1000 milliards de dollars : le montant (record) des dividendes versés en 2013

 |   |  375  mots
Dans le top 5 on trouve Royal Dutch Shell, Exxon Mobil, Apple, China Construction Bank et HSBC.
Dans le top 5 on trouve Royal Dutch Shell, Exxon Mobil, Apple, China Construction Bank et HSBC. (Crédits : Reuters)
Plus de 1.000 milliards de dollars de dividendes ont été distribués au titre de l'année 2013 dans le monde. Les pays émergents représentent une part croissante du gâteau mais l'Amérique du Nord reste le premier contributeur.

Nouveau record pour le gâteau mondial des dividendes en 2013. Les sociétés cotées ont pour la première fois versé plus de 1.000 milliards de dollars de dividendes cette année, selon un rapport publié lundi par la société d'investissements Henderson Global Investors. En hausse de seulement 2,8% par rapport à 2012, ce montant témoigne cependant d'une croissance fortement ralentie - la plus faible depuis 2009.

Recul de l'Europe, boom des émergents

Un des traits marquants de l'étude est la part croissante des pays émergents comme source de revenus pour les investisseurs. En 2013, les sociétés installées dans ces pays ont versé des dividendes plus de deux fois supérieurs à ceux payés en 2009, pendant que le montant global n'augmentait que de 40% sur la même période. A l'inverse, la contribution des entreprise installées dans des pays européens (Royaume-Uni exclu) est passé de 30% du total des dividendes en 2009 à 22%.

L'index utilisé prend le terme de "dividendes" au sens large. Il ne compte pas seulement les revenus versés aux actionnaires extérieurs, mais comprend aussi les paiements aux gouvernements et aux familles qui possèdent des participations importantes d'entreprises.

Cette méthodologie favorise certaines compagnies de pays émergents, à l'instar de China Mobile ou China Construction Bank Corporation. Ces dernières ont versé 10,4 milliards de dollars de dividendes en 2013, contre 2,7 milliards quatre ans plus tôt. L'Asie-Pacifique a également connu un boom grâce aux entreprises australiennes et hong-kongaise, avec des dividendes distribués en augmentation de 73% sur cette même période.

Le secteur financier, plus gros contributeur

L'Amérique du Nord continue cependant de mener la danse, avec des géants comme Exxon Mobil et General Electric, et représente à elle seule un tiers du gâteau total en 2013. De façon générale, souligne le rapport, "le top 10 des plus gros contributeurs représente presque 1 dollar pour chaque 10 dollars" versés.

Le top 5 est constitué de Royal Dutch Shell, Exxon Mobil, Apple, China Construction Bank et HSBC. La plus grosse contribution sectorielle vient des établissements financiers. Ils ont versé plus de 200 milliards de dollars de dividendes en 2013, en croissance de 14,2% par rapport à 2009.

                Contribution régionale en 2013, sur un total de 1.000 milliards de dollars :

henderson

                                              (Source : Henderson Global Investors)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2014 à 15:18 :
Combien le QE l'année passé?
a écrit le 24/02/2014 à 14:23 :
Très juste, La vérité. Et c'est SANS ce qui se "sauve" dans les paradis fiscaux et autres corruptions. Qu'ils tuent le réel, ils se tueront aussi.
a écrit le 24/02/2014 à 11:40 :
Ne soyons pas étonnés qu'aprés cela il n'y a pas d'argent pour les salariés , la sécurité social et les retraites , tout pour ceux qui ne font rien et vivent uniquement du capital qu'il augmente au détriment du travail !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :