La Tribune

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Copyright Reuters
latribune.fr avec Reuters  |   -  368  mots
Valeurs bancaires, Dexia, Alcatel-Lucent, Michelin, Mercialys,...

* VALEURS BANCAIRES - Les projets de recapitalisation des 31 établissements de crédit qui en ont besoin n'affecteront pas la croissance économique, la plupart d'entre eux prévoyant de combler leurs déficits en capitaux via des mesures directes plutôt que par des cessions, a estimé jeudi l'Autorité bancaire européenne (ABE).

Par ailleurs, les ministres des Finances de la zone euro se sont montrés prudents au sujet de l'accord trouvé en Grèce sur un nouveau programme de réforme.

* DEXIA, la banque franco-belge en cours de démantèlement, tiendra un conseil d'administration vendredi en début d'après-midi, dont l'ordre du jour inclura sa filiale Dexma, a déclaré jeudi à Reuters un porte-parole de l'établissement bancaire. et

* ALCATEL-LUCENT a dit viser une marge d'exploitation ajustée supérieure à celle de 2011, après avoir dégagé un résultat d'exploitation ajusté de 610 millions d'euros l'an dernier en 2011 pour un chiffre d'affaires de 15,696 milliards.

* MICHELIN a fait état d'un résultat opérationnel de 1.945 millions d'euros en 2011 et dit viser pour 2015 un résultat opérationnel porté à 2,5 milliards d'euros. Michel Rollier, président du groupe, proposera à l'AG du 11 mai de quitter ses fonctions et sera remplacé à cette date comme prévu par Jean-Dominique Sénard.

* MERCIALYS a dévoilé jeudi soir une nouvelle stratégie et annoncé la distribution d'un dividende exceptionnel de 13,59 euros par action, un projet qui conduira son actionnaire majoritaire CASINO à ramener sa participation entre 30 et 40%.

* LEGRAND a annoncé jeudi le rachat de la société indienne Numeric UPS, spécialiste des onduleurs de petite et moyenne puissance, une acquisition autofinancée dont le montant n'a pas été dévoilé. Numeric UPS, qui emploie 2.500 personnes, réalise un chiffre d'affaires de près de 80 millions d'euros.

* REXEL a annoncé proposer un dividende en hausse de 62,5% à 0,65 euro par action au titre de son exercice 2011, le groupe ayant enregistré l'an dernier une rentabilité record avec notamment une croissance de 39% de son résultat net, à 319 millions d'euros.

* DERICHEBOURG a enregistré une baisse de 6,6% de son chiffre d'affaires pour son premier trimestre fiscal 2011-2012, à 810,5 millions d'euros, dans un contexte de ralentissement de la croissance économique, mais demeure prudent dans la formulation de ses perspectives à court terme.

Réagir