Niches fiscales : bataille au sein de l'UMP sur les emplois familiaux

 |   |  180  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le député UMP Claude Goasguen demande ainsi à ce que les "emplois familiaux" soient épargnés pour ménager les classes moyennes en vue de l'élection présidentielle de 2012.

Même au sein de la majorité, le projet de "coup de rabot" général de 10% sur presque toutes les niches fiscales, ces réductions d'impôts au nombre de plus de 400 pour un montant de quelque 75 milliards d'euros, voulu par le Premier ministre François Fillon, suscite des critiques.

Le député UMP Claude Goasguen demande ainsi à ce que les "emplois familiaux" soient épargnés pour ménager les classes moyennes, "le nerf de la bataille" pour l'élection présidentielle de 2012.

Cet élu de Paris aurait martelé qu'il faut  "classer les priorités" et "ne pas toucher à l'emploi familial" (crédits d'impôts pour l'emploi d'un salarié à domicile...).

François Fillon lui a répondi : il n'est pas question de supprimer (les niche s pour) les emplois familiaux. Mais est-ce qu'un coup de rabot de 10% aurait des conséquences dramatiques? Avant de se prononcer, il faut regarder". Le patron des députés UMP, Jean-François Copé, a reconnu qu'il y aurait "des débats" sur ce dossier, lui étant favorable à cette coupe générale de 10%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :