieux : ils paieront moins d'impôts sur les PV...
Réponse de le 18/06/2013 à 9:17 :
@mouais : vous n êtes peut etre pas communiste mais êtes vous favorable a l exonération des pv au bout de 30 ans quand toute l europe les exonèrent au bout de 10 ans? La seule question interressante est de savoir si cela a un lien avec le blocage des prix qui est aussi unique en europe.
Réponse de le 18/06/2013 à 9:41 :
Quand les prix se seront dégonflés, le problème des taxes sur les plus values sera moins aiguë pour les petits rentiers (ceux qui croyaient avoir gagné au loto en achetant des apparts mal situés et sur évalués, appâtés qu'ils étaient par les défiscalisation en Borloo Scellier etc.)
Réponse de le 18/06/2013 à 10:14 :
@@malcomprenant : 1 vous ne répondez pas a la question et 2 vous faites l amalgame entre investisseur type borloo scellier et possesseur de résidence secondaire .
a écrit le 18/06/2013 à 7:17 :
Sue sa lancée Mr Hollande pourrit revoir aussi le montant à la hausse des donations aux enfants et ramener leur fréquence à tous les 5 ans.Il s'agit d' une nécessité face aux difficultés rencontrés par les jeunes, les parents doivent pouvoir aider leurs enfants et transmettre de leur vivant sans taxation et sans avoir le système le plus injuste d'Europe.
Réponse de le 18/06/2013 à 7:31 :
Oui enfin transmettre avant ses 50 ans par exemple, parce que transmettre à 80 ans, ça n'a plus beaucoup de sens...
Réponse de le 18/06/2013 à 8:04 :
"Il s'agit d' une nécessité face aux difficultés rencontrés par les jeunes" : les difficultés du logement sont dans les prix de l'immobilier et des successions de 50 000 par ci, 100 000 par là, tirent ces prix vers le haut. Vous défendez surtout le droit de vos gamins à être mieux loger que des personnes travaillant plus. Vous défendez le droit de nous envoyer une concurrence déloyale dans les pattes quand nous partons les poches vides. Ensuite, vous trouvez juste que ce soit les enfants des autres qui payent vos pensions pour que vous puissiez aider vos assistés : Vous avez une notion bien à vous de ce qui est juste, vous nous prenez surtout pour des débiles.
a écrit le 18/06/2013 à 7:16 :
Pour remettre l'économie sur les rails, il faut encourager les gens à travailler, à investir et à s'investir, à créer, à s'élever, à s'enrichir et donc à enrichir la société, à s'épanouir, à se surpasser pour leur bien et pour le bien de tous. Matraquer fiscalement les forces vives de la Nation est un non sens. Ce ne sont pas les 5 millions de chômeurs, les 15 millions d'assistés, les millions de retraités, les millions de scolarisés, les presque 700.000 élus, qui produisent la richesse d'un pays bien au contraire. Si difficile à comprendre ?
Réponse de le 18/06/2013 à 7:30 :
C'est sûr : les rentiers immobiliers sont les forces vives de la nation ...
Réponse de le 18/06/2013 à 7:47 :
On n'est pas "rentier immobilier" par hasard, mais par du travail et une gestion active de son patrimoine. C'est méritoire et utile pour l'économie ... Mais plus stressant que le livret A ou les fonds euros de l'assurance vie !
Réponse de le 18/06/2013 à 7:51 :
Les rentiers immobiliers ne sont pas les forces vives de la nation, mais il ne deviennent rentiers que parce que le marché est saturé. Dès lors que l'on se rapproche de l'équilibre entre l'offre et la demande de logement, la population peut accéder à la propriété. Si elle accède à la propriété, la rente diminue. La rente se créer dans des situation de rareté exceptionnelle. la situation de rareté provoque le monopole. Le monopole provoque la rente. Bref, le socialisme contribue largement à la rente qu'il souhaite ensuite taxer. On créer un problème pour pouvoir dire qu'on le résout.
www.librepolitique.com
Réponse de le 18/06/2013 à 8:01 :
L'économie est un tout. Mais il n'y a que vous pour oser prétendre que les plus de 5 millions de fonctionnaires comme les millions écoliers, les millions de retraités, les millions de chômeurs, les millions d'assistés produisent la richesse d'une Nation. Pour devenir rentiers immobiliers- puisque c'est de cela qu'il s'agit d'après vous - il a fallu préalablement investir dans la pierre, faire travailler le bâtiment à travers plusieurs corps de métier et par la suite il faut encore faire souvent travailler les artisans pour l'entretien, la maintenance (réparations etc.) A votre avis si éclairé est-il préférable qu'une personne puisse vivre du fruit de son travail de toute une vie ou qu'elle rejoigne les millions d'assistés déjà en place qui progressent considérablement d'une année sur l'autre ? (Record des restos du coeur d'une année sur l'autre) Avec un raisonnement pareil, pas étonnant que beaucoup de nos compatriotes désabusés quittent le pays, comme les jeunes diplômés d'ailleurs. Les rentiers immobiliers ne sont peut-être pas les forces vives de la Nation mais ils participent encore activement à la vie économique de la Nation.
Réponse de le 18/06/2013 à 8:27 :
Ben voyons ! Les rentiers immobiliers le sont devenus en bénéficiant de niches fiscales qui ont permis à certains d'annuler leurs impôts sur le revenu pendant 10 ans ! En outre le système de la rente est complaisamment alimenté par les APL financées par les entreprises. Bref le secteur productif est sur taxé pour permettre aux petits rentiers de s'enrichir sur le dos des salariés qui les nourrissent en payant des impôts à leur place. Quant aux employeurs, ils déplorent dans les grandes métropoles que leurs salariés soient obligés de s'éloigner de plus en plus pour se loger, faute d'une offre de logement à prix décents. On marche sur la tête dans ce pays : tout pour la rente et des entreprises étranglées de taxes et impôts !
Réponse de le 18/06/2013 à 8:29 :
Pendant que les rentiers boomers franchouillards captent 70% du patrimoine et que les actifs consacrent jusqu'à 30% de leurs revenus pour se loger, les entreprises allemandes taillent des croupières à leurs concurrentes françaises surtaxées (il faut bien que quelqu'un finance la rente, n'est-ce pas ?)
Réponse de le 18/06/2013 à 8:46 :
Bon résumé... Après, ils sont "méritants" les pauvres... Ils étaient aux 39h!
Réponse de le 18/06/2013 à 8:52 :
vous dites n'importe quoi :travaillez et economisez au lieu de critiquer car a l'heure actuelle ce sont 'les boomers franchouillards "comme vous dites qui surportent l'economie si on les bride la consomation s'ecroule et vous :vous pleurerez!!
Réponse de le 18/06/2013 à 9:06 :
les niches fiscales comme vous dites ce n'est pas le"rentier"qui les a mises en place ce sont bien les gouvernements successifs alors adressez vous aux vrais coupables parce quand on vous donne un produit gratis il faut franchement etre co. pour ne pas l'accepter et c'est ce qui s'est passe dans les annees 70.80.90 ce n'est pas la faute des "rentiers" si vous n'en aveze pas pu ou voulu en profiter quand a la housse des prix de l'immo personne ne pouvait le prevoir et pour ma part lorsque j'ai inveti dans une maison ce n'etait pas dans le but du profit mais dans la securite a venir
Réponse de le 18/06/2013 à 9:09 :
En 1975 le SMIC était autour de 5,50F de l'heure et le montant moyen d'un loyer en France était entre 250F et 300F par mois, la vie n'était pas aussi bon marché que certains l'imaginent...
Réponse de le 18/06/2013 à 9:23 :
Vincent c'est vous l'assisté de service! Très bien , puisque vous le dites si bien, supprimons toutes les aides, en particuliers les aides "à la Pierre".
Réponse de le 18/06/2013 à 10:57 :
Supprimons le RSA et le MILLEFEUILLE d'AIDES SOCIALES non CONTRÔLE et envoyons-les au boulot, car c'est ce que nous avons fait !
Réponse de le 18/06/2013 à 15:07 :
aVincent Il y a une certaine part de personnes qui ont tendance à idéaliser le passé, sans l'avoir réellement connu. Je suis d'accord avec vous. D'ailleurs acheter une maison n'était pas facile. D'ailleurs dans les années 70 le taux de propriétaire était encore plus bas que maintentant 45%. Les maisons étaient très souvent sans confort, à refaire complètement, mais plus que complètement. Alors celui qui se lançait dans un achat, s'engageait dans des frais de rénovation énormes (à part s'il faisait tout doucement les améliorations et savait le faire ou dans ses connaissances avaient des professionnels. Les gens chauffaient au chauffage au feu à butane souvent et même au charbon. Les modernisations et renovation ça se faisait petit à petit. Après, les maisons ont commencé à étre équipées avec des feux au gaz, mais cela coûtait très cher. Ensuite le chauffage central s'est développé, mais cela coûtait une fortune! Même maintenant, c'est très cher. Et il a fallu isoler les maisons, car celui qui faisait une installation chauffage centrale très cher, s'il n'isolait pas bonjour les factures. La ruine en factures en plus de coût d'installation onéreux. A part, faire un cumulus électrique, tout cela coûte très cher encore au niveau installation. De là, que beaucoup de logements ont chauffage électrique et cumulus pour l'eau chaude, pour limiter le coût d'investissement initial lorsque c'est une location encore de nos jours! Puisque c'est le locataire qui va carburer pour payer les factures et non le propriétaire. Le propriétaire doit fournir eau chaude et chauffage s'il veut louer.
a écrit le 18/06/2013 à 6:57 :
ok prévoir même régime pour les actions.
Réponse de le 18/06/2013 à 7:07 :
Ben voyons : 22 ans pour les actions ...
a écrit le 18/06/2013 à 1:05 :
C'est une excellente décision pleine de bon sens. Ramener au plus vite (dès septembre) l'exonération d'impôts à 22 ans est très important. Bravo Hollande. Il fallait être complètement déconnecté de la réalité pour avoir (gouvernement Fillon) du jour au lendemain imposé une imposition de 15 ans à ... 30 ans sur les plus-values !!! C'était du grand n'importe quoi qui condamnait sans appel le secteur immobilier.
Réponse de le 18/06/2013 à 10:00 :
100% d'accord. Passer de 15 à 30 ans avec en plus l'essentiel des abattements les 5 dernières années était totalement idiot. Une mesure d'agité comme toutes celles que l'on a eu pendant 5 ans. Les acheteurs de Scellier ont été cocufiés par cette mesure.
a écrit le 17/06/2013 à 23:03 :
...et le marché va être totalement coincé jusqu'en 2014, bravo, même si jusqu'à la fin de son mandat cela aurait été bien pire...
a écrit le 17/06/2013 à 22:56 :
C est pas un thème digne d un président 95% des français n y comprennent rien a cette petite modification. Comme il n a aucune solutions pour les chômeurs il fait du cinéma avec ces petits outils de sa petite boîte de petit bricoleur. Un an pour presque rien déception total d un de ces electeurs
a écrit le 17/06/2013 à 22:45 :
Augmenter la fiscalité pesant sur le travail, alléger celles reposant sur l'immobilier. Taxer le productif, défiscaliser l'improductif. Conséquence jusqu'à maintenant ? La dette de la France ne diminue toujours pas, elle augmente. Les morts doivent-ils rembourser leur dette ? Non. Les vivants peuvent-ils refuser la dette des morts ? Pas s'ils sont des contribuables. Que retenir ? La pauvreté intellectuelle de certains ainés, ceux qui préservent leur vie en sacrifiant celle des prochaines générations. Dommage pour les livres d'histoire...
Réponse de le 18/06/2013 à 3:43 :
@generation ..et autres : j applaudi votre discours ! Sauf que c est n importe quoi ..il ne s agit en rien d un allègement de la fiscalité de l immobilier mais au retours d une fiscalité moins punitive mais restant encore très éloignée de ce que font nos voisins ; on aime citer l allemagne comme modèle en matière d immobilier alors sachez que l investissement locatif subventionné existe comme ailleurs et que les PV sont exonérées au bout de 10 ans . Pour la dette le rendement des PV exonérées au bout de 30 ans rapporte beaucoup moins compte tenu du blocage des transactions : c est l exemple type de l impôt tue l impôt . Mais surtout restez dans vos schémas idéologiques en pensant que l investissement immobilier n est pas productif : n omettez pas les emplois de ce secteur non délocalisable
a écrit le 17/06/2013 à 22:13 :
En Côte d'Ivoire, ils comprennent l'immobilier à la française!
a écrit le 17/06/2013 à 21:53 :
Au fait, a-t-on parlé de la fameuse liste hier soir ?
Réponse de le 18/06/2013 à 0:11 :
Oui, il demande à la voir... Vous pensez que cette liste vous permettra de faire revenir la droite des entreprises et d'être moins taxé que ces dernières en vous gavant de subvention dans l'immobilier?
Réponse de le 18/06/2013 à 7:54 :
La droite des entreprises. La droite a encore beaucoup à faire avant d'être la droite des entreprises. Votre méconnaissance de la droite est criante et la présidence de Nicolas Sarkozy n'a pas été des plus heureuses pour elles, donc pour les salariés.
www.librepolitique.com
a écrit le 17/06/2013 à 21:40 :
Le seul objectif de notre président a été d'obtenir le pouvoir et maintenant d'y rester avec les siens (promotion voltaire, son ex, ses amis comme Mr Bergé ...). Maintenant que la rente est assurée, il ne cherche plus qu'à gagner du temps (inversion de la courbe du chômage à la fin de l'année, ce dont personne ne sait ce qu'il a voulu dire ...). Le reste, càd les autres, les Français, il s'en moque éperdument et sûrement beaucoup plus que ce que l'on pourrait penser, oserais-je dire "royalement". Seul le pouvoir et l'argent l'intéressent comme tous les gens de cette oligarchie franco-française. Nous sommes en train de voir que notre système, qui l'a mis en place, est vicié à la base car capable de nommer un incapable comme président de la république là où nous devrions avoir un visionnaire et un homme capable de faire entrer notre pays dans ce nouveau millénaire.
Réponse de le 17/06/2013 à 22:15 :
Exact ! Depuis plusieurs dizaines d'années, nos institutions portent au pouvoir des gens dont il faudrait plutôt se prémunir. Paradoxalement, la professionnalisation de la politique favorise l'absence de stature et de vision et développe le conformisme et le court-termisme chez nos représentants.
Réponse de le 17/06/2013 à 22:46 :
Tous les gens de bonne foi fond le même constat Mais comment faire naître une démocratie sans tous ces énarques qui ne pensent pas a la France mais à leur petite chapelle et leur intérêt personnel. La suède et les pays du nord on des politiciens amateurs et ça marche très très bien. Ça nous évitera le pen qui pour moi est la seule alternative actuelle
Réponse de le 18/06/2013 à 7:11 :
Depuis 2002, à cause du calendrier électoral, les députés doivent leur élection au président, ils sont élus ou réélus simplement pour "donner une majorité" au président. Le nombre et le coût des députés apparaissent dès lors trop élevés. Par ailleurs, l'attente de l'élu providentiel et visionnaire risque de se prolonger. Son arrivée au pouvoir est improbable dans un monde médiatiquement balisé. Le profil des élus, en particulier au sommet, s'est donc adapté à ce nouvel environnement institutionnel et médiatique, et le résultat est désolant, au point que certains reportent leur espoir aux extrêmes. A défaut d'une sixième république, inversons déjà les législatives et la présidentielle pour affranchir les députés et redonner une chance à nos institutions.
a écrit le 17/06/2013 à 21:15 :
La politique fiscale à vue pour relancer l'immobilier, c'est du jamais vu. Une sorte de prime à la à la vente d'un logement. Casse-toi. Les français veulent une fiscalité à long terme car leur décision logement est à long terme.
Réponse de le 17/06/2013 à 21:37 :
"Les français veulent une fiscalité à long terme car leur décision logement est à long terme." : Bloquer un terrain en attendant que ce qui se fait autour lui donne de la valeur, c'est une solution logement peut-être? Ca va cinq minutes de pleurnicher la fiscalité non pas dans le logement, mais dans la spéculation immobilière. Il y a trop longtemps qu'elle est clémente et ça se passe au détriment du logement et des entreprises.
a écrit le 17/06/2013 à 20:47 :
Jusqu'à samedi il detricôtait les reformes Sarko. Maintenant il détricote les siennes. Quel bide!
Réponse de le 17/06/2013 à 23:41 :
Sans oublier ces reculades , la transparence des patrimoines des elus et ces engagements comme les 3% ,la réforme fiscale, la réforme de la finance et le summum plus d'impôts pendant le reste du quinquennat 2 semaines après une nouvelle taxe à travers le quotien familiale. Je comprend pas qu on puisse encore le croire 1 seconde
Réponse de le 18/06/2013 à 10:03 :
@Trochu : les 30 ans avant exonération sont une mesure de l'agité de service : SARKOZY (le type qui agit avant de réfléchir). Il fait donc bien de la détricoter.
a écrit le 17/06/2013 à 20:45 :
Il aime pas les riches, mais un peu quand même. La girouette fiscale, la nullité faite homme
a écrit le 17/06/2013 à 20:33 :
CA, c'est de la bonne "gauche" caviar : celle qui veut une plus forte concentration de richesse pour faire écrouler le système. Décidément, ils sont franchement TRES "bons"...
a écrit le 17/06/2013 à 20:08 :
Quelle belle bande d'incapables ! 3 changements de fiscalite en 3 ans, bienvenue au royaume des nuls en economie. eeeeuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhhhhhh
a écrit le 17/06/2013 à 19:55 :
C'est du grand n'importe quoi, il passe son temps à détricoter les précédentes réformes. Pour fluidifier le marché, il suffit de faire une fiscalité progressive sur la durée de la détention d'un bien immobilier..Ce n'est pas cette réformette qui va dissuader ceux qui captent le patrimoine ni rendre du pouvoir d'achat aux acquéreurs.
Réponse de le 17/06/2013 à 20:36 :
Je baisse le prix et vends en 2014...
Réponse de le 17/06/2013 à 21:34 :
@je vends pas je loue pas, je crains que cela ne suffise pas pour convaincre les acheteurs, ils ont un problème de tunes et de confiance en l'avenir, il y a une quantité de biens sur le marché, les" Robien" borloo, Cellier, arrivent à échéance.
il suffit de consulter les petites annonces, Hollande est déconnecté de la réalité, la seule raison logique , c'est de renflouer les caisses des départements et des communes en difficulté.
Réponse de le 17/06/2013 à 21:52 :
Qu importe cela reste une mesure de bon sens
Réponse de le 18/06/2013 à 0:18 :
Vous aurez gain de cause : Pas de PV, pas de taxe...
Réponse de le 18/06/2013 à 5:57 :
la baisse des prélèvements est enclenchée!et les français continuent a raler?
Réponse de le 18/06/2013 à 7:24 :
Il faut maintenant rétablir un droit du propriétaire à expulser un mauvais locataire rapidement.
a écrit le 17/06/2013 à 19:55 :
Qui va croire ces sornettes !!!
C'est de la pure PARLOTTE.
Exemple celui qui veut vendre va attendre et HOP au bout de XX ans AH c'est après 2017 et alors FH sera parti !!!
NON FH a trop menti IL N'EST PLUS CREDIBLE cia
a écrit le 17/06/2013 à 19:46 :
ce president parle des residence secondaire , mais il ya que les riches qui peuvent avoir des residences secondaires , donc un coup d'épee dans lot , il y a besoin d'electeur le bougre , ce pour cela , qu'il va faire passer le vote des etrangers en france avant 2014, vous allez voir , avec la deculottée qu'il ont pris à villeuneuve , faisons face en votans FN , il ne faut plus de gens comme cela en france , ce sont des detructeurs du pouvoir d'achat
Réponse de le 18/06/2013 à 0:40 :
Toujours ces réactions pleines de désinformation des frontistes qui rêvent d'une chienlit où ils pourraient faire leur beurre... Le vote des étrangers, ça concerne les élections locales! Les gens qui sont de trop sont ceux qui se font monter le bourrichon par des manipulateurs bien pire que les énarques!
Réponse de le 18/06/2013 à 9:56 :
non il n'y a pas que les riches qui ont une résidence secondaire. Acheter une "ruine" dans un coin délaissé de France , et la retapée tout au long de sa vie et selon ses finances pour espérer avoir un toit lors de sa retraite, c'est le choix de "pauvres" qui ne peuvent pas acheter une résidence principale et savent qu'avec leur petite retraite ils n'auront plus les moyens de payer un loyer. Malheureusement, allez vous promener dans la campagne française, et vous verrez tous les biens à vendre, car même cela, les "petits" ne peuvent plus y faire face....
a écrit le 17/06/2013 à 19:20 :
Ah! Ah! Ça a du lui faire mal quelque part.
Réponse de le 17/06/2013 à 21:29 :
Les cours de France télécom ou ou de GDF Suez ne pourront jamais être assez élevés. Hier j'ai commenté le débat sur Capital M6, sur notre devoir de nous libérer de l'arbitrage par les bouffons dans les entreprises publiques. Tant que nous ne pourrons pas nous défaire de ces bouffons ? CGT, CFDT, FO... ? les cours ne seront pas plus élevés qu'ils ne le sont aujourd'hui. Pas seulement ça, s'entend, mais TOUTES les entreprises victimes des bouffons. La petite partie vendu de l'ADP ne suffit pas, mieux vaut tout vendre ! Ce n'est cependant que la première phase, il faut prendre à partir de ça, une décision durable pour qu'on puisse rendre privé toutes les entreprises. Si vous ne vous conformez pas au souhait du peuple, ce n'est pas un siège que nous perdrons, mais bien la totalité en 2017.ôle Emploi, l'ANPE n'ont jamais été efficace et ne le seront jamais. Des tas de vérités sont encore à découvrir. L'agence de PE/ANPE manque beaucoup elle-même de formation. Ils sont tout le temps agressifs, ils insultent parfois, et ne respectent même pas les handicapés. Or, ils oublient que c'est grâce aux cotisations des chômeurs qu'ils peuvent travailler. La manière de former de jeunes employés, ne diminuera pas, amis au contraire, augmentera le chômage. Tous ces jeunes embauchés aujourd'hui ne sont déjà pas motivés, n'ont pas reçu de vrai formation ? ni de l'école, ni du lieu de stage ? et son irrespectueux envers leur supérieur, certains travaillent avec leur portable, leur baladeurs...des choses inacceptables au lieu de travail. Pour cette raison, le boulot décroché ne dure guère plus de 3 ou 6 mois. Ils sont obligés alors de se tourner vers Pôle Emploi. Mais pour en arriver à cette situation, ce n'est pas le jeune qui est directement responsable. Déjà à l'école, ils apprennent peu de choses, les professeurs n'assurent jamais les cours, les enfants traînent dehors, mes enfants n'ont pas eu cours pendant à peu près 30% de leur année. J'habite dans un quartier mixte et peut-être est-ce la raison de l'incompétence des profs ? Il faut faire en sorte de ne pas faire entrer les jeunes directement au travail, il faut leur donner une VRAI formation d'au moins six mois. Nous verrons alors quel sera leur comportement. Si l'état perd de l'argent, nous devons quand même envoyer ces jeunes, s'ils sont assez compétents, aux États-Unis, en Angleterre....pour qu'ils puissent connaître le vrai monde du travail. L'immobilier est bien plus important. Après la prise du gouvernement par le PS, nous avons mis les propriétaires à la porte. Les propriétaires sont toujours inquiets. Il faut savoir que les communistes et PS ont toujours été contre les propriétaires, les riches... parce qu'ils le veulent, les propriétaires le sont devenus, la même chose pour les riches. Ils ont beaucoup travaillé pour en arriver là. Avant de faire quoi que ce soit, nous devons les respecter. Pour sauvegarder notre immobilier, il faut prendre le tout soit-même en mains. Je ne peut m?immiscer dans le travail de gouvernement, mais de temps en temps il est bon de prendre des nouvelles sur l'avancement du travail accompli. Sinon, nous avons l'impression de tout lâcher. Un dirigeant comme MR. Stéphane Richard à la tête de Orange, c'est une bonne prise. Parce qu'il vole au-dessus de nous, le virer de son travail, ce n'est pas une solution pour développer notre économie. Et même si on le fait qu'est-ce que cela va changer dans l'affaire Tapie-Adidas ? Après être jugé, même si il est coupable, on doit d'abord chercher pourquoi il a été engagé, s'il était victime d'arbitrage... comme MR. Stéphane, si il il part, son remplacent, le temps qu'il comprenne sa responsabilité, six mois déjà se seront écoulés. Comment peut-on récupérer l'argent de six mois ? C'est une bonne décision pour garder le moral de nos économistes industriels.
a écrit le 17/06/2013 à 19:19 :
Si j'ai bien compris, il a bouffe son chapeau en direct sur M6. Reste plus qu'a supprimer l'ISF et on pourra causer avec lui
Réponse de le 17/06/2013 à 19:25 :
@gratias : faux ! Cela etait une promesse de sa part avant les elections ..Quand a l isf attendons que mr valls soit nommé 1 er ministre puisque lui aussi était contre l isf
a écrit le 17/06/2013 à 19:01 :
Il serait bien de rappeler que pour toutes les ventes (résidence principale ou non) l'état prend 5% du montant de la transaction (droits d'enregistrement). Cela rapporte beaucoup plus que l'impôt sur les plus-values. C'est ce taux qu'il faut baisser pour encourager les transactions.
Réponse de le 17/06/2013 à 19:21 :
Il suffit d'adapter les taxes et d'accuser des manques à gagner pour permettre aux rentiers subventionnés de s'engraisser un peu plus. Il est grand temps de faire fondre ces PV en passant en mode dissuasif : Si vous n'êtes pas content, investissez dans les entreprises au lieu d'attendre des mesures de soutien pour votre marché libre et subventionné! Vous n'avez que la loi du nombre qui justifie ce clientélisme, vous ne servez strictement à rien dans l'économie.
Réponse de le 17/06/2013 à 20:16 :
@JeanPhi L'objectif de Hollande n'est pas de fluidifier le marché au sens où vous l'entendez c-a-d faciliter la mobilité des personnes. Son objectif est l'augmentation des recettes à court terme par l'augmentation du nombre de transactions quitte à réduire temporairement la fiscalité. Concrètement, Hollande fait des soldes fiscales pour faire rentrer du cash dès que possible dans les caisses de l'Etat, des départements et des communes.
a écrit le 17/06/2013 à 18:54 :
Si on veut fluidifier le marché il faut diminuer les taxes d'enregistrements qui sont contre productives car elle découragent la mobilité. Pourquoi est-on taxé si on vend un appartement à Nantes pour en acheter un au même prix à Rennes (car on a changé de travail).
a écrit le 17/06/2013 à 18:49 :
Diable, se serait-il rendu compte de la stupidité de sa politique fiscale ? Je rêve !
Réponse de le 17/06/2013 à 19:18 :
@robert : j ai souvent été la premier à dénoncer sa politique fiscale mais dans ce cas précis la stupidité émane de la droite qui a alourdi les pv de façon brutale ( de 15 à 30 ans) et cela a eu comme conséquence de bloquer totalement le marché immobilier . J ai aussi constaté qu aucun élu UMP ( Coppé fillon ..) n émettait l idée de revenir sur cette stupidité qui leur a couté pourtant si cher en 2012 .
Réponse de le 18/06/2013 à 9:38 :
tout a fait d'accord ma maoison arrivait a l'echeance des 15 ans quand le gouvernement a tout change ce qui fait qu'au lieu de vendre JE GARDE!! et cela le temps qu'il faudra
a écrit le 17/06/2013 à 18:26 :
On augmente les taxes... on bloque le marché... on affiche un fenêtre d'opportunités... et on précipite la chute du marché... Bravo flanby !
Réponse de le 17/06/2013 à 18:54 :
C'est surtout le niveau de prix délirant qui bloque le marché. Enfin bref, vous ne voulez pas comprendre. Perso je m'en tamponne le coquillard car je suis proprio depuis 96...
Réponse de le 17/06/2013 à 19:28 :
Le blocage vient effectivement de Flamby : Il a cessé de dopé les prix à la hausse avec nos impôts. Mais bon, les futurs tondus par l'explosion de la bulle remercient encore celui qui leurs à permis de suivre les prix jusqu'à 100 à 200% de PV par le biais de Scellier et de PTZ... Le blocage était annoncé depuis l'exclusion des primo-accédant par la flambée des prix. Constatons que la courbe du chômage suit les prix de l'immobilier et félicitons la droite des propriétaires!
Réponse de le 17/06/2013 à 22:47 :
Et dire que nous avons eus 47/100 d' électeurs qui ont redemandé de l'UMP en 2012, je veux pas être grossier mais des gens à la botte des lobbys ça doit gerber d'un gouvernement au plus tôt.
a écrit le 17/06/2013 à 18:25 :
PS : le meilleur allié du front national
Réponse de le 17/06/2013 à 18:56 :
Vous pouvez toujours rêver, ça ne coûte rien et ça vous redonne peut être espoir en l'avenir. Mais soyez bien conscient que vous ne représentez que vous-même.
Réponse de le 28/10/2013 à 11:49 :
Malcomprenant a écrit "Vous dites n importe quoi ; il n a jamais été question de supprimer les pv sur residences secondaires mais ramener a 22 ans a l exoneration qui est un record en europe" .

Il serait pourtant opportun de supprimer cet impôt sur les plus values car dans ce cas, il y aurait des ventes, de terrains, d'appartements, de maisons, etc ...

Ces ventes s'accompagneraient de rachats d'autres biens, de travaux dans les logements acquis ou de constructions sur les terrains, ou de dépenses de l'argent reçu à l'occasion des ventes (He oui, il y en a même qui claquent leur pognon).

Quoi qu'il en soit, que les gens claquent ou pas leur pognon, ce qui fait tourner l'économie et qui crée des emplois, c'est l'argent qui "circule".
C'est pour cela qu'il faut favoriser les mutations et non pas les décourager.

Nos Enaques ne comprennent décidément RIEN. Ils calculent qu'en augmentant le taux de l'impôt ou augmentant la durée de détention des biens, il feront rentrer de l'argent dans les caisses de l'état.
Sauf que lorsqu'il n'y aura plus de mutations, il ne rentrera plus RIEN.
Bravo les grosses têtes creuses.
Réponse de le 04/11/2013 à 18:20 :
je suis invalide et j ai hérité d un bien d une valeur de 350.000E
Je n ai qu une petite pension de 500E
Je ne me plains pas, mais je vais devoir payer 34% sur les 350.000E?
c est cela?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :