Le crédit d'impôt recherche ne sera pas modulé au profit des PME

 |   |  153  mots
Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME et à l'innovation Copyright Reuters
Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME et à l'innovation Copyright Reuters (Crédits : Nicolas Reitzaum)
L'idée évoquée d'un Crédit d'impôt recherche modulée en fonction de la taille de l'entreprise est une "piste écartée" assure la ministre des PME , Fleur Pellerin

 La ministre déléguée aux PME Fleur Pellerin a écarté jeudi soir l'idée d'une modulation du crédit d'impôt recherche (CIR) en fonction de la taille des entreprises, un temps étudiée pour éviter que les grandes entreprises ne bénéficient d'un "effet d'aubaine".

"C'est une piste qui a été évoquée mais qui a été écartée", a déclaré à l'AFP Mme Pellerin, en se réaffirmant "très attachée à ce qu'il y ait une stabilité" juridique et réglementaire pour les entreprises sur ce sujet. Répondant un peu plus tôt lors de l'université d'été du Medef à une question sur la possibilité de moduler le CIR, Mme Pellerin avait dit: "C'est une piste qui a été évoquée parce qu'effectivement les réformes récentes du CIR, notamment le déplafonnement, ont eu des effets d'aubaine importants pour les très grandes entreprises".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/09/2012 à 19:55 :
Le crédit impôt recherche est sans doute la pire les malhonnêtetés intellectuelles pour les PME, qui n'ont strictement rien à y gagner.
Sauf à se ruiner dans la recherche fondamentale, qui pourrait dire qu'un CIR est interessant pour une PME, alors que toute recherche appliqué, sera systématiquement remise en cause dans les 3 ans par l'administration.
Sauf, pour quelques exceptions de start up de la R et D, le CIR est bien une mesure ANTI PME, montrant pour ceux qui ne l'aurait pas encore bien compris, tout le mépris de la haute administration ( et des politiques ) pour ceux qui innove vraiment en créant de la richesse....
a écrit le 03/09/2012 à 18:15 :
Je suis entrepreneur (une PME de 15 personnes) et considère que Mecatroid a parfaitement raison. Les grands groupes ont des moyens de pression sur le gouvernement qui a peur des plans sociaux, voilà pourquoi notre jolie Ministre a reculé (hélas). Mais Sarko malheureusement avait aussi fait de même.
a écrit le 30/08/2012 à 20:21 :
Enfin une réaction à l'absurdité actuelle. Il y en a beaucoup qui oublient un peu vite que le crédit d'impôt recherche est payé par les contribuables français, qui en ces périodes de crise ont autre chose à faire de leur argent que financier des pseudo-innovations des grands groupes du CAC40 et de leurs richissimes actionnaires. ce fameux CAC40 qui ne paye que 10% d'impots sur les bénéfices alors que les autres se font harceler pour payer leurs 33%. Où est la justice ? Après on se demande pourquoi les petites sociétés américaines de la High Tech deviennent des géants et que nos petites sociétés n'arrivent pas à financer leurs vraies innovations. En définitive, une seule chose à faire : Le Small Business Act => 1) le Crédit d'Impot Recherche réservé aux structures de moins de 10 millions d'euros de CA par exemple 2) Entre 2% et 5% des contrats publics réservés à des prestataires et fournisseurs de moins de 10 millions d'euros. Ce sera déjà un énorme pas en avant.
Réponse de le 04/09/2012 à 15:51 :
Entièrement d'accord avec Mecatroid. Qui bénéficie plus de cir? les banques !!!
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2999
http://jeanpaulmartin.canalblog.com/archives/2012/02/14/23523674.html
Réponse de le 04/09/2012 à 23:30 :
"en France on a préféré les 35 h : il faut choisir : ou le social, ou la recherche "
Grotesque. Votre propos tenait la route jusqu'à la dernière phrase, où on retombe dans la conversation de bistrot, et le hors sujet total.
a écrit le 30/08/2012 à 19:25 :
juste une question : c'est pas eux qui pleurent que sanofi ferment un centre de r&d? bon ils vont bien trouver des pme de 3 personnes pour remplacer tt ca, non?
a écrit le 30/08/2012 à 19:24 :
au moins ca va leur couter pas trop cher !!!!!!!!!! ce qu'ils oublient c'est qu'il ft innover, et commercialiser a travers la planete, et ca des pme de 49 salaries, c'est pas leur fort ( ft pas depasser ce seuil sinon, on a un syndcat qui fait la lutte des classes pour couler la boite)...........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :