Exercice 2016 "décevant" pour le numéro un mondial de la bière

 |   |  177  mots
(Crédits : <small>Reuters</small>)
Anheuser-Busch (AB) InBev, numéro un mondial de la bière, qui a bouclé fin 2016 sa fusion avec SABMiller, a annoncé jeudi un bénéfice net en chute de 43% en 2016, à 4,85 milliards de dollars.

"Quand nous n'atteignons pas nos objectifs, nous en assumons la responsabilité. Les résultats de l'exercice 2016 ont été décevants, si bien que la plupart des membres du comité exécutif ne recevront pas de prime cette année", écrit le groupe dans son communiqué.

Cette chute s'explique par "une hausse des coûts financiers nets" et "des effets de change défavorables", explique le groupe dans un communiqué. Sans donner d'objectifs précis pour 2017, le groupe dit envisager "l'avenir avec confiance" grâce à la fusion avec SABMiller, dont le processus d'intégration est "bien engagé".

"Avec nos nouveaux collègues, notre ambition reste de bâtir une société qui durera - pas seulement dix ans, mais au moins pendant les 100 prochaines années", est-il souligné.

L'excédent brut d'exploitation (EBITDA), qui sert de référence pour les prévisions internes, est resté stable sur un an (-0,1%), à 16,75 milliards de dollars, à cause d'un "très faible résultat au Brésil au second semestre".

Le chiffre d'affaires a progressé de 4,4%, à 45,52 milliards de dollars.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2017 à 15:29 :
nous vivons vraiment dans un monde de m................!
ils sont mécontants car ils n'ont pas atteint les objectifs
mais quand on regarde les comptes de plus près
leur marge avant impots est de 30% (comme hermès)
disons que dans quelques semaines ils vont annoncer un plan social.....
les bras m'en tombent

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :