François Hollande réaffirme qu'il ne se représentera que si le chômage baisse

 |   |  412  mots
François Hollande jure qu'il fera de la baisse du chômage le critère de sa candidature pour 2017.
François Hollande jure qu'il fera de la baisse du chômage le critère de sa candidature pour 2017. (Crédits : DR)
Sur France Inter vendredi, le président de la République a confirmer que la baisse du chômage sera le critère de sa candidature à sa propre réélection. Il a repoussé l'idée d'une primaire, pour l'instant.

Interrogé vendredi 19 février sur France Inter dans l'émission « Le Téléphone sonne », le président de la République François Hollande a confirmé qu'il ne sera pas candidat à sa propre réélection s'il n'y a pas de « baisse du chômage. »

Baisse du chômage : le critère

« Je me suis engagé personnellement. J'ai dit que je serai jugé sur cette question-là. Je ne me déroberai pas. Je n'ai de ce point de vue-là qu'une seule parole. J'ai été candidat pour que nous créions les conditions pour qu'il y ait une baisse du chômage et il doit y avoir une baisse du chômage. Et s'il n'y a pas de baisse du chômage, vous savez quelles conclusions j'en tirerai", a martelé sur les ondes.

Quand se présenter ?

Interrogé sur le moment auquel il déclarera sa candidature éventuelle, François Hollande s'est montré très évasif :

« je suis président de la République, je le suis pour la période qui va jusqu'en mai 2017. (...) Je peux ne pas être candidat, je peux être candidat. Je ne me déterminerai qu'au moment où je penserai que ce sera le temps d'y parvenir ».

La primaire ? Non merci

Concernant une éventuelle primaire à gauche, réclamé par une partie des députés du PS et plusieurs organisations de gauche, le président de la République a éludé la question, mais il n'a pas réellement caché son opposition à cette procédure.

« Je ne suis pas dans cette situation. Je suis président de la République. Nous sommes à 14 mois d'une élection, et je vais rentrer dans ce type de réflexion, d'organisation ? Mais qu'est-ce qu'on penserait de moi ? Je ne suis pas à la tête d'un parti, je suis à la tête du pays »

Vouloir gouverner ou non ?

Le président de la République a, enfin, expliqué sa démarché « réformiste » et en a fait le critère du jugement des électeurs.

« La question c'est de savoir: est-ce qu'on veut gouverner ou est-ce qu'on ne veut pas gouverner? Si on ne veut pas gouverner (...) on laisse d'autre faire ce qu'on appelle la sale besogne. Moi je ne fais pas la sale besogne je fais (...) le plus beau des travaux qu'il est possible de faire pour mon pays", a-t-il affirmé avant de préciser : « je demande à être jugé là-dessus : est-ce que j'aurais bien fait, ou est-ce que je n'aurais pas bien fait ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/02/2016 à 11:49 :
///HUMOUR/// M R HOLLANDE PEUT PREPARER SA RETRAITE?LE PROBLEME C EST AVEC QU ELLE FEMME? ET IL VAS RETOUNER A LA COUR DES COMPTES QU I A CONTINUER A LE PAYE? IL A FAIT CE QU IL A PU ?MAIS LE MONDE DES FINANCE A ETE PLUS FORT QUE LUI???
a écrit le 21/02/2016 à 23:09 :
@BONSOIR : Bon au revoir et à jamais ....... le chômage va baisser et pour cause .... formation bidon qui en débouchera que .... sur le vide ..... suppression du nombre de chômeurs par des artifices plus bidon les uns que les autres ... de toutes manières aucun politicards ne pourra faire baisser le nombre de chômeurs prétendre le contraire est un vulgaire mensonge électoral !
a écrit le 21/02/2016 à 17:12 :
S il parle du chômage qu il a lui même engendré c est tellement facile qu on peut dire qu il sera candidat .
Mais comme il n en sait rien pour l instant ,et de ce fait il interdit à tout autre socialiste de se présenter car une campagne se mène longtemps à l avance .
Ces restrictions ne sont pas l oeuvre d un esprit démocratique .
Et l avenir du parti est la dernière de ses préoccupations
Dommage c était une belle idée . .
a écrit le 21/02/2016 à 16:49 :
Il mélange les causes et les effets, s'il ne se présente pas, le chômage diminuera! Le contraire ne nous enthousiasme pas!
a écrit le 21/02/2016 à 16:05 :
Pour 2017, l'école de pensée Hollande-Valls-Macron devrait être plus clairement incarnée soit par Juppé, soit par Bayrou (cas où NS l'emporterait sur Juppé à la primaire). Le problème n'est pas que cette école de pensée soit mauvaise mais qu'elle ne peut s'exprimer efficacement dans une majorité présentée comme "de gauche" en début de mandature. Je pense qu'il faut un candidat de la gauche du XXème siècle (c'est à dire néo-marxiste ou au moins jacobin) et un candidat libéral et humaniste (ou social)...après il y a la droite qu'on connaît bien qui croit au grand remplacement, à la France de Jeanne d'Arc, que c'était beaucoup mieux avant, etc...Séparer en trois ce sera plus clair pour les français.
Réponse de le 21/02/2016 à 21:46 :
La droite molle, quoi!
a écrit le 21/02/2016 à 11:34 :
Monsieur Hollande, le véritable problème n'est pas de faire baisser le chiffre des chômeurs, c'est plutôt réduire les dépenses publiques inutiles, de baisser les nombreuses taxes qui étouffes nos PME-PMI et nos TPE.
Seul les grande entreprises ont bénéficié des aides de l’État, que des miettes pour les petites entreprises.
Vous faites des économies de bout de chandelle et vous faites passez ça pour une avancé ?
Les français ne sont pas dupe et ils ne sont pas idiots.
Monsieur Hollande nous ne voulons plus de vous !
a écrit le 21/02/2016 à 10:33 :
Le résultat est déjà visible, pourquoi attendre que la conjoncture prenne une décision à sa place. Il n'est vraiment pas au niveau de la Présidence et de ce que la France a besoin. Ses résultats, vous les parcourez au quotidien, vous qui marchez dans les villes!Tous les 50 mètres vous avez un malheureux, assis, un gobelet en plastique devant lui à attendre l'aumône. Au moyen age, on utilisait le terme de gueux, après guerre c'était plutôt mendiant, ensuite clochard qui avait déménagé à la cloche de bois. En quatre ans, qu'est-ce qu'il a fait pour sortir le pays ou ses prédécesseurs depuis le départ de De Gaulle avait plongé le pays, RIEN. On ne peut même pas lui donner un satisfecit d'essai, il est resté les bras ballants, le regard perdu en attente du miracle économique !!!
a écrit le 21/02/2016 à 10:08 :
hollande fait une politique de l offre celle-ci aurait du etre faites il y a20 ans au lieu de ça les politiques de tout bord ont fait du NI NI de la dette et de la finance croyant leurs sbires de tout bord ! hors sans fondations la maison s écroule .voila on est au pied du mur soit on avance soit on fait l autruche ! on croit ou pas cela demandera des efforts mais la classe politique ne voit que le pouvoir au détriment de l intérêt des français ! encore un effort et on sera dans le chaos ! assez de posture !
a écrit le 21/02/2016 à 9:05 :
mais Monsieur Hollande, vous ne gouvernez pas! Gouverner c'est aussi résister;Or vos Ministres chargés de l'Economie, du Travail et de l'Emploi passent leur temps à se prosterner devant les lobbys, chaque bonne initiative avançant d'un pas recule de dix dans les 8 jours .Quant à votre CICE, comment vous, énarque, avez-vous pu croire un seul instant que le patronat allait vous suivre?Un enfant de dix ans aurait compris qu'il fallait poser de sévères conditions ! Quant à la "sale besogne", ce sont vos Ministres qui la font en balayant d'une gifle magistrale les lois du Travail et les acquis sociaux que nos parents et grands parents ont si durement arrachés au patronat!Je me souviens de vos discours pré-électoraux:"J'aime les gens..."Lesquels, Monsieur le Président?
J'ai suivi il y a 2 mois l'interview sur France Inter d'une représentante du Ministère de la Fonction Publique: Interrogée sur la sécurité de l'Emploi, elle a assuré sans rire que les fonctionnaires avaient besoin de se sentir protégés pour travailler correctement! Qu'en est-il alors dans le Privé?Allons, Monsieur le Président, vous ne gouvernez pas mais passez votre temps en froids calculs électoralistes.Ce que vous préparez là, la Droite n'aurait pas osé le faire!
a écrit le 20/02/2016 à 22:47 :
Cet homme et son entourage auront été une catastrophe pour la France. Quel est ce peuple qui a voté pour lui? La confiance est morte. Il ose envisager un autre mandat. Extraordinaire!
a écrit le 20/02/2016 à 18:33 :
Avec le ralentissement économique en Chine qui se profile, il va serrer les fesses jusqu'au dernier moment...
a écrit le 20/02/2016 à 18:05 :
Je N ai de ce point de vue qu'une seule parole!!!!
Pour le reste sa parole est effectivement variable
Et sur ce sujet elle a quand même évolue ça devait baisser fin 2012

Il a échoué sur toute la ligne et devrait se retirer pour laisser une chance à la gauche
Il restera un tres petit homme dans l histoire de notre beau pays
a écrit le 20/02/2016 à 17:34 :
Extrait de mon nouveau livre "L'homme qui essayait de se faire comprendre mais qui ne savait pas parler".
« La question c'est de savoir: est-ce qu'on veut gouverner ou est-ce qu'on ne veut pas gouverner? Si on ne veut pas gouverner (...) on laisse d'autre faire ce qu'on appelle la sale besogne. Moi je ne fais pas la sale besogne je fais (...) le plus beau des travaux qu'il est possible de faire pour mon pays", a-t-il affirmé avant de préciser : « je demande à être jugé là-dessus : est-ce que j'aurais bien fait, ou est-ce que je n'aurais pas bien fait ».

Le plus beau des travaux.. Eviter les travaux pénibles en mettant les gens au chomage
a écrit le 20/02/2016 à 17:32 :
Si ce qu'il dit était vrai il n'aurait pas fait un remaniement aussi calculateur et partisan. S'il croit que nous abreuver de mensonges et de moulinets sur les grands principes va nous éblouir il se met le doigt dans l'œil jusqu'au coude Comte tenu du dégât déjà fait par lui et son gang, le mieux qu'il puisse faire est de ne pas se représenter, mais il ne faut pas rêver. Gageons que s'il y a un seul chômeur de mois sur les 6 millions, il en tirera la conclusion que le chômage a baissé.
a écrit le 20/02/2016 à 17:29 :
Bah ... il trifouille les stats du chômage en attendant !
a écrit le 20/02/2016 à 17:12 :
On aurai plus de chance d'avoir moins de chômage s'il ne se représentait pas! Qu'il fasse au moins cet effort!
a écrit le 20/02/2016 à 16:47 :
Qu'il parte , il n'a pas fait ce que l'on attendait de lui à son arrivée ! Au lieu d'insuffler un vent d'espoir , il a assommé les français d'impôts et tué la croissance . Il a eu sa chance , too late .... Apres le brexit , le Hollandexit !
a écrit le 20/02/2016 à 16:41 :
Étant donné les dernières estimations de croissance par l'OCDE et le FMI pour la France, autant dire qu'il ne se présentera pas. Il est attendu 1.2% de croissance du PIB pour 2016 et il en faut 1.5% minimum pour un début de baisse du chômage. Si le chômage décroit, ça ne sera pas grâce à sa politique économique cataclysmique mais grâce au truandage sur les chiffres de Pole Emploi. Bon courage François. Soit la grandeur de ne pas se représenter soit le mensonge.
a écrit le 20/02/2016 à 14:51 :
Merci aux frondeurs et aux syndicats marxistes de mettre en échec la réforme du code du travail voulue par Hollande afin que l'on se débarrasse définitivement de lui. Le chômage n'ayant aucune chance de baisser.
Merci à nos idiots utiles.
Réponse de le 21/02/2016 à 7:37 :
On voit que tu n'as rien compris à ces "réformes" ou plutôt aux contre-réformes qui ne reviennent pas seulement sur les acquis sociaux du front populaire (soit de près de 80 ans) mais même sur des accord datant d'il y a un siècle. D'où le terme contre-réforme qui définiait mieux ces nouvelles lois puisque dans certains cas extrêmes, des salariés pourraient se retrouver dans des conditions de travail dignes du 19 ème siècle.
Je propose que ton patron t'impose de travailler 60 h / semaine et qu'il te vire si tu n'es pas d'accord. Apparemment même si il s'agit d'un cas extrême, cela pourrait devenir possible. Imagine que ce type de cas se présente pour des ouvriers du bâtiment (secteur sans concurrence à l'international !) ou d'autres secteurs où la pénibilité du travail est élevée.
Si le PS vote de telles lois, je n'ose imaginer ce que la droit fera d'ici la fin de la décennie lorsqu'elle reviendra au pouvoir (ce qui semble très probable au vue des dernières élections). Ce qui sera peut-être encore exceptionnel (cf cas ci-dessus) avec la loi qui va être voté pourrait être généralisé par la droite.
Donc retour vers le futur (du 19ème siècle) pour les conditions de travail.
Comme quoi, même si cela semble paraitre moins pire, le pouvoir sans limite de l'oligarchie est un autre totalitarisme d'extrême droite à côté de l'extrême droite nationaliste et raciste (FN) et de l'extrême droite religieuse (islamistes, chrétiens évangélistes extrêmistes, ...) qui est finalement tout aussi xénophobe.
Réponse de le 21/02/2016 à 16:22 :
@Réponse de rryv
Je suis tout à fait de votre avis sur les 60h du maçon ou du col bleu et j'ai le même avis sur l'âge de départ à la retraite qui doit être différent. Cela montre que beaucoup (dont ceux qui ont rédigé cet avant projet de loi) sont très loin du peuple mais on peut être proche du peuple et considérer par contre qu'un col blanc peut travailler parfois 60h et partir à 65ans à la retraite. "Juste" ne doit pas vouloir dire "laxiste" ou démago.
a écrit le 20/02/2016 à 14:14 :
Comme Hollande se représentera, on peut supposer qu'il a déjà prévu de mettre en place un vaste système pour trafiquer les chiffres du chômage.
a écrit le 20/02/2016 à 14:12 :
Il ne faudrait pas qu'il y ait un bidouillage des chiffres du chômage. On voit venir le coup,
nul doute que notre président aura les relais suffisant pour faire avaler la pilule.
La baisse du chômage par injection de capitaux publics n'est qu'un artifice. Hollande n'a
pas la majorité pour réformer en profondeur le pays même si apparemment, il en a la volonté.
a écrit le 20/02/2016 à 14:01 :
Avis a tous! Voulez vous passer un bon moment et rire un bon coup ? allez donc voir cette video ...
https://www.facebook.com/pingeon/videos/10207123430258566/?pnref=story

Moi Je président normal.. pas si normal! mais je vous laisse découvrir et bon Week End
Réponse de le 20/02/2016 à 14:42 :
c'est un fake!ne vous laissez pas manipuler!
Réponse de le 20/02/2016 à 15:43 :
Sacre elu PS il poussera la stupidité jusqu'au bout.. Bien sur que c'est un montage! Mais bon si vous craignez que des gens se laissent abuser c'est que la réalité dépasse la fiction.... Moi je me la passe en boucle et me demande comment nous avons pu en arriver la.. Élire comme président une personne sans idée, ne sachant pas s'exprimer, sournoise, sans vision pour son pays et son peuple! A-t-il ouvert d'autres livres que ceux de l'ENA, j'en doute.... Elu PS vous nous aidez a débusquer cet imposteur et nous vous en remercions
Réponse de le 21/02/2016 à 11:07 :
c'est vous qui manipulez l'opinion! comment pouvez-vous vous regarder dans le miroir le matin?
a écrit le 20/02/2016 à 13:37 :
Donc , puisque le chômage n'a pas baissé , il ne se représentera pas, CQFD ! On ne va pas attendre avril 2017 pour évaluer un taux de dernière minute qui sera manipulé .
Le changement c'est maintenant !
a écrit le 20/02/2016 à 13:36 :
Il faut remettre le code du travail à plat rien d'original mais exonérer les PME de toutes ces charges sociales qui les étouffent .Les 35h que ce soit dans le privé ou dans le public beaucoup de salariés en font moins pendant que dans d'autres secteurs d'activité les 35h sont largement dépassées De plus il faut combattre le travail au noir qui devient de plus en plus récurant mais qui est une conséquence de ces lois tortueuses Rien que dans ce domaine il y aurait des emplois à crée.Mais notre gouvernement est complètement apathique nos chers (dans tous les sens du terme) ne sont bons qu'à se bouffer la rate c'est à hurler!!
a écrit le 20/02/2016 à 13:25 :
" je suis président de la République, je le suis pour la période qui va jusqu'en mai 2017. (...) Je peux ne pas être candidat, je peux être candidat. Je ne me déterminerai qu'au moment où je penserai que ce sera le temps d'y parvenir »."
Cet personnage ne sait vraiment pas s'exprimer, je peux même affirmer que c'est un prototype d’humanoïde échappé du labo GooGle, ils l'ont même affublé du code "000" triple Zéro tant le résultat est décevant. C'est le prototype du premier cyber président et c'est aussi une idée du stagiaire embauché pendant les vacances. Il était génial mais fumait un peu trop d'herbe et n’écoutait que du RAP.
Bon un peu plus sérieusement, j'ai vraiment hâte d’être en 2017, pas pour ce qui va s'y passer car cela risque d’être cauchemardesque mais surtout pour ne plus voir ni entendre ce cyber président.. c'est un supplice permanent et un sujet de frustration sans précédent..
a écrit le 20/02/2016 à 13:12 :
Si Mr Hollande avait en tête le bien du pays, il prendrait acte dès maintenant de son échec cuisant sur quasiment tous les volets de sa politique sociale et économique.

Quand des sondages donnent pendant deux ans un taux de souhait des français à ce qu'il se représente de 20-25%, c'est que ce constat est partagé par l'électorat. Il n'y a que lui à croire qu'il fera descendre le chômage de façon nette et indubitable et qu'il pourrait gagner la présidentielle de 2017.

Pour garder un minimum de dignité et de considération de lapart des français en général et de ses électeurs de 2012 en particulier, Il DOIT annoncer, dès maintenant, son intention de ne pas se représenter et laisser la gauche organiser des primaires sans y participer afin de lui permettre (si possible) de proposer un candidat à la hauteur des enjeux.

Pour ne pas être injuste, il me semble que Mr Sarkozy pourrait également, bien que pour des raisons partiellement différentes, en faire de même.

Faute de quoi, c'est un troisième individu, encore moins compétent et moins démocrate qui prendra la place, par défaut de candidat potable de la part des partis traditionnels.
a écrit le 20/02/2016 à 13:10 :
Pour réduire le chomage, il faudrait augmenter le prix de l'énergie. Qu'en pensent les socialistes?
Réponse de le 20/02/2016 à 13:33 :
Cette question doit vous tarauder jour et nuit, manifestement! Êtes-vous bien sûr que l'énergie n'est pas taxée aujourd'hui? Savez-vous quelle est la part de taxes sur le prix d'un litre d'essence? Avez-vous bien examiné votre facture EDF, ou celle d'Engie?
Réponse de le 20/02/2016 à 14:21 :
@Spip. L'énergie est beaucoup moins taxée que le travail et, de plus, la taxe sur l'énergie correspond à un prélèvement sur la consommation et non sur la production. Mes commentaires me permettent de mieux préciser mon raisonnement; c'est bon pour mon équilibre. Merci.
Réponse de le 20/02/2016 à 14:58 :
@gépé: le mieux serait que le gouvernement dépense son énergie à taxer un maximum le contribuable, non :-)
Réponse de le 21/02/2016 à 8:24 :
@Patrickb. Il faut avoir en tête le raisonnement d'Alfred Sauvy consistant à envisager une chaine dans laquelle la dépense des uns correspond au revenu des autres. Si on réduit la dépense, on réduit aussi le revenu des autres. Il faut atteindre un point d'équilibre; c'est le role des économistes de proposer une solution. Merci.
Réponse de le 21/02/2016 à 12:30 :
@gépé: sauf que tu n'as rien compris aux theories de Sauvy :-) D'une part, le "déversement" n'existe pas, car un(e) salarié(e) est majoritairement incapable de rebondir si il/elle est viré(e) de son entreprise. Cela est dû à la mentalité d'assistanat créée par les socialos au cours des décennies. 2) Si selon la loi d'Engel, la part du revenu allouée aux dépenses alimentaires baisse quand le revenu s'élève, on est dans une boucle où l'inflation augmente alors que les salaires stagnent. Par consequent, les dépenses alimentaires augmentent quand le revenue baisse. Conlcusion: les belles paroles des socialos ne sont que du vent, mais je dois reconnaître qu'il y a pléthore de gogos pour y croire :-)
Réponse de le 21/02/2016 à 16:51 :
Ce qu'il faut c'est un système de prélèvements qui favorise la production en France. La TVA est donc un excellent prélèvement de ce point de vue (d'autant qu'on ne peut plus dévaluer) mais la taxation des patrimoines et gains personnels non investis dans l'entreprise l'est aussi et peut en accompagnement corriger l'effet "injuste" de la TVA. Le plus mauvais des prélèvements est la cotisation sur les seuls salaires. Un prélèvement sur l'énergie handicaperait notre propre production industrielle et ne serait donc pas souhaitable non plus. Taxer le free cash flow et non plus le bénéfice comptable serait plutôt une bonne mesure car il faut détaxer l'investissement (comme le revenu consacré aux actions). Bref il faut tout faire pour alléger la production en France et la stimuler...et donc charger tout le reste...car les économies c'est mignon mais ça a ses limites puisqu'on attend aussi de l'administration qu'elle produise des services qui ne seront pas intrinsèquement moins chers s'ils sont produits par le privé.
a écrit le 20/02/2016 à 13:00 :
Selon l'OFCE il faudrait un taux de croissance de 1,5% en 2016 (soit plus de double du taux annuel moyen observé en France sur plus d'une dizaine d'années)pour que le chômage se stabilise. Pour qu'il baisse de 250 000 chômeurs, il faudrait 1 point de croissance en plus, soit une croissance de 2,5%. Et 3,5% pour diminuer de 500 000 chômeurs.
a écrit le 20/02/2016 à 12:31 :
Hollande a tout de même beaucoup d'aplomb pour se moquer des français.
Il faudra au moins lui reconnaître cette qualité. Dans tous les cas, il sera candidat.
a écrit le 20/02/2016 à 12:24 :
Mais bien sûr que le chômage baissera en radiant un maximum de chômeurs et en mettant dans des formations qui ne déboucheront sur rien des dizaines de milliers d'autres!
a écrit le 20/02/2016 à 12:23 :
Mais bien sûr que le chômage baissera en radiant un maximum de chômeurs et en mettant dans des formations qui ne déboucheront sur rien des dizaines de milliers d'autres!
a écrit le 20/02/2016 à 12:23 :
Mais bien sûr que le chômage baissera en radiant un maximum de chômeurs et en mettant dans des formations qui ne déboucheront sur rien des dizaines de milliers d'autres!
a écrit le 20/02/2016 à 12:23 :
Mais bien sûr que le chômage baissera en radiant un maximum de chômeurs et en mettant dans des formations qui ne déboucheront sur rien des dizaines de milliers d'autres!
a écrit le 20/02/2016 à 12:23 :
Mais bien sûr que le chômage baissera en radiant un maximum de chômeurs et en mettant dans des formations qui ne déboucheront sur rien des dizaines de milliers d'autres!
a écrit le 20/02/2016 à 12:23 :
Mais bien sûr que le chômage baissera en radiant un maximum de chômeurs et en mettant dans des formations qui ne déboucheront sur rien des dizaines de milliers d'autres!
a écrit le 20/02/2016 à 12:23 :
Mais bien sûr que le chômage baissera en radiant un maximum de chômeurs et en mettant dans des formations qui ne déboucheront sur rien des dizaines de milliers d'autres!
a écrit le 20/02/2016 à 12:23 :
Mais bien sûr que le chômage baissera en radiant un maximum de chômeurs et en mettant dans des formations qui ne déboucheront sur rien des dizaines de milliers d'autres!
a écrit le 20/02/2016 à 12:12 :
Le glas a sonné car en dehors des petites combines pour faire des chiffres du chômage un costume électoral il est impossible en 14 mois d'inverser réellement cette courbe, ce n'est pas quelques milliers d'emplois maquillés qui vont faire changer d'avis les millions de chômeurs et ceux qui ne croient à ce Président champion du retournement de veste. Quant à sa parole nous connaissons la parole politique, sans valeur, sans morale et éthique son clone M. Sarkozy n' avait il pas dit qu'il ne reviendrait plus aux affaires et oui en politique la grande valeur est le nez de Pinocchio. La politique est un monde de menteurs , d'irresponsables, d'égo démesuré d'immoralité parfois de magouilles et de corruption bien loin des valeurs que l'on demande à un homme public. La politique est calquée sur la maffia par sur la moralité le respect et encore dans la maffia le mot honneur est parfois une réalité pas en politique.
a écrit le 20/02/2016 à 11:51 :
Il ne devrait plus rien dire. Se taire tout simplement. Qu'il regarde sa côte de popularité.
Réponse de le 20/02/2016 à 12:23 :
Je dirais même plus, il devrait dégager....! On en peut plus de le supporter, lui et sa bande de losers incapables mais profiteurs. Mettons un terme à cette monarchie destructrice qui a ruiné ce pays en 40 ans.
a écrit le 20/02/2016 à 11:40 :
No comment , qu'il prépare ses valises pour toute l'oeuvre faite durant son quinquennat. Le chômage n'est que la résultante de son incapacité à gérer le pays sur le plan économique et le plan extérieur ayant évidemment des répercussions sur le pays (voir les agriculteurs et l'embargo russe). Qu'il commence son livre " mes erreurs" qui devrait avoir la taille d'une encyclopédie.
a écrit le 20/02/2016 à 11:39 :
Et le chômage va baisser puisque 1) il va manipuler les chiffres et 2) il sait qu'il sera élu contre Marine LePen :-)
Réponse de le 20/02/2016 à 12:10 :
Je suis parfaitement d'accord avec vous Patrickb
Réponse de le 20/02/2016 à 12:20 :
Selon BFMTV, le chômage a augmenté de 21% entre 2012 et 2015 (http://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/depuis-la-victoire-de-hollande-le-chomage-a-augmente-de-21percent-891452.html). Alors, il fait comment, sans mentir, pour combler ces 21% ???
Réponse de le 20/02/2016 à 13:55 :
Absolument c'est même indiscutable, le FN c'est du pain béni pour eux
c'est même la seul raison qui explique l'existence de ce parti , cette raison inavouable qui permet a n’importe quel candidat de se retrouvé face au FN et de gagné inévitablement, le FN est le verrou du système qui retiens une parti des électeurs a tout changement, ainsi les partis au pouvoir entretienne le FN tout en le combattant plus ou moine mollement en fonction des besoins tout comme ils instillent la peur des attentas en entretenant la psychose ( tout les jours au info) alors que la route tue 4000 personne par ans et que même la chasse tue 300 personne par ans aussi!!! puis tranquillement ont les entends nous parlé que le FN joue sur la peur... ahahah! il me ferait bien rire si je gerbais pas avant....
en conclusion, et c'est une prédiction, ce sera soit hollande soit Sarkozy faut vous y préparer les moutons...
Réponse de le 20/02/2016 à 17:22 :
Malheureusement, il ne s'est pas engagé à combler ces 21% de chômage de plus, mais juste inverser la tendance. Ce qui sera encore plus facile d'ici 6/10 mois quand le chômage aura atteint un pic dramatique, quelques chômeurs en mois d'un mois sur l'autre et il nous annoncera qu'il a tenu ses engagements même si on est au fond du trou

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :